David Ige

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

David Ige
Illustration.
Portrait officiel du gouverneur David Ige.
Fonctions
Gouverneur d'Hawaï
En fonction depuis le
(5 ans et 6 jours)
Élection 4 novembre 2014
Réélection 6 novembre 2018
Lieutenant-gouverneur Shan Tsutsui
Doug Chin (en)
Prédécesseur Neil Abercrombie
Biographie
Nom de naissance David Yutaka Ige
Date de naissance (62 ans)
Lieu de naissance Pearl City (Hawaï, États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université d'Hawaï à Mānoa

David Ige
Gouverneurs d'Hawaï

David Yutaka Ige, né le à Pearl City (Hawaï), est un homme politique américain, membre du Parti démocrate. Il est membre de la Chambre des représentants d'Hawaï de 1985 à 1995 puis du Sénat d'Hawaï de 1995 à 2014 et gouverneur d'Hawaï depuis 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines familiales[modifier | modifier le code]

David Ige naît de Tokio et Tsurue Ige, issus de l'immigration japonaise, à Pearl City, où il grandit. Il est le cinquième de six enfants. Lors de la Seconde Guerre mondiale, son père est engagé dans l'armée américaine qui subit les attaques japonaises à Hawaï ; il reçoit la Purple Heart pour actes de bravoure. Après la guerre, il travaille dans la production d'acier[1].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Législature d'État[modifier | modifier le code]

Membre de la Chambre des représentants d'Hawaï de 1985 à 1995, Ige est ensuite élu au Sénat de l'État jusqu'en 2014.

En 2014, il se présente au poste de gouverneur d'Hawaï face au démocrate sortant Neil Abercrombie, peu populaire[2]. Durant la campagne Abercrombie dépense dix fois plus d'argent qu'Ige et reçoit le soutien du président Barack Obama[2],[3]. Ige remporte cependant la primaire avec 66 % des voix contre 31 % pour le sortant[2], première fois qu'un gouverneur hawaïen est battu lors d'une primaire et deuxième fois qu'un gouverneur n'est pas réélu[3].

Gouverneur d'Hawaï[modifier | modifier le code]

Ige est élu gouverneur lors des élections de 2014 avec 49 % des suffrages, devant le républicain Duke Aiona (37 %), l'indépendant Mufi Hannemann (12 %) et le libertarien Jeff Davis (2 %)[4]. Il succède à Abercrombie le suivant.

Le , dans un contexte de tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord, un message d'alerte concernant une attaque par missile est envoyé à tous les habitants d'Hawaï, provoquant la panique à travers l'archipel. Le gouverneur met plus de 38 minutes avant d'annoncer qu'il s'agit d'une erreur[5].

À la suite de cet événement, Ige se trouve distancé dans les sondages par la représentante fédérale démocrate Colleen Hanabusa, qui se présente face à lui au poste de gouverneur[5]. Hanabusa est soutenue par quelques personnalités de renom, notamment l'autre représentante fédérale de l'archipel, Tulsi Gabbard, et l'ancien lieutenant-gouverneur Shan Tsutsui, élu au côté d'Ige en 2014 et démissionnaire en raison de son opposition à la politique menée par ce dernier[6]. Au fil des mois, la colère concernant la fausse alerte se calme et Ige est crédité pour sa gestion des inondations à Kauai et des éruptions du Kīlauea[7]. Il reprend la tête des sondages en juillet[5] et remporte la primaire démocrate avec 50 % des suffrages contre 44 % pour Hanabusa[7].

Lors de l'élection du 6 novembre suivant, il est reconduit pour un second mandat par 62,7 % des voix contre 33,7 % à son adversaire républicaine Andria Tupola.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « DAVID IGE, GOVERNOR, STATE OF HAWAII », Governor David Ige,‎ (lire en ligne).
  2. a b et c (en) Ian Lovett, « Hawaiian Governor Loses Primary by Wide Margin; Senate Race Is Undecided », sur nytimes.com, (consulté le 12 août 2018).
  3. a et b (en) Catalina Camia, « Meet David Ige, the Democrat who defeated Hawaii's governor », sur usatoday.com, (consulté le 12 août 2018).
  4. (en) « Democrat David Ige elected Hawaii governor », sur bizjournals.com, (consulté le 12 août 2018).
  5. a b et c (en) Adam Shaw, « Hawaii's false missile alert looms large in close Democratic primary », sur foxnews.com, (consulté le 12 août 2018).
  6. (en) « Live results for Hawaii’s governor and Congress primary races », sur www.vox.com (consulté le 9 novembre 2018)
  7. a et b (en) « After tough challenge, Ige wins Democratic primary race for governor », sur hawaiinewsnow.com, (consulté le 12 août 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]