David Grellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
David Grellier
Description de l'image College Music.jpg.
Informations générales
Surnom Mitch Silver
College
Naissance (39 ans)
Nantes
Genre musical Synthwave, Electroclash, électro-pop, musique électronique
Années actives Depuis 2001
Site officiel college-music.com

David Grellier, né le à Nantes, est un musicien et producteur de musique français. Il fait partie du groupe Sexy Sushi sous le pseudonyme de Mitch Silver et est le créateur et directeur du collectif Valerie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sexy Sushi[modifier | modifier le code]

David Grellier fait partie depuis 2004, sous le pseudonyme de Mitch Silver[1],[2],[3],[4], du duo Sexy Sushi, avec Julia Lanoë.

College[modifier | modifier le code]

En 2008 paraît Secret Diary, projet musical réalisé sous le pseudonyme de College[5],[6], accompagné d'un EP, Teenage Color.

En 2011, un deuxième opus de College, Northern Council paraît sous le même pseudonyme[7]. Cette même année, il gagne en notoriété grace à la présence du morceau A Real Hero sur la bande originale du film Drive[8],[9],[10], titre qui se hisse à la 26e place dans le classement des meilleures ventes en France[11].

En 2013 paraît Héritage troisième album de College[12],[13]. La même année certains de ses albums sont réédités par Invada Records le label de Geoff Barrow[14]. Trois ans plus tard Old Tapes sort[15], suivi l’année suivante par Shangai[16]

Collectif Valerie[modifier | modifier le code]

Il est le créateur et directeur artistique du collectif Valerie[17], un réseau culturel[18] qui « a pour but de célébrer la culture 80's américaine, avec un côté kitsch assumé, et de proposer en parallèle des playlists, des mixes ou des compositions originales »[19]. Il dirige, en 2009, l'album collectif Valerie and Friends[20].

Influences[modifier | modifier le code]

Dans un entretien accordé au magazine Tsugi, David Grellier évoque ses influences en ces mots : « Les premiers à avoir fait ce que j'appellerais de la « nostalgic music » ce sont les Daft Punk, mais des artistes comme Alan Braxe, Fred Falke, Lifelike, Jacques Lu Cont, Nicolas Makelberge, DJ Falcon, John Carpenter et j'en oublie, sont pour moi incontournables[21] ».

Discographie sous le nom de College[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Brochen, « Electro choc », Libération,‎ (lire en ligne).
  2. Julien Bordier, « À suivre... Sexy Sushi », sur Qobuz Magazine (consulté le 29 juin 2011).
  3. Julien Bordier, « Sexy Sushi, Cyril et Jean-Pierre Pernault », sur L'Express, .
  4. JD Beauvallet & P., « Sexy Sushi : indé bandant ».
  5. (en) « Interview with David Grellier of College and founder of the Valerie Collective » (consulté le 27 août 2011).
  6. Philippe Richard, « Le nantais College boosté par Drive », sur Ouest-France, .
  7. « Northern Council de College », sur Magicrpm (consulté le 29 août 2011).
  8. « Drive OST », sur Record Makers (consulté le 18 décembre 2011).
  9. Elvire Camus et Arnaud Aubry, « Récap' live », sur Magicrpm, (consulté le 24 février 2012).
  10. (en) Jason Lymangrover, « Biography », AllMusic.
  11. « College feat. Electric Youth - A Real Hero », lescharts.com (consulté le 24 février 2012).
  12. Jean-Daniel Beauvallet, « College, electro sci-fi », Les Inrockuptibles, 8 avril 2013.
  13. François Cano, « Trois raisons d'écouter Heritage, de College », L'Express, 15 novembre 2013.
  14. (en) Chris Mugan, « After soundtracking Ryan Gosling in Drive, Secret Diary could put College in the driving seat », The Independent, 28 février 2013.
  15. Rod Glacial, « Même si c'était possible, College ne retournerait pas vivre dans les années 80 », Noisey, 2 mars 2017.
  16. (en) Philip Sherburne, « College Shanghai », Pitchfork, 28 avril 2017.
  17. Arnaud Bénureau,, « David Grellier », sur Kostar (consulté le 27 août 2011).
  18. « Présentation et historique du collectif », sur valeriecollective.com (consulté le 29 août 2011).
  19. Vincent Hallereau, « Valerie : l’effet Côte Ouest », sur Fragil, .
  20. « Valerie and Friends », sur Discogs (consulté le 29 juin 2011).
  21. Violaine Schütz, « Les années College », Tsugi, n° 11, septembre 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]