Culture jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une culture jeune désigne en sociologie une sous-culture principalement portée par les adolescents et les jeunes adultes.

Exemples de par le monde[modifier | modifier le code]

Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

Depuis le milieu des années 2000 se développe la culture zef.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Citons :

Espagne[modifier | modifier le code]

Citons les makineros, à la fin des années 1990.

France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : culture jeune en France.

En particulier, on peut citer :

Japon[modifier | modifier le code]

Citons les otakus.

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Les Pays-Bas ont connu plusieurs cultures jeunes. En particulier :

  • les nozems, dans les années 1950,
  • les provos, à la fin des années 1960,
  • les gabbers, dans les années 1990 et 2000.

Pologne[modifier | modifier le code]

Citons les dres (en).

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Le Royaume-Uni a connu plusieurs cultures jeunes. En particulier :

  • les Teddy Boys, dans les années 1950,
  • les mods, pendant les années 1960,
  • les chavs, plus récemment.

Russie[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Certaines cultures jeunes traversent les frontières, en particulier depuis la fin des années 1990. Leur impact est parfois intergénérationnel, ce qui peut faire hésiter à classer ces sous-cultures spécifiquement comme cultures jeunes. On peut citer :