Dani Stevens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dani Samuels)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Samuels.
Dani Stevens
Image illustrative de l'article Dani Stevens
Dani Samuels en 2015.
Informations
Disciplines Lancer du disque, lancer du poids
Nationalité Drapeau : Australie Australienne
Naissance (29 ans)
Lieu Fairfield
Taille 1,82 m
Poids 82 kg
Entraîneur Dennis Knowles
Records
69,64 m (AR, 2017)
Palmarès
Championnats du monde 1 1 -

Daniele « Dani » Stevens (née Samuels le à Fairfield) est une athlète australienne, spécialiste du lancer du disque. Elle remporte la médaille d'or lors des Championnats du monde de 2009.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2005, Dani Samuels remporte la médaille d'or du lancer du disque et la médaille de bronze du lancer du poids lors des Championnats du monde jeunesse de Marrakech[1], compétition mettant aux prises les meilleurs athlètes de moins de dix-huit ans. L'année suivante elle participe à l'âge de dix-sept ans à sa première compétition sénior à l'occasion des Jeux du Commonwealth de Melbourne. Elle se classe troisième de la finale du disque et établit un nouveau record personnel avec 59,44 m[2]. Plus tard dans la saison à Pékin, elle devient championne du monde junior avec un lancer à 60,63 m, meilleure performance mondiale junior de l'année 2006[3]. Sélectionnée dans l'équipe d'Océanie lors de la Coupe du monde des nations d'Athènes, l'Australienne termine sixième du concours avec la marque de 59,68 m.

Elle remporte son premier titre national sénior en début de saison 2007 au lancer du disque, avant d'établir un nouveau record personnel lors des Universiades d'été de Bangkok avec 60,47 m, s'inclinant pour le titre face à la Cubaine Yarelis Barrios[4]. Elle participe ensuite pour la première fois aux Championnats du monde d'athlétisme, à Osaka, mais est éliminée au stade des qualifications en réalisant néanmoins la meilleure marque des non-qualifiées (60,44 m). Vainqueur de son deuxième titre consécutif de championne d'Australie, et auteure d'un record personnel à 62,95 m, le à Brisbane, Dani Samuels atteint la finale des Jeux olympiques de Pékin et termine au neuvième rang avec la marque de 60,15 m[5].

Sélectionnée pour les Championnats du monde de Berlin, en 2009, l'Australienne se qualifie pour la finale en approchant sensiblement la meilleure marque de sa carrière avec 62,67 m. Le , elle bat à deux reprises son record personnel en finale pour le porter à 65,44 m, et pour remporter la médaille d'or à seulement 21 ans[6], devant Yarelis Barrios et Nicoleta Grasu. Elle améliore son record personnel en début de saison 2010 lors de la Sydney Track Classic où elle réalise 65,84 m[7].

Aux Jeux olympiques de 2012, initialement douzième du lancer du disque, elle est reclassée onzième après la disqualification pour dopage de la Russe Darya Pishchalnikova[8],[9].

Le 13 août 2017, Dani Stevens bat son record d'Océanie en finale des championnats du monde de Londres avec 69,64 m, lui permettant de décrocher la médaille d'argent derrière la Croate Sandra Perković (70,31 m) et devant la Française Mélina Robert-Michon (66,21 m)[10]. C'est sa seconde médaille mondiale après son titre planétaire en 2009[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Marque
2005 Championnats du monde jeunesse Marrakech 3e Poids 15,53 m
1re Disque 54,09 m
2006 Jeux du Commonwealth Melbourne 12e Poids
3e Disque 59,44 m
Championnats du monde juniors Pékin 7e Poids 15,71 m
1re Disque 60,63 m
Coupe du monde des nations Athènes 6e Disque 59,68 m
2007 Universiade Bangkok 2e Disque 60,47 m
2008 Jeux olympiques Pékin 8e Disque[11] 60,15 m
2009 Universiade Belgrade 1re Disque 62,48 m
Championnats du monde Berlin 1re Disque 65,44 m
2010 Coupe continentale Split 4e Disque 61,34 m
2011 Championnats du monde Daegu 10e Disque 59,14 m
2012 Jeux olympiques Londres 11e Disque[9] 60,40 m
2013 Championnats du monde Moscou 10e Disque 62,42 m
2014 Jeux du Commonwealth Glasgow 1re Disque 64,88 m
Coupe continentale Marrakech 2e Disque 64,39 m
Ligue de diamant 3e Disque détails
2015 Championnats du monde Pékin 6e Disque 63,14 m
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 4e Disque 64,90 m
2017 Championnats du monde Londres 2e Disque 69,64 m
Ligue de diamant 2e Disque 65,85 m

Records[modifier | modifier le code]

Épreuve Performance Lieu Date
Lancer du disque 69,64 m (AR) Drapeau : Royaume-Uni Londres 13 août 2017
Lancer du poids 17,05 m Drapeau : Australie Sydney 2 mars 2014

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Résultats des Championnats du monde jeunesse de 2005, iaaf.org, 14 juillet 2005
  2. (en) Lancer du disque des Jeux du Commonwealth 2006, melbourne2006.com.au, 21 mars 2006
  3. (en) Résultats des Championnats du monde juniors 2006, iaaf.org, 20 août 2006
  4. (en) « Chumakova takes gold No. 5 for Russia in Bangkok - World University Games day 4 » , iaaf.org, 13 août 2007
  5. (en) Concours du lancer du disque des Jeux olympiques de 2008, sur todor66.com, consulté le 9 novembre 2010
  6. (en) Résultats des Championnats du monde 2009, iaaf.org, 21 août 2009
  7. (en) « Hooker and Samuels and visitors Pitkämäki and Vili shine at high class Sydney Classic », iaaf.org, 27 février 2010
  8. (en) Gennady Fyodorov, « Pishchalnikova given 10-year doping ban », sur reuters.com, (consulté le 24 juin 2015)
  9. a et b « The XXX Olympic Games > Discus Throw - women », sur iaaf.org, IAAF (consulté le 24 juin 2015)
  10. a et b Rédaction, « Mondiaux : le bronze pour Mélina Robert-Michon au lancer du disque », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  11. Suite à la disqualification de Yarelys Barrios, initialement médailléd d'argent