Das EFX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Das EFX
Description de cette image, également commentée ci-après

Das EFX en 1997.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rap East Coast[1], rap hardcore[1]
Années actives Depuis 1991
Labels Def Jam
Composition du groupe
Membres Skoob
Dray

Das EFX est un groupe de hip-hop américain, originaire de Petersburg, en Virginie. Il se compose des rappeurs Dray et Skoob. Ils se surnomment DAS, un acronyme pour « Dray and Skoob »[2], et « EFX » qui signifie en anglais effects. Leur popularité s'accroit au début des années 1990 grâce à leur affiliation avec la Hit Squad d'EPMD, et les paroles conscientes du groupe seront l'une des caractéristiques distinctes qui influenceront la scène hip-hop[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Skoob, originaire de Petersburg, en Virginie[1], et Dray, originaire de Teaneck dans le New Jersey, se rencontrent à l'Université de Virginie en 1988 et sont découverts par le groupe EPMD durant un concours de rap[1]. Ils signent par la suite au label discographique East West, et commencent à travailler sur leur premier album, communicant avec EPMD par courrier entre la Virginie et New York[1]. Le , le duo sort son premier album, Dead Serious, qui se classe à la première place des Top R&B/Hip-Hop Albums[3] et est certifié disque de platine aux États-Unis, le , par la RIAA[4]. Les singles Mic Checka et They Want EFX, quant à eux, sont classés premier du Hot R&B/Hip-Hop Songs[3]. En 1998, le magazine The Source classe Dead Serious parmi les « 100 meilleurs albums de rap »[5].

Le , Das EFX publie Straight Up Sewaside, certifié disque d'or[1],[6]. Il atteint la sixième place des R&B Albums, et la 20e place du Billboard 200[7]. Les singles extraits de l'album, Baknaffek, Kaught In Da Ak et Freakit atteignent également les classements[7]. Le duo participe également au single à succès Check Yo Self d'Ice Cube, qui atteint la 20e place du Hot 100, et la première des Rap Tracks. Il atteint également la 36e place du UK Singles Chart en août 1993 et dénombre un million d'exemplaires vendus aux États-Unis[8].

En 1995, le groupe se retrouve au cœur de la séparation d'EPMD ; cela mène à trois ans d'absence[1]. Ils reviennent le , avec Generation EFX[9]. L'album atteint la 10e place des R&B Albums et la 48e du Billboard 200[10]. Depuis la publication de l'album, le groupe reste silencieux[1].

Après une longue pause, le groupe participe à la tournée internationale de DJ Rondevu en 2006[11]. En 2007, le duo participe à un remix du titre Where are They Now de Nas. Il part en tournée en 2010, puis se lance dans un nouvel album.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

  • 2001 : The Very Best of Das EFX

Featurings[modifier | modifier le code]

  • EPMD : Business Never Personal?, Back in Business, Shade Business, Business Is Business
  • Ice Cube : The Predator, Check Yo Self
  • KRS-One : KRS-One, Represent the Real Hip Hop
  • Funkmaster Flex : The Mix Tape, Vol. 2: 60 Minutes of Funk
  • Compilation artistes divers : Maximum Rap
  • Cash Brown featuring P-Dap & Das EFX : Leave It Alone
  • Chubb Rock : The Mind
  • DJ Rectangle : Ill Rated
  • Compilation artistes divers : MTV Party to Go, Vol. 4
  • Redman : Rap Scholar
  • Soulkast featuring Das EFX & Brahi : We Live Hip Hop

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) Steve Huey, « Das EFX Biography », sur AllMusic (consulté le 19 juillet 2015).
  2. (en) « The Rock Steady Crew Celebrates 37 Years with M.O.P, Das EFX and Other Hip-Hop Game Changers », sur Huffington Post,‎ (consulté le 19 juillet 2015).
  3. a et b (en) « Das EFX - Dead Serious Awards », sur AllMusic (consulté le 4 août 2013).
  4. (en) « Das EFX Dead Serious », RIAA (consulté le 4 août 2013).
  5. (en) « The Source 100 Best Rap Albums », Rocklist (consulté le 4 août 2013).
  6. (en) Rob Theakston, « Straight Up Sewaside Review », sur AllMusic (consulté le 4 août 2013).
  7. a et b (en) Rob Theakston, « Straight Up Sewaside Awards », sur AllMusic (consulté le 4 août 2013).
  8. (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums, Londres, Guinness World Records Limited,‎ (ISBN 1-904994-10-5), p. 141.
  9. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Generation EFX Review », sur AllMusic (consulté le 4 août 2013).
  10. (en) « Generation EFX - Awards », sur AllMusic (consulté le 4 août 2013).
  11. (en) « Krazy Drayz of Das Efx & DJ Rondevu – SHOWTIME TOUR – Live in Verona, Italy », sur allhiphop,‎ (consulté le 19 juillet 2015).