Coupe du monde FIA des voitures de tourisme 2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe du monde FIA des voitures de tourisme 2019
Généralités
Sport Compétition automobileVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1993
Organisateur(s) FIA
Édition 5e
Type / Format Tourisme
Site web officiel fiawtcr.com

Navigation

La saison 2019 de la coupe du monde FIA des voitures de tourisme (World Touring Car Cup) est la 5e saison de la coupe du monde des voitures de tourisme (WTCR) et la 2e depuis le retour de la série en 2018.

Repères de début de saison[modifier | modifier le code]

Écuries et pilotes[modifier | modifier le code]

Écuries et pilotes engagés pour la saison 2019
Écurie Voiture Pilotes Manches
Drapeau : Italie BRC Hyundai N Squadra Corse[1] Hyundai i30 N TCR[2] 1 Drapeau : Italie Gabriele Tarquini[2] 1–4
5 Drapeau : Hongrie Norbert Michelisz[2] 1–4
Drapeau : Italie BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team[1] 8 Drapeau : Brésil Augusto Farfus[2] 1–4
88 Drapeau : Pays-Bas Nick Catsburg[2] 1–4
Drapeau : Hong Kong KCMG[3] Honda Civic Type R TCR 9 Drapeau : Hongrie Attila Tassi[3] 1–4
18 Drapeau : Portugal Tiago Monteiro[4] 1–4
Drapeau : Belgique Comtoyou Team Audi Sport[5] Audi RS 3 LMS TCR 10 Drapeau : Pays-Bas Niels Langeveld[5] 1–4
22 Drapeau : Belgique Frédéric Vervisch[5] 1–4
Drapeau : Belgique Comtoyou Team DHL CUPRA Racing[6] León Cupra TCR[6] 21 Drapeau : France Aurélien Panis[6] 1–4
50 Drapeau : Pays-Bas Tom Coronel[7] 1–4
Drapeau : Suède Cyan Racing Lynk & Co[8] Lynk & Co 03 TCR[8] 11 Drapeau : Suède Thed Björk[8] 1–4
100 Drapeau : France Yvan Muller[9] 1–4
Drapeau : Suède Cyan Performance Lynk & Co[8] 68 Drapeau : France Yann Ehrlacher[10] 1–4
111 Drapeau : Royaume-Uni Andy Priaulx[11] 1–4
Drapeau : France SLR VW Motorsport[12] Volkswagen Golf GTI TCR[12] 12 Drapeau : Royaume-Uni Robert Huff[12] 1–4
25 Drapeau : Maroc Mehdi Bennani[12] 1–4
Drapeau : France SLR Volkswagen[12] 14 Drapeau : Suède Johan Kristoffersson[12] 1–4
33 Drapeau : Allemagne Benjamin Leuchter[13] 1–4
Drapeau : Allemagne Münnich Motorsport[14] Honda Civic Type R TCR 29 Drapeau : Argentine Néstor Girolami[14] 1–4
86 Drapeau : Argentine Esteban Guerrieri[14] 1–4
Drapeau : Italie Team Mulsanne[15] Alfa Romeo Giulietta TCR 31 Drapeau : Italie Kevin Ceccon[16] 1–4
55 Drapeau : République populaire de Chine Ma Qing Hua[17] 1–4
Drapeau : Suède PWR Racing[18] León Cupra TCR[18] 37 Drapeau : Suède Daniel Haglöf[19] 1–4
96 Drapeau : Espagne Mikel Azcona[19] 1–4
Drapeau : Luxembourg Leopard Racing Team Audi Sport[5] Audi RS 3 LMS TCR 52 Drapeau : Royaume-Uni Gordon Shedden[5] 1–4
69 Drapeau : France Jean-Karl Vernay[5] 1–4
Engagés via wildcard
Drapeau : Hongrie Zengő Motorsport[20] León Cupra TCR[20] 23 Drapeau : Hongrie Tamás Tenke[20] 2
Drapeau : Allemagne Hyundai Team Engstler[21] Hyundai i30 N TCR[21] 6 Drapeau : Allemagne Luca Engstler[21] 3
Drapeau : Finlande AS Motorsport[22] Audi RS 3 LMS TCR[22] 13 Drapeau : Finlande Antti Buri[22] 5
Pays inconnu (à déterminer)[23] (à déterminer)[23] Drapeau : Malaisie Mitchell Cheah[23] 10


Calendrier de la saison 2019[modifier | modifier le code]

Le calendrier de la saison 2019 est dévoilé en décembre 2018[24]. Comme pour la saison 2018, il propose dix manches composées de trois courses chacune, soit trente courses sur la saison[24]. Les courses de Wuhan et d'Argentine disparaissent et sont remplacées par les manches de Slovaquie et de Malaisie, cette dernière clôturant la saison[24].

Mc. Course Pays Circuit Date Course(s) de support
1 1 Course du Maroc Drapeau du Maroc Circuit Moulay El Hassan 6 avril TBA
2 7 avril
3
2 4 Course de Hongrie Drapeau de la Hongrie Hungaroring 27 avril TCR Europe Touring Car Series
5 28 avril
6
3 7 Course de Slovaquie Drapeau de la Slovaquie Slovakiaring 10 mai Championnat du monde d'endurance moto
8 12 mai
9
4 10 Course des Pays-Bas Drapeau des Pays-Bas Circuit de Zandvoort 18 mai TCR Europe Touring Car Series
TCR Benelux Touring Car Championship
11 19 mai
12
5 13 Course d'Allemagne Drapeau de l'Allemagne Nürburgring Nordschleife 21 juin 24 Heures du Nürburgring
14 22 juin
15
6 16 Course du Portugal Drapeau du Portugal Circuit international de Vila Real 6 juillet TBA
17
18 7 juillet
7 19 Course de Chine Drapeau de la République populaire de Chine Circuit international de Ningbo 14 septembre TBA
20 15 septembre
21
8 22 Course du Japon Drapeau du Japon Circuit de Suzuka 26 octobre Super Formula
TCR Japan Touring Car Series
23 27 octobre
24
9 25 Course de Macao Drapeau de Macao Circuit de Guia, Macao 16 novembre Grand Prix automobile de Macao
Coupe du monde FIA GT
26 17 novembre
27
10 28 Course de Malaisie Drapeau de la Malaisie Circuit international de Sepang 14 décembre Championnat du monde d'endurance moto
29 15 décembre
30

Résultats[modifier | modifier le code]

Course Événement Pole Position Meilleur tour Pilote vainqueur Équipe gagnante
1 Drapeau du Maroc Course du Maroc Drapeau de l'Argentine Esteban Guerrieri Drapeau de la Hongrie Attila Tassi Drapeau de l'Argentine Esteban Guerrieri Drapeau de l'Allemagne ALL-INKL.COM Münnich Motorsport
2 Drapeau du Royaume-Uni Robert Huff Drapeau de l'Italie Gabriele Tarquini Drapeau de l'Italie BRC Hyundai N Squadra Corse
3 Drapeau de la Belgique Frédéric Vervisch Drapeau du Maroc Mehdi Bennani Drapeau de la Suède Thed Björk Drapeau de la Suède Cyan Racing Lynk & Co
4 Drapeau de la Hongrie Course de Hongrie Drapeau de l'Argentine Néstor Girolami Drapeau de la Belgique Frédéric Vervisch Drapeau de l'Argentine Néstor Girolami Drapeau de l'Allemagne ALL-INKL.COM Münnich Motorsport
5 Drapeau de la Hongrie Attila Tassi Drapeau de l'Argentine Néstor Girolami Drapeau de l'Allemagne ALL-INKL.COM Münnich Motorsport
6 Drapeau de la Hongrie Norbert Michelisz Drapeau du Royaume-Uni Robert Huff Drapeau de l'Italie Gabriele Tarquini Drapeau de l'Italie BRC Hyundai N Squadra Corse
7 Drapeau de la Slovaquie Course de Slovaquie Drapeau des Pays-Bas Nick Catsburg Drapeau de la Belgique Frédéric Vervisch Drapeau de la Belgique Frédéric Vervisch Drapeau de la Belgique Audi Sport Team Comtoyou
8 Drapeau de l'Italie Kevin Ceccon Drapeau de l'Argentine Néstor Girolami Drapeau de l'Allemagne ALL-INKL.COM Münnich Motorsport
9 Drapeau des Pays-Bas Nick Catsburg Drapeau de la République populaire de Chine Ma Qing Hua Drapeau de la République populaire de Chine Ma Qing Hua Drapeau de l'Italie Mulsanne Srl
10 Drapeau des Pays-Bas Course des Pays-Bas Drapeau de la Suède Thed Björk Drapeau de la Belgique Frédéric Vervisch Drapeau de la Suède Thed Björk Drapeau de la Suède Cyan Racing Lynk & Co
11 Drapeau de l'Allemagne Benjamin Leuchter Drapeau de l'Argentine Esteban Guerrieri Drapeau de l'Allemagne ALL-INKL.COM Münnich Motorsport
12 Drapeau de la France Yann Ehrlacher Drapeau du Maroc Mehdi Bennani Drapeau de la Suède Thed Björk Drapeau de la Suède Cyan Racing Lynk & Co
13 Drapeau de l'Allemagne Course d'Allemagne
14
15
16 Drapeau du Portugal Course du Portugal
17
18
19 Drapeau de la République populaire de Chine Course de Chine
20
21
22 Drapeau du Japon Course du Japon
23
24
25 Drapeau de Macao Course de Macao
26
27
28 Drapeau de la Malaisie Course de Malaisie
29
30

Classements[modifier | modifier le code]

Attribution des points[modifier | modifier le code]

Le système d'attribution des points évolue par rapport à la saison précédente. Le barème pour les qualifications est inchangé, mais celui des courses est uniformisé, c'est-à-dire qu'il ne varie plus selon ces dernières, et il concerne dorénavant les 15 meilleurs pilotes. Les points pour les deux championnats sont décernés comme ceci :

Position[24]  1er   2e   3e   4e   5e   6e   7e   8e   9e   10e   11e   12e   13e   14e   15e 
Qualifications[24] 5 4 3 2 1
Courses[24] 25 20 16 13 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
Notes
  • 1 2 3 4 5 renvoient au classement des pilotes après les qualifications pour la seconde manche, où des points sont accordés selon le barème suivant : 5–4–3–2–1.

Classement des pilotes[modifier | modifier le code]

Pos. Pilote MAR
Drapeau du Maroc
HON
Drapeau de la Hongrie
SLO
Drapeau de la Slovaquie
NED
Drapeau des Pays-Bas
GER
Drapeau de l'Allemagne
POR
Drapeau du Portugal
CHN
Drapeau de la République populaire de Chine
JPN
Drapeau du Japon
MAC
Drapeau de Macao
MAL
Drapeau de la Malaisie
 Pts. 
1 Drapeau de l'Argentine Esteban Guerrieri 11 4 4 33 5 Abd.2 15 2 65 11 1 8 161
2 Drapeau de la Suède Thed Björk 23 6 13 7 Abd. 5 23 22 11 11 12 12 150
2 Drapeau de l'Argentine Néstor Girolami 34 10 6 11 1 65 Abd. 1 24 14 10 14 135
4 Drapeau de la Hongrie Norbert Michelisz 11 12 8 10 Abd. 21 32 6 22 Abd. 8 33 130
5 Drapeau de l'Espagne Mikel Azcona 15 5 35 22 4 4 9 7 5 35 5 6 120
6 Drapeau de la France Yvan Muller 182 7 Abd.2 22 6 Abd. 11 11 14 22 9 55 108
7 Drapeau de l'Italie Gabriele Tarquini 4 1 5 13 17 14 6 19 9 20 13 9 106
8 Drapeau de la France Yann Ehrlacher 8 3 Abd. Abd.5 Abd. 33 22 17 20 74 8 21 88
9 Drapeau de la France Jean-Karl Vernay 7 2 Abd. 4 2 10 4 12 Abd. 22 15 25 86
10 Drapeau des Pays-Bas Nick Catsburg 10 Abd. Np. 23 10 9 71 4 121 10 4 11 80
11 Drapeau de la Belgique Frédéric Vervisch 17 9 21 6 15 12 1 Abd. 21 9 21 16 79
12 Drapeau du Brésil Augusto Farfus 13 11 Abd. 9 9 8 5 21 7 Abd. 6 44 75
13 Drapeau de la République populaire de Chine Ma Qing Hua Abd. Abd. 9 25 11 19 23 9 13 21 25 21 70
14 Drapeau du Royaume-Uni Robert Huff 12 22 15 14 7 7 13 5 13 Abd. 11 10 55
15 Drapeau de la Suède Johan Kristoffersson Abd. 17 17 8 Abd. 22 20 15 18 4 3 7 47
16 Drapeau de l'Italie Kevin Ceccon 9 19 16 19 16 Abd. Abd. 3 3 18 20 18 39
17 Drapeau de la France Aurélien Panis Abd. 21 19 54 13 11 Abd. Abd. 8 13 14 12 38
18 Drapeau du Royaume-Uni Andy Priaulx 55 13 13 12 Abd. 20 21 18 22 53 18 15 37
19 Drapeau de l'Allemagne Benjamin Leuchter 16 23 20 20 12 17 14 Abd. 16 8 2 Abd. 36
20 Drapeau de la Suède Daniel Haglöf 20 16 10 11 3 24 194 20 Abd.4 12 19 23 35
21 Drapeau des Pays-Bas Tom Coronel Abd. 14 14 17 14 13 85 10 23 16 24 20 24
22 Drapeau des Pays-Bas Niels Langeveld Abd. 18 18 24 Abd. 18 16 8 4 15 17 17 23
23 Drapeau du Royaume-Uni Gordon Shedden 14 15 7 Abd. Abd. 21 12 13 15 17 22 24 22
24 Drapeau du Portugal Tiago Monteiro 6 8 Abd.4 18 Abd. 16 17 16 17 19 23 19 20
25 Drapeau du Maroc Mehdi Bennani Abd. Abd. 12 16 Abd. 15 Abd. 14 19 6 16 13 20
26 Drapeau de la Hongrie Attila Tassi 19 20 11 15 8 14 18 Abd. 25 Dsq. Abd. 22 16
Pilotes invités inéligibles pour marquer des points
Drapeau de l'Allemagne Luca Engstler 10 Abd. 10
Drapeau de la Hongrie Tamás Tenke 21 18 23
Pos. Pilote MAR
Drapeau du Maroc
HON
Drapeau de la Hongrie
SLO
Drapeau de la Slovaquie
NED
Drapeau des Pays-Bas
GER
Drapeau de l'Allemagne
POR
Drapeau du Portugal
CHN
Drapeau de la République populaire de Chine
JPN
Drapeau du Japon
MAC
Drapeau de Macao
MAL
Drapeau de la Malaisie
 Pts. 

Classement des équipes[modifier | modifier le code]

Pos. Équipe MAR
Drapeau du Maroc
HON
Drapeau de la Hongrie
SLO
Drapeau de la Slovaquie
NED
Drapeau des Pays-Bas
GER
Drapeau de l'Allemagne
POR
Drapeau du Portugal
CHN
Drapeau de la République populaire de Chine
JPN
Drapeau du Japon
MAC
Drapeau de Macao
MAL
Drapeau de la Malaisie
 Pts. 
1 Drapeau de l'Allemagne ALL-INKL.COM Münnich Motorsport 29 34 10 6 11 1 65 Abd. 1 24 14 10 14 296
86 11 4 4 33 5 Abd.2 15 2 75 11 1 8
2 Drapeau de la Suède Cyan Racing Lynk & Co 11 23 6 13 7 Abd. 5 23 22 11 11 12 12 258
100 182 7 Abd.2 22 6 Abd. 11 11 14 22 9 55
3 Drapeau de l'Italie BRC Hyundai N Squadra Corse 1 4 1 5 13 17 14 6 19 9 20 13 9 236
5 11 12 8 10 Abd. 21 32 6 22 Abd. 7 33
4 Drapeau de la Suède PWR Racing 37 20 16 10 11 3 24 194 20 Abd.4 12 19 23 155
96 15 5 35 22 4 4 9 7 5 35 5 6
5 Drapeau de l'Italie BRC Hyundai N LUKOIL Racing Team 8 13 11 Abd. 9 9 8 5 21 7 Abd. 6 44 155
88 10 Abd. Np. 23 10 9 71 4 121 10 4 11
6 Drapeau de la Suède Cyan Performance Lynk & Co 68 8 3 Abd. Abd.5 Abd. 33 22 17 20 74 8 21 125
111 55 13 13 12 Abd. 20 21 18 22 53 18 15
7 Drapeau de l'Italie Team Mulsanne 31 9 19 16 19 16 Abd. Abd. 3 3 18 20 18 109
55 Abd. Abd. 9 25 11 19 23 9 13 21 25 21
8 Drapeau du Luxembourg Leopard Racing Team Audi Sport 52 14 15 7 Abd. Abd. 21 12 13 15 17 22 24 108
69 7 2 Abd. 4 2 10 4 12 Abd. 22 15 25
9 Drapeau de la Belgique Comtoyou Team Audi Sport 10 Abd. 18 18 24 Abd. 18 16 8 4 15 17 17 102
22 17 9 21 6 15 12 1 Abd. 21 9 21 16
10 Drapeau de la France SLR Volkswagen 14 Abd. 17 17 8 Abd. 22 20 15 18 4 3 7 83
33 16 23 20 20 12 17 14 Abd. 16 8 2 Abd.
11 Drapeau de la France SLR VW Motorsport 12 12 22 15 14 7 7 13 5 13 Abd. 11 10 75
25 Abd. Abd. 12 16 Abd. 15 Abd. 14 19 6 16 13
12 Drapeau de la Belgique Comtoyou Team DHL CUPRA Racing 21 Abd. 21 19 54 13 11 Abd. Abd. 8 13 14 12 62
50 Abd. 14 14 17 14 13 85 10 23 16 24 20
13 Drapeau de Hong Kong KCMG 9 19 20 11 15 8 14 18 Abd. 25 Dsq. Abd. 22 36
18 6 8 Abd.4 18 Abd. 16 17 16 17 19 23 19
Équipes invitées inéligibles pour marquer des points
Drapeau de l'Allemagne Hyundai Team Engstler 6 10 Abd. 10
Drapeau de la Hongrie Zengõ Motorsport 23 21 18 23
Pos. Équipe MAR
Drapeau du Maroc
HON
Drapeau de la Hongrie
SLO
Drapeau de la Slovaquie
NED
Drapeau des Pays-Bas
GER
Drapeau de l'Allemagne
POR
Drapeau du Portugal
CHN
Drapeau de la République populaire de Chine
JPN
Drapeau du Japon
MAC
Drapeau de Macao
MAL
Drapeau de la Malaisie
 Pts. 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Des livrées inspirées du WRC pour les Hyundai du WTCR », sur autohebdo.fr,
  2. a b c d et e « Hyundai confirm Tarquini, Michelisz, Catsburg and Farfus for 2019 », TouringCarTimes, (consulté le 3 décembre 2018)
  3. a et b Medhi Casaurang-Vergez, « L'équipe KCMG et Tassi rejoignent Monteiro avec Honda », sur autohebdo.fr, (consulté le 7 mars 2019)
  4. Medhi Casaurang-Vergez, « Honda renforce sa présence avec Guerrieri, Girolami et Monteiro », sur autohebdo.fr, (consulté le 29 janvier 2019)
  5. a b c d e et f Antoine Dufeu, « WTCR : 4 Audi sur les grilles en 2019 », sur leblogauto.com, (consulté le 11 février 2019)
  6. a b et c « Aurélien Panis poursuit avec Comtoyou en WTCR, mais passe à la Cupra », sur eurosport.fr, (consulté le 17 février 2019)
  7. Medhi Casaurang-Vergez, « Coronel transféré chez Comtoyou Racing avec Cupra », sur autohebdo.fr, (consulté le 7 mars 2019)
  8. a b c et d « Cyan Racing confirm WTCR entry with Lynk & Co », TouringCarTimes, (consulté le 19 octobre 2018)
  9. « Yvan Muller confirms 2019 WTCR return with Lynk & Co », TouringCarTimes, (consulté le 18 novembre 2018)
  10. « Yann Ehrlacher completes Lynk & Co Cyan Racing line-up », TouringCarTimes, (consulté le 19 décembre 2018)
  11. « Andy Priaulx joins Lynk & Co Cyan Racing programme », TouringCarTimes, (consulté le 10 décembre 2018)
  12. a b c d e et f « Johan Kristoffersson confirmed alongside Rob Huff and Mehdi Bennani at SLR », TouringCarTimes, (consulté le 20 décembre 2018)
  13. « Leuchter complète l’effectif du Sébastien Loeb Racing en WTCR soutenu par Volkswagen », sur eurosport.fr, (consulté le 2 février 2019)
  14. a b et c « Münnich repart en WTCR en 2019 », sur eurosport.fr, (consulté le 29 janvier 2019)
  15. Antoine Dufeu, « WTCR : Alfa Romeo toujours représenté en 2019 », sur leblogauto.com, (consulté le 2 février 2019)
  16. Medhi Casaurang-Vergez, « Ceccon conservé par Team Mulsanne », sur autohebdo.fr, (consulté le 2 février 2019)
  17. Medhi Casaurang-Vergez, « Ma Qing Hua passe sur une Alfa Romeo du Team Mulsanne », sur autohebdo.fr, (consulté le 5 février 2019)
  18. a et b « L’équipe PWR rejoint la #WTCR2019SUPERGRID avec une équipe de deux CUPRA », sur eurosport.fr, (consulté le 7 mars 2019)
  19. a et b Medhi Casaurang-Vergez, « Arrivées d'Azcona et Haglöf en WTCR avec Cupra », sur autohebdo.fr,
  20. a b et c « A la rencontre du wildcard WTCR Tamás Tenke », sur eurosport.fr,
  21. a b et c « Luca Engstler secures Slovakia wild card », sur touringcartimes.com,
  22. a b et c « Buri en wildcard sur la Nordschleife du Nürburgring en WTCR », sur eurosport.fr,
  23. a b et c « Mitchell Cheah rewarded with WTCR wildcard entry », sur thecheckeredflag.co.uk, (consulté le 17 février 2019)
  24. a b c d e et f Medhi Casaurang-Vergez, « Macao ne sera pas la finale en 2019, davantage de points attribués », sur autohebdo.fr, (consulté le 7 janvier 2019).

Lien externe[modifier | modifier le code]