Julia Lanoë

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Julia Lanoë
Description de cette image, également commentée ci-après
Julia Lanoë avec Mansfield. TYA au Paléo Festival en juillet 2016.
Informations générales
Surnom Rebeka Warrior
Naissance (39 ans)
Saint-Nazaire - France
Genre musical Electroclash, indie folk
Instruments Guitare
Années actives Depuis 2001

Julia Lanoë, née le à Saint-Nazaire[1] est une chanteuse et musicienne française. Elle fait partie des groupes Sexy Sushi, sous le nom de Rebeka Warrior, et de Mansfield.TYA.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Julia Lanoë est diplômée des Beaux-Arts et a enseigné en lycée professionnel[1].

Mansfield.TYA et Sexy Sushi[modifier | modifier le code]

Elle officie en tant que chanteuse et musicienne (guitare, piano, basse et batterie) dans le groupe Mansfield.TYA[2],[3].

Elle fait également partie depuis 2001, sous le pseudonyme de Rebeka Warrior, du groupe Sexy Sushi, en duo avec Mitch Silver[1],[4],[5],[6],[7],[8].

À l'automne 2016, elle participe au festival des Rencontres Trans Musicales par des DJ sets sous le nom de Rebeka Warrior[9],[10].

Discographie[modifier | modifier le code]

Groupes principaux[modifier | modifier le code]

Voir Sexy Sushi et Mansfield.TYA.

Autres participations[modifier | modifier le code]

En 2003 elle intervient sur l'album Sword and Roses de Belone Quartet[11].

En 2008, elle participe à l'album À l'aveuglette de Françoiz Breut[12].

En 2009, elle collabore avec Belone Quartet, sur l'album 1802[11].

En 2011, elle participe à l'album Garden Parti & Caroline, Yes !, un projet collectif nommé Caroline, fondé par Sarah Murcia[13].

En 2012, elle participe à l'album Rave Age, de l'artiste de musique électronique Vitalic sur le morceau La mort sur le Dancefloor [14].

En 2012, elle participe à l'album Délivrance de Gratuit sur le titre Territoire.

En 2013, elle participe à l'album Amour et Papouasie de Sieur et Dame sur le titre Cavaliers[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Philippe Brochen, Electro choc, Next, supplément du journal Libération, 9 avril 2011.
  2. Marjorie Marcillac, « Le Spleen de Mansfield Tya est de retour », Têtu, 24 février 2009.
  3. « Mansfield TYA », Kythibong, consulté le 4 septembre 2011.
  4. Julien Bordier, « À suivre… Sexy Sushi », Qobuz Magazine, consulté le 29 juin 2011.
  5. Julien Bordier, « Sexy Sushi, Cyril et Jean-Pierre Pernault », L'Express, 21 juin 2010.
  6. JD Beauvallet & P., « Sexy Sushi : indé bandant »
  7. Mario, « Qui es-tu, Rebeka Warrior ? », Sourdoreille, 18 avril 2011.
  8. Amandine Martinez, « Sexy Sushi à Berlin », La Gazette de Berlin, 7 juin 2010.
  9. Christophe Ganne, « Plougonven La tournée des Trans ce vendredi », sur Le Trégor, (consulté le 20 novembre 2016)
  10. Romain, « Le festival des Trans Musicales regorge de groupes pas nets », sur Sourdoreille, (consulté le 20 novembre 2016)
  11. a et b Gab, « Belone Quartet - 1802 », Le Cargo, 30 janvier 2009.
  12. Françoiz Breut – À L'Aveuglette, Discogs, consulté le 27 août 2011.
  13. Garden Parti & Caroline, Yes! Caroline, Qobuz, 31 janvier 2011
  14. [1]
  15. « site internet du groupe », sur site internet du groupe (consulté le 16 février 2015)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]