Culture jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la sociologie
Cet article est une ébauche concernant la sociologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Une culture jeune désigne en sociologie une sous-culture principalement portée par les adolescents et les jeunes adultes.

Exemples de par le monde[modifier | modifier le code]

Afrique du Sud[modifier | modifier le code]

Depuis le milieu des années 2000 se développe la culture zef.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Citons :

Espagne[modifier | modifier le code]

Citons les makineros, à la fin des années 1990.

France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : culture jeune en France.

En particulier, on peut citer :

Japon[modifier | modifier le code]

Citons les otakus.

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

Les Pays-Bas ont connu plusieurs cultures jeunes. En particulier :

  • les nozems, dans les années 1950,
  • les provos, à la fin des années 1960,
  • les gabbers, dans les années 1990 et 2000.

Pologne[modifier | modifier le code]

Citons les dres (en).

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Le Royaume-Uni a connu plusieurs cultures jeunes. En particulier :

  • les Teddy Boys, dans les années 1950,
  • les mods, pendant les années 1960,
  • les chavs, plus récemment.

Russie[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Certaines cultures jeunes traversent les frontières, en particulier depuis la fin des années 1990. Leur impact est parfois intergénérationnel, ce qui peut faire hésiter à classer ces sous-cultures spécifiquement comme cultures jeunes. On peut citer :