Colleen Hanabusa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colleen Hanabusa
Image illustrative de l'article Colleen Hanabusa
Fonctions
Représentante des Etats-Unis
En fonction depuis le
Circonscription 1er district congressionnel d'Hawaï
Prédécesseur Mark Takai
Circonscription 1er district congressionnel d'Hawaï
Prédécesseur Charles Djou
Successeur Mark Takai
Biographie
Nom de naissance Hanabusa Wakako (花房若子)
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Waianae, Hawaï (États-Unis)
Nationalité américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université du Pacifique[1]
Université d'Hawaï à Mānoa[1]
Religion Bouddhisme[1]
Résidence Honolulu[1]

Colleen Wakako Hanabusa, née le à Waianae, est une femme politique américaine, membre du Parti démocrate.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocate en droit du travail, Colleen Hanabusa est élue membre du Sénat d'Hawaï en 1998[2]. Elle devient chef de la majorité démocrate de cette assemblée.

Au début de l'année 2003, après la mort de Patsy Mink, Hanabusa se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans la deuxième circonscription d'Hawaï. Elle arrive en troisième position de l'élection partielle avec 8 % des suffrages, derrière les démocrates Ed Case (43 %) et Matt Matsunaga (30 %) mais devant les candidats républicains[3]. En 2006, elle est à nouveau candidate lorsque Case se présente au Sénat des États-Unis. Lors de la primaire, elle est battue de 836 voix par Mazie Hirono, la lieutenant-gouverneur de l'État[4].

En 2007, elle devient la première femme à présider le Sénat d'Hawaï[2].

En mai 2010, Hanabusa candidate à nouveau à la Chambre des représentants des États-Unis. Dans le premier district d'Hawaï, elle entend succéder au démocrate Neil Abercrombie qui a démissionné pour se présenter au poste de gouverneur. Cependant, les divisions du camp démocrate permettent au républicain Charles Djou d'être élu dans un district profondément démocrate. Il réunit 39 % des voix, devant Hanabusa (31 %) et Ed Case (28 %)[5]. Quelques mois plus tard, lors de l'élection générale de novembre, Hanabusa bat finalement Djou avec environ 53 % des suffrages[6]. Le , elle est réélue face à Djou, avec une marge plus importante.

Après la mort du sénateur Daniel Inouye, survenue le , le gouverneur Neil Abercrombie doit nommer son remplaçant afin de terminer le mandat. Bien qu'Hanabusa ait été désignée par Inouye pour lui succéder, Abercrombie choisit finalement le lieutenant-gouverneur d'Hawaï Brian Schatz[7],[8]. En août 2014, Hanabusa se présente à la primaire démocrate pour l'élection sénatoriale du mois de novembre. Elle est battue de peu par Schatz, rassemblant 48,6 % des voix contre 49,3 % pour son concurrent[7].

Ayant préféré se porter candidate au Sénat, son mandat à la Chambre des représentants cesse le . C'est le démocrate Mark Takai qui lui succède. Cependant, celui-ci est touché par un cancer et annonce qu'il ne sera pas candidat aux élections de 2016. Colleen Hanabusa choisit alors de se présenter pour retrouver son ancien siège, avec le soutien de Takai[2],[9]. En novembre, elle remporte l'élection pour terminer le mandat de Takai — mort en juillet — et pour le prochain congrès[9].

En septembre 2017, elle annonce qu'elle compte se présenter face au gouverneur démocrate sortant David Ige en 2018[6].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a, b, c et d (en) Rep. Colleen Hanabusa (D-Hawaii), rollcall.com
  2. a, b et c (en) Kevin Dayton, « Takai endorses Hanabusa as his replacement in Congress », sur staradvertiser.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  3. (en) Craig Gima, « Victorious Case sees end of old-style politics », sur starbulletin.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  4. (en) B.J. Reyes, « Statewide name recognition gives Hirono the advantage », sur starbulletin.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  5. (en) Philip Rucker, « Obama's Hawaii birthplace gives House seat to GOP », sur washingtonpost.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  6. a et b (en) Simone Pathé, « Hanabusa Planning Primary Challenge to Hawaii Governor », sur rollcall.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  7. a et b (en) Kyle Cheney et Edward-Isaac Dovere, « Schatz edges Hanabusa in Hawaii », sur politico.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  8. (en) Ian Lovett, « Senator Brian Schatz Wins Closely Fought Democratic Primary in Hawaii », sur nytimes.com, (consulté le 24 octobre 2017).
  9. a et b (en) Cathy Bussewitz, « Hanabusa wins election to return to US House immediately », sur apnews.com, (consulté le 24 octobre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]