Danièle Kriegel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Danièle Kriegel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Nationalités
Activités
Père
Mère
Conjoint
Autres informations
Blog officiel

Danièle Kriegel, née Besse, en 1950 est une journaliste et écrivaine franco-israélienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Danièle Kriegel est la fille de l'historienne et résistante Annie Kriegel et du philosophe Guy Besse[1]. Sa mère se remarie avec Arthur Kriegel, résistant, ancien combattant et rhumatologue qui l'adopte. Elle prend alors son nom de famille.

Après hypokhâgne, elle étudie la littérature moderne et ancienne et obtient un diplôme de l'institut des langues et civilisations orientales spécialisation hébreu, avant de poursuivre à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre dans la section comédie.

En , elle s'installe à Jérusalem avec son mari le journaliste, documentaliste et écrivain Charles Enderlin. Elle travaille pour de nombreux médias dont la radio télévision belge et Radio Canada.

Elle est actuellement la correspondante à Jérusalem pour le journal La Dépêche du Midi et depuis 1998 à l'hebdomadaire Le Point[2]. Selon le Journal du dimanche, elle est « une des meilleures observatrices de la société israélienne »[3].

Elle publie en 1986 avec Régine Waintrater, psychothérapeute un livre témoignage sur les femmes et la guerre en Israël[4].

En 2010, elle publie Ils sont fous ces hébreux, treize chroniques loufoques expliquant la pluralité de la vie en Israël[5].

En 2015, son deuxième roman La moustache de Staline est un récit autobiographique écrit à la première personne sur son enfance à Paris dans une famille communiste et sur son expérience d'adulte immigrée à Jérusalem avec un regard acéré sur la société contemporaine israélienne[6],[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Antoine Perraud, « Danièle Kriegel: «Israël n'est plus dans l'universel» », Mediapart,‎ (lire en ligne)
  2. Le Point, magazine, « Danièle Kriegel - Journaliste du Point », sur Le Point.fr (consulté le )
  3. « Seuls dans nos mensonges », sur Journal du Dimanche,
  4. « BIBLIOGRAPHIE Les femmes d'Israël et la guerre Une enquête de Danièle Kriegel et Régine Waintrater », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  5. Le Point, magazine, « "Ils sont fous ces Hébreux !" : les folies israéliennes par Danièle Kriegel », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Danièle Kriegel, journaliste et écrivain du 16 avril 2015 - France Inter », France Inter,‎ (lire en ligne)
  7. a et b Jérôme Béglé, « Telle mère, mais pas telle fille ! », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]