David Grellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
David Grellier
Description de l'image College Music.jpg.
Informations générales
Surnom Mitch Silver
College
Naissance (41 ans)
Nantes
Genre musical Synthwave, Electroclash, électro-pop, musique électronique
Années actives Depuis 2001
Site officiel college-music.com

David Grellier, né le à Nantes, est un musicien et producteur de musique français. Il fait partie du groupe Sexy Sushi sous le pseudonyme de Mitch Silver et est le créateur et directeur du collectif Valerie. A partir de 2008, il compose en solo sous le pseudonyme College.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sexy Sushi[modifier | modifier le code]

David Grellier fait partie depuis 2004, sous le pseudonyme de Mitch Silver[1],[2],[3],[4], du duo Sexy Sushi, avec Julia Lanoë.

College[modifier | modifier le code]

En 2008 paraît Secret Diary, projet musical réalisé sous le pseudonyme de College[5],[6], accompagné d'un EP, Teenage Color.

En 2011, un deuxième opus de College, Northern Council paraît sous le même pseudonyme[7]. Cette même année, il gagne en notoriété grace à la présence du morceau A Real Hero sur la bande originale du film Drive[8],[9],[10], titre qui se hisse à la 26e place dans le classement des meilleures ventes en France[11].

En 2013 paraît Héritage troisième album de College[12],[13]. La même année certains de ses albums sont réédités par Invada Records le label de Geoff Barrow[14]. Trois ans plus tard Old Tapes sort[15], suivi l’année suivante par Shangai[16]

Collectif Valerie[modifier | modifier le code]

Il est le créateur et directeur artistique du collectif Valerie[17], un réseau culturel[18] qui « a pour but de célébrer la culture 80's américaine, avec un côté kitsch assumé, et de proposer en parallèle des playlists, des mixes ou des compositions originales »[19]. Il dirige, en 2009, l'album collectif Valerie and Friends[20].

Influences[modifier | modifier le code]

Dans un entretien accordé au magazine Tsugi, David Grellier évoque ses influences en ces mots : « Les premiers à avoir fait ce que j'appellerais de la « nostalgic music » ce sont les Daft Punk, mais des artistes comme Alan Braxe, Fred Falke, Lifelike, Jacques Lu Cont, Nicolas Makelberge, DJ Falcon, John Carpenter et j'en oublie, sont pour moi incontournables[21] ».

Discographie sous le nom de College[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Brochen, « Electro choc », Libération,‎ (lire en ligne).
  2. Julien Bordier, « À suivre... Sexy Sushi », sur Qobuz Magazine (consulté le 29 juin 2011).
  3. Julien Bordier, « Sexy Sushi, Cyril et Jean-Pierre Pernault », sur L'Express, .
  4. JD Beauvallet & P., « Sexy Sushi : indé bandant ».
  5. (en) « Interview with David Grellier of College and founder of the Valerie Collective » (consulté le 27 août 2011).
  6. Philippe Richard, « Le nantais College boosté par Drive », sur Ouest-France, .
  7. « Northern Council de College », sur Magicrpm (consulté le 29 août 2011).
  8. « Drive OST », sur Record Makers (consulté le 18 décembre 2011).
  9. Elvire Camus et Arnaud Aubry, « Récap' live », sur Magicrpm, (consulté le 24 février 2012).
  10. (en) Jason Lymangrover, « Biography », AllMusic.
  11. « College feat. Electric Youth - A Real Hero », lescharts.com (consulté le 24 février 2012).
  12. Jean-Daniel Beauvallet, « College, electro sci-fi », Les Inrockuptibles, 8 avril 2013.
  13. François Cano, « Trois raisons d'écouter Heritage, de College », L'Express, 15 novembre 2013.
  14. (en) Chris Mugan, « After soundtracking Ryan Gosling in Drive, Secret Diary could put College in the driving seat », The Independent, 28 février 2013.
  15. Rod Glacial, « Même si c'était possible, College ne retournerait pas vivre dans les années 80 », Noisey, 2 mars 2017.
  16. (en) Philip Sherburne, « College Shanghai », Pitchfork, 28 avril 2017.
  17. Arnaud Bénureau,, « David Grellier », sur Kostar (consulté le 27 août 2011).
  18. « Présentation et historique du collectif », sur valeriecollective.com (consulté le 29 août 2011).
  19. Vincent Hallereau, « Valerie : l’effet Côte Ouest », sur Fragil, .
  20. « Valerie and Friends », sur Discogs (consulté le 29 juin 2011).
  21. Violaine Schütz, « Les années College », Tsugi, n° 11, septembre 2008.

Liens externes[modifier | modifier le code]