Groupe CM11-CIC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Groupe CM11-CIC
Dates clés Michel Lucas, Étienne Pflimlin
Forme juridique Société anonyme à conseil d'administration
Siège social Drapeau de France Strasbourg (France)
Activité Banque, assurances
Filiales ACM (Assurances du Crédit mutuel), Euro-Information, NRJ Mobile
Site web www.bfcm.creditmutuel.fr

Le groupe CM11-CIC est un groupe bancaire dominant au sein du groupe Crédit mutuel, qui est composé de la Banque Fédérative du Crédit Mutuel (BFCM), de toutes ses filiales et de l'ensemble des caisses qu'il la compose notamment du Crédit mutuel Centre Est Europe.

La Banque Fédérative du Crédit Mutuel est une société anonyme dont le capital est détenu à 95 % par la Caisse Fédérale de Crédit Mutuel, commune à onze des dix-huit fédérations du Crédit mutuel[1]. Ainsi la CFCM exerce une influence indirecte sur l'ensemble des autres Caisses et Fédérations[2],[3]. Son siège est situé à Strasbourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de la Banque Fédérative du Crédit Mutuel est liée à celle des Caisses Raiffeisen créées en Alsace et en Moselle à partir de 1882. La Banque Fédérative du Crédit Mutuel est née en 1895 en tant que succursale strasbourgeoise de la Caisse Centre Agricole pour l'Allemagne dont dépendait les Caisses de Crédit Mutuel alsaciennes et lorraines. En 1905, lorsque les évolutions réglementaires permettent au Crédit Mutuel d'obtenir son autonomie, la Fédération des Coopératives rurales d'Alsace-Lorraine est créée. En 1919, après le retour à la France des territoires occupés, sa Caisse centrale prendra le nom de Banque Fédérative. Elle fusionnera en 1941 avec la Banque Rurale, Caisse centrale des Caisses dissidentes créée à l'initiative des autorités allemandes pour tenter de battre en brèche l'autonomie des Caisses Raiffeisen. Devenue Banque Fédérative du Crédit Mutuel, elle cessera en 1992 d'être la Caisse centrale des Caisses locales pour devenir la société holding qu'elle est aujourd'hui.

Activité et filiales[modifier | modifier le code]

Siège à Strasbourg (Wacken)

La Banque fédérative Crédit mutuel a été créée pour réaliser des opérations financières sur les marchés internationaux et permettre une croissance par fusion et acquisition tout en servant de banque de refinancement pour les caisses locales. La Banque fédérative Crédit mutuel assure dans les faits la plupart des activités de la caisse fédérale du Crédit Mutuel (front office, middle office et back office)[4].

La BFCM a acheté les groupes bancaires CIC, Citibank (ex-filiale de CitiGroup en Allemagne), Cofidis. À la suite de ces acquisitions le groupe possède des filiales dans des pays à la fiscalité accommodante (Luxembourg, Suisse, Liechtenstein, Monaco...). Le groupe contrôle également les Assurances du Crédit mutuel (ACM) et BECM (financement des professionnels). Ainsi que Afedim (commercialisation-défiscalisation), CM-CIC Epargne Salariale, CM-CIC Lease (crédit Bail Immobilier), CMH (Cautionnement mutuel habitat), Sarest (lotisseur), Soparim (Gestion d'actifs), etc.

En plus de son activité bancaire, le Crédit mutuel Centre Est Europe est un groupe de presse propriétaire de 75 % du quotidien L'Alsace-Le Pays et de 100 % du Républicain lorrain. Il détient aussi, aux côtés du groupe de L'Est républicain de Gérard Lignac, 49 % du groupe EBRA (holding Est Bourgogne Rhône-Alpes), qui coiffe les journaux du pôle Rhône-Alpes rachetés à la Socpresse de Serge Dassault : Le Progrès, Le Dauphiné libéré, Le Bien public[5],[6].

Le Crédit mutuel possède également la filiale mobile de NRJ (nommée NRJ Mobile) et propose des offres de téléphonie développées par sa filiale informatique (NRJ Mobile et CLeMobile pour les clients du Crédit mutuel). Le groupe a ainsi participé à des tests sur le paiement sans contact avec son téléphone portable.

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Répartition du capital par catégorie d’actionnaires au 31 décembre 2012[7]
Actionnaires  % détenu
Caisse Fédérale de Crédit Mutuel 92,81 %
Caisses locales 0,28 %
Autres Caisses régionales du Crédit Mutuel 6,91 %
TOTAL 100,00%

Selon l'article 10 des statuts Conditions d'admission des actionnaires, ne peuvent être actionnaires de la société que :

  1. La Fédération du Crédit Mutuel du Centre Est Europe, la Caisse Fédérale de Crédit Mutuel et la société d'assurance mutuelle "Assurances du Crédit Mutuel-Vie".
  2. Les Caisses de Crédit Mutuel et les autres organismes coopératifs et mutualistes adhérents à leur Fédération respective du Crédit Mutuel Centre Est Europe, Sud-Est, Île-de-France, Savoie-Mont Blanc, Midi-Atlantique, Centre, Loire-Atlantique et Centre-Ouest, Normandie, Méditerranéen, Dauphiné-Vivarais et Anjou.
  3. Les Caisses départementales ou interdépartementales ainsi que la Caisse Centrale du Crédit Mutuel visées par l'article 5-1 aliénas 3 et 4 de l'ordonnance du 16 octobre 1958. Les filiales ou participations des entités visées au 2. et 3. ci-dessus et qui sont contrôlées par une ou plusieurs caisses départementales ou interdépartementales
  4. Les membres du Conseil d'Administration de la société.

La Caisse Fédérale de Crédit Mutuel (CF de CM) est une société coopérative ayant la forme de société anonyme, affiliée à la Confédération Nationale du Crédit Mutuel, détenue à plus de 99% par les ACM Vie Mutuelle et les Caisses de Crédit Mutuel des Fédérations de Crédit Mutuel Centre Est Europe.

De manière simplifié, la Banque Fédérative du Crédit Mutuel est détenue par le Crédit Mutuel du Centre Est Europe (CMCEE) et ses caisses régionales.

Le Crédit mutuel Centre Est Europe (CMCEE) est une caisse mutuelle du groupe bancaire français Crédit mutuel siégeant à Strasbourg. Le CMCEE est l'une des 6 caisses fédérales de Crédit Mutuel. Il s'agit de la caisse fédérale dominante au sein du groupe Crédit mutuel : elle représente 80 % de l'activité du groupe[8].

Il fédère initialement les caisses du Crédit Mutuel d'Alsace, de Lorraine, de Champagne-Ardenne et de Bourgogne, auxquelles se sont adjointes celles du Sud-Est (Lyon), de l'Île-de-France (Paris), de Normandie (Caen), de Méditerranée (Marseille), du Centre (Orléans), de l'Ouest (Nantes), du Midi-Atlantique (Balma), de Savoie Mont Blanc (Annecy), du Dauphiné-Vivarais (Valence), et de l'Anjou (Angers), dernière en date en 2012.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. Rapport 2012 BFCM
  2. http://www.lesechos.fr/06/07/2011/LesEchos/20968-93-ECH_le-credit-mutuel-d-anjou-rejoint-le-cm10-national.htm Mouvement de convergence vers la CFCM
  3. http://www.cbanque.com/actu/12616/credit-mutuel-la-federation-centre-devrait-rejoindre-le-groupe-cm5-cic mouvement de centralisation autour de la CFCM-CEE
  4. Rapport 2009 CCCM
  5. Le Monde, 6 décembre 2006
  6. « La méchante guerre du Crédit Mutuel contre les Echos », Marianne
  7. Documents de référence publiés par la BFCM
  8. Crédit Mutuel, la Bretagne fait de la résistance, dans Le Télégramme

Liens externes[modifier | modifier le code]