Pavel Maslák

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pavel Maslák
image illustrative de l’article Pavel Maslák
Pavel Maslák lors des championnats du monde en salle de Birmingham en 2018.
Informations
Disciplines 200 m, 400 m
Nationalité Drapeau : République tchèque Tchèque
Naissance (27 ans)
Lieu Havířov
Taille 1,76 m
Poids 67 kg
Club ASC Dukla Praha
Palmarès
Champ. du monde en salle 3 - -
Championnats d'Europe 1 1 -
Champ. d'Europe en salle 3 - 3

Pavel Maslák (né le à Havířov) est un athlète tchèque spécialiste du 200 et du 400 mètres. Sur 400 m, il est triple champion du monde en salle, en 2014, 2016 et 2018, champion d'Europe en 2012, et triple champion d'Europe en salle, en 2013, 2015 et 2017. Il détient les records nationaux du 200 m et du 400 m, en plein air et en salle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pavel Maslák en 2011

Lors des Championnats du monde de Daegu en août 2011, il se hisse en demi-finales du 200 m. Il y prend la 5e place en 20 s 87 derrière notamment les deux qualifiés pour la finale Christophe Lemaitre et Nickel Ashmeade et le vétéran Kim Collins.

Pavel Maslák participe aux Championnats d'Europe 2012 d'Helsinki. Il y remporte la médaille d'or du 400 m dans le temps de 45 s 24, devançant le Hongrois Marcell Deák-Nagy et le Français Yannick Fonsat[1]. Lors des Jeux olympiques à Londres, il est éliminé en demi-finales, après avoir amélioré son record national en séries (44 s 91 contre 45 s 17 réalisés au Mémorial Primo Nebiolo de Turin en juin[2]). Aux championnats interclubs tchèques, où il représente le Dukla de Prague, il bat en 20 s 59 le record du 200 mètres détenu depuis 4 ans par Jiří Vojtik en 20 s 60, qu'il avait égalé en juin[3]. En fin de saison 2012, il reçoit de la part de l'Association européenne d'athlétisme le trophée de l'étoile montante masculine dans le cadre du Trophée de l'athlète européen de l'année[4].

Il décroche la médaille d'or du 400m lors des Championnats d'Europe en salle en mars 2013, à Göteborg dans un temps de 45 s 66 devant le Britannique Nigel Levine (46 s 21) et le Russe Pavel Trenikhin (46 s 70)[5]. Sur 4 × 400 mètres, il est le dernier relayeur de l'équipe tchèque (composée également de Daniel Němeček, Josef Prorok et Petr Lichý) qui termine 3e derrière le Royaume-Uni et la Russie. Il porte le record tchèque du 200 m à 20 s 49 lors des Championnats d'Europe espoirs à Tampere. Fin août 2013, en demi-finale des championnats du monde de Moscou, il porte le record national du 400 m à 44 s 84. Il se classe par la suite cinquième de la finale en 44 s 91.

Pavel Maslák en 2013

Lors des championnats du monde en salle 2014 se déroulant à Sopot, en Pologne, Pavel Maslák remporte la médaille d'or du 400 m dans le temps de 45 s 24, signant un nouveau record national en salle. Il devance le Bahaméen Chris Brown et l'Américain Kyle Clemons[6]. Il devient à cette occasion le deuxième performeur européen en salle de tous les temps, derrière les 45 s 05 de l'Allemand Thomas Schonlebe[7]. En mai 2014, au cours du Qatar Athletic Super Grand Prix de Doha, Maslák porte le record national en plein air à 44 s 79. À la suite d'une blessure, il ne peut défendre son titre aux championnats d'Europe de Zurich[8].

Le 19 mars 2016, Maslák défend avec succès son titre mondial en salle du 400 en s'imposant aux championnats du monde en salle de Portland en 45 s 44 devant le Qatari Abdalelah Haroun (45 s 59) et le Trinidadien Deon Lendore (46 s 18)[9].

Pavel Maslák en 2016

Il établit le 9 juillet 2016 un nouveau record national du relais 4 x 400 m avec Jan Tesař, Patrik Šorm et Michal Desenský, en 3 min 2 s 66, lors des Championnats d'Europe à Amsterdam et se classe ensuite 4e de la finale.

Début 2017, Maslák remporte le World Indoor Tour sur 400 mètres, grâce à ses victoires au PSD Bank Meeting de Düsseldorf et au Birmingham Indoor Grand Prix, et à sa seconde place à Toruń[10].

Le 4 mars 2017, le Tchèque parvient à remporter son 3e titre continental en salle à l'occasion de l'Euro indoor de Belgrade en s'imposant en 45 s 77, devant le Polonais Rafal Omelko (46 s 08, PB) et le Néerlandais Liemarvin Bonevacia (46 s 26, NR)[11]. Le 5 mars, il remporte également la médaille de bronze du relais 4 x 400 m en 3 min 8 s 60, avec ses coéquipiers Jan Kubista, Jan Tesař et Patrik Sorm, lors des mêmes Championnats d'Europe en salle à Belgrade.

Troisième titre mondial en salle (2018)[modifier | modifier le code]

Aux championnats du monde en salle de Birmingham, les 2 et 3 mars 2018, Pavel Maslak est présent pour remporter un troisième titre consécutif, malgré ses premières défaites en salle depuis 2014 et son statut de non-favori. En séries, il termine 2e en 46 s 80[12] puis remporte sa demi-finale en 46 s 32 et se qualifie ainsi pour la finale[13]. Lors de la finale, et comme attendu, le tchèque est battu et remporte finalement la médaille de bronze en 45 s 47, son meilleur temps de la saison, derrière l'Espagnol Óscar Husillos qui bat le record d'Europe en 44 s 92, et le Dominicain Luguelín Santos (45 s 09, record national)[14]. Seulement, ces deux athlètes sont disqualifiés pour avoir empiété leur couloir intérieur. Ces disqualifications très controversées permettent finalement au tchèque de remporter la médaille d'or, et ainsi son troisième titre mondial consécutif, une première dans l'histoire[15]. Il déclarera toutefois que cette médaille d'or a une « saveur de bronze »[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Maslák remporte son troisième titre mondial en salle consécutif sur 400 m en 2018 à Birmingham.
Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2009 Championnats d’Europe juniors Novi Sad 5e 200 m 21 s 19
2e 4 × 100 m 39 s 57
2010 Championnats du monde juniors Moncton 7e 200 m 21 s 13
2011 Championnats d’Europe par équipes Stockholm 4e 200 m 20 s 91
Championnats d’Europe espoirs Ostrava 3e 200 m 20 s 67
5e 4 × 100 m 39 s 41
2012 Championnats du monde en salle Istanbul 5e 400 m 46 s 19
Championnats d'Europe Helsinki 1er 400 m 45 s 24
5e 4 × 400 m 3 min 02 s 72
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 1er 400 m 45 s 66
3e 4 × 400 m 3 min 07 s 64
Championnats d'Europe par équipes Dublin 1er 200 m 21 s 20
Championnats d'Europe espoirs Tampere 3e 200 m 20 s 49
5e 4 × 100 m 39 s 23
6e 4 × 400 m 3 min 05 s 82
Championnats du monde Moscou 5e 400 m 44 s 91
2014 Championnats du monde en salle Sopot 1er 400 m 45 s 24
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 1er 400 m 45 s 33
3e 4 × 400 m 3 min 04 s 09
Championnats d'Europe par équipes Heraklion 1er 400 m 45 s 57
1er 4 × 400 m 3 min 04 s 52
2016 Championnats du monde en salle Portland 1er 400 m 45 s 44
Championnats d'Europe Amsterdam 2e 400 m 45 s 36
4e 4 × 400 m 3 min 03 s 86
2017 Circuit mondial en salle de l'IAAF 1er 400 m détails
Championnats d'Europe en salle Belgrade 1er 400 m 45 s 77
3e 4 x 400 m 3 min 08 s 60
Championnats d'Europe par équipes Lille 3e 4 x 400 m 3 min 03 s 31
2018 Championnats du monde en salle Birmingham 1er 400 m 45 s 47
5e 4 × 400 m 3 min 04 s 87

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Temps Lieu Date
200 m Plein air 20 s 46 (NR) Drapeau : République tchèque Trinec 11 juin 2017
En salle 20 s 52 (NR) Drapeau : République tchèque Prague 16 février 2014
400 m Plein air 44 s 79 (NR) Drapeau : Qatar Doha 9 mai 2014
En salle 45 s 24 (NR) Drapeau : Pologne Sopot 8 mars 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Maslak claims 400m gold », sur european-athletics.org, (consulté le 30 juin 2012)
  2. (en) « Maslak enhances his Helsinki medal prospect with Czech record in Torino », sur european-athletics.org, (consulté le 13 août 2014)
  3. (en) « Maslák beats Gemili to men's 2012 European Athletics Rising Star award », sur insidethegames.biz, (consulté le 13 août 2014)
  4. (en) EAA, « Maslák voted men's 2012 European Athletics Rising Star », sur european-athletics.org, (consulté le 6 mars 2013)
  5. Maslák s'impose sur 400m, L'Equipe, consulté le 3 mars 2013
  6. (en) Nicola Bamford, « Report: men's 400m final - Sopot 2014 », sur iaaf.org,
  7. (en) Steven Mills, « Facts and figures from the men’s events at the 2014 IAAF World Indoor Championships in Sopot », sur athleticsweekly.com,
  8. « La délégation belge ambitieuse à l'Euro de Zurich », sur 7sur7.be, (consulté le 13 août 2014)
  9. [1] Men's 400 m final
  10. (en) « Standings », sur iaaf.org (consulté le 5 mars 2017)
  11. (en) « Competitions - European Athletics Indoor Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 5 mars 2017)
  12. « IAAF: 400 Metres Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 4 mars 2018)
  13. « IAAF: 400 Metres Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 4 mars 2018)
  14. Rédaction, « Mondiaux en salle : Oscar Husillos bat le record d'Europe avant d'être disqualifié », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  15. a et b « IAAF: men's 400m final - IAAF World Indoor Championships Birmingham 2018 », sur iaaf.org (consulté le 4 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]