Daniel Baal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Daniel Baal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Daniel Baal, né le 27 décembre 1957 à Strasbourg, est un dirigeant français. Il est le directeur général du Groupe Crédit Mutuel-CM11 depuis juin 2017. Il s’est également impliqué dans le cyclisme, tant au niveau de la Fédération française de cyclisme, dont il a été président de 1993 à 2001, que de la Société du Tour de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Daniel Baal est le fils de Joseph Eugène Baal et Suzanne Schuler. Il s'intéresse très jeune au cyclisme et obtient sa première licence de coureur à 14 ans. Dans les années 1970, il se distingue dans des compétitions régionales, remportant neuf victoires sur route et une vingtaine sur piste. Il participe notamment aux Championnats de France de cyclisme sur piste avec l’équipe d’Alsace[1].

Il obtient un BTS commerce et distribution en 1977.

Crédit Mutuel[modifier | modifier le code]

Daniel Baal rejoint le Crédit Mutuel en 1979, au service de la Banque Fédérative Crédit Mutuel (BFCM). Il y exerce diverses fonctions jusqu’en 2001, dont celles de directeur de la Caisse de Crédit Mutuel Mulhouse-Europe et de responsable des engagements de la direction régionale Sud-Alsace Franche-Comté[2].

Il revient au Crédit Mutuel en 2004 comme directeur général de la Fédération d’Ile-de-France. En 2010, il est nommé directeur général adjoint de la Confédération Nationale du Crédit Mutuel puis en 2014, du Crédit Industriel et Commercial (CIC). En 2015, il est également nommé directeur général de la Caisse centrale du Crédit mutuel[3],[4].

Depuis juin 2017, Daniel Baal dirige le Groupe Crédit Mutuel-CM11[5] et, à ce titre, est directeur général de la Caisse Fédérale de Crédit Mutuel, de la Fédération du Crédit Mutuel Centre Est Europe, de la Banque Fédérative du Crédit Mutuel et du CIC[6],[7].

Engagement pour le cyclisme[modifier | modifier le code]

Daniel Baal rejoint la Fédération française de cyclisme en 1985 en tant que président du Comité d’Alsace, puis devient trésorier général de la FFC en 1989. En 1993, Il est élu président de la Fédération française de cyclisme, il y exercera plusieurs mandats, jusqu'en 2001[1]. En 1999, il est mis en examen dans l'affaire Festina, puis bénéficie d'un non-lieu[8].

A partir d'octobre 2001, il a été successivement directeur général adjoint de la Société du Tour de France et directeur des activités « cyclisme » chez Amaury Sport Organisation (ASO). Il est alors pressenti pour succéder à Jean-Marie Leblanc[9], directeur du Tour de France, mais il quitte l'ASO en 2004[10].

Membre du comité directeur et trésorier de l'Union européenne de cyclisme (UEC) depuis août 1993, il a aussi assumé la tâche de président de la commission VTT[11] (MTB[12]) de l'Union cycliste internationale de 2001 à 2009 et est nommé président de la Commission BMX[13] en 2003. Il a été vice-président de l'UCI de 1997 à 2001.

Daniel Baal a également beaucoup œuvré pour la lutte contre le dopage, notamment en imposant le suivi médical longitudinal contrôlé (SMLC) des coureurs français[14].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b NDBA-BAAL Daniel, alsace-histoire, 2004
  2. Daniel Baal, Le carnet des décideurs
  3. Daniel Baal, Who's Who
  4. Crédit Mutuel-CIC : Daniel Baal nouveau n°2 du groupe bancaire, cBanque, 19 mai 2017
  5. Les dirigeants, Crédit mutuel
  6. Crédit Mutuel : Alain Fradin passe le relais à Daniel Baal, Les Echos, 19/05/17
  7. Daniel Baal, Ouest France, 21/05/2017
  8. Dépassé par les dopés, Daniel Baal change de rayon, Libération, 11 décembre 2000
  9. Baal rejoint le Tour de France, Sport.fr, 10 juin 2001
  10. Daniel Baal quitte ASO, Sport.fr, 24 novembre 2004
  11. Lappartient promu, L’Équipe, 25/09/2009
  12. MTB est l'équivalent de VTT en anglais
  13. Réunion du comité directeur de l'UCI, Communiqué de presse de l'UCI, 07/10/2003
  14. FFC santé Service médical - FFC