Crash Bandicoot : la Vengeance de Cortex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crash Bandicoot
La Vengeance de Cortex
image

Éditeur Universal Interactive Studios
Konami
Développeur Traveller's Tales

Date de sortie PlayStation 2
Icons-flag-jp.png 20 décembre 2001
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 29 octobre 2001
Icons-flag-eu.png 23 novembre 2001

Xbox
Icons-flag-jp.png 24 octobre 2002
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 15 avril 2002
Icons-flag-eu.png 26 avril 2002

Nintendo GameCube
Icons-flag-jp.png 4 décembre 2003
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 17 septembre 2002
Icons-flag-eu.png 1er septembre 2002

Xbox Live
Icons-flag-jp.png 4 décembre 2007
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 4 décembre 2007
Icons-flag-eu.png 4 décembre 2007
Genre Plates-formes
Plate-forme Xbox, PlayStation 2, GameCube et Xbox Live
Média DVD (PS2, Xbox)
Mini-DVD (GameCube) Téléchargement (Xbox Live)
Contrôle Manette

Crash Bandicoot 4: La Vengeance de Cortex (Crash Bandicoot 4: Sakuretsu! Majin Power! au Japon et Crash Bandicoot 4: The Wrath of Cortex aux États-Unis) est un jeu vidéo de plates-formes développé par Traveller's Tales et édité par Universal Interactive Studios, sorti sur Xbox, Gamecube et PlayStation 2. Il s'agit du sixième jeu de la série Crash Bandicoot réalisé en 2002 aux Etats-Unis et dans les autres continents. Mais c'est en fait le quatrième jeu dans la série chronologique.

Jouable à un seul joueur, il conte comme les autres volets, les aventures du marsupial héros de la série (Crash) et son combat contre l'éternel méchant Cortex et Crunch combiné à un des masques des éléments Py-Ro le feu, Wa-Wa l'eau, Rok-Ko la terre et Lo-Lo l'air.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu se veut très similaire aux trois premiers opus de la PlayStation, avec un évident changement graphique inhérent à la technologie 128 bits et des nouveautés comme l'utilisation d'avion, de wagonnet et de boule selon les niveaux visités. L'idée d'incarner Coco dans Crash Bandicoot 3 a été réintégré dans cet épisode.

Scénario[modifier | modifier le code]

Après que la Chrono Tornade a été détruite, le Docteur Neo Cortex et le Docteur N. Tropy sont transformés en bébés puis envoyés à l'époque des dinosaures avec Uka Uka suite à un bug dans la Chrono Tornade qui l'a autodétruite. Sans ses pouvoirs, N. Tropy ne peut plus faire de téléportation vers une autre époque mais il reste encore le Docteur N. Gin. Celui-ci reconstruit la Chrono Tornade et ramène les trois méchants dans le présent à leur âge du présent. Ayant retenu la leçon comme quoi la Chrono Tornade ne serait pas une bonne idée pour combattre les Bandicoots, ils construisent une station spatiale en forme de tornade le temps d'imaginer un plan. Ils en essaient un inconnu qui échouera et mettra Uka Uka dans une colère noire. Lors de la réunion au cours de laquelle Uka Uka les gronde, N. Tropy et N. Gin rappellent Cortex qu'il avait parlé d'une arme super secrète sur laquelle il travaillait jour et nuit depuis la dernière fois que Crash l'avait battu : Crunch Bandicoot. Crunch est un super bandicoot que Cortex a conçu à partir de l'ADN de Crash qu'il lui avait pris lors de l'affrontement inconnu première. Bien qu'il soit très puissant, il lui manque une source d'énergie. Uka Uka pense alors aux Masques des éléments. Ces masques avaient autrefois été congelés par Aku Aku lorsqu'ils avaient détruit ses amis à cause de la trahison d'Uka Uka. Quant à Crash, celui-ci faisait du ski nautique avec sa petite sœur Coco Bandicoot lorsqu'il y eut un orage, une éruption, un séisme et un tsunami à l' île N. Sanity. Aku Aku sait que Uka Uka est derrière tout ça. Il va le voir et découvre qu'il a décongelé les Masques des éléments. Il en avertit aussitôt Crash et Coco qui vient de terminer une chambre de téléportation virtuelle. À partir de là, ils pourront retrouver les cristaux d'énergie éparpillés à travers le temps et l'espace. Avant de commencer leur mission, ils entrent soudain en communication avec Cortex qui leur présente Crunch, leur nouvel ennemi.

Autour du développement[modifier | modifier le code]

la Vengeance de Cortex est le 1er opus sur console de sixième génération. À partir de là, tous les jeux ont été édités par Vivendi Universal Games, et non plus par le fondateur : Naughty Dog.

Pendant ce temps, Naughty Dog, le studio de développement créateur de la série Crash Bandicoot crée au même moment Jak and Daxter: The Precursor Legacy qui inaugure un mode 3D non linéaire basé sur un nouveau moteur (réutilisé par Insomniac Games pour Ratchet & Clank).

Voix françaises[modifier | modifier le code]