Constitution somalienne de 1961

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le [[droit <adj>]] image illustrant la politique image illustrant la Somalie
Cet article est une ébauche concernant le droit, la politique et la Somalie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Constitution somalienne de 1961
Présentation
Titre Constitution de la République de Somalie
Pays Drapeau de la Somalie Somalie
Type Constitution
Branche Droit constitutionnel
Adoption et entrée en vigueur
Adoption
Abrogation 1969

Lire en ligne

Consulter

La Constitution somalienne de 1961 fut adoptée le 1er juillet 1960 par un référendum constitutionnel. Elle a été rédigée au début de 1960[1]. La Constitution créait une première république démocratique islamique de type parlementaire, avec un Premier ministre et un Conseil des ministres. La législature prévoyait aussi d'élire un président de la République comme chef de l’État[2]. Son article 3 stipulait que « L'islam est religion de l'État. » et son article 30 précisait : « Le statut personnel des musulmans est régi par le grand principes de la charia islamique. »
Cette constitution sera légèrement amendée le 31 décembre 1963.

Historique[modifier | modifier le code]

Aden Abdullah Osman Daar, président de l'Assemblée constituante, premier chef de l'État somalien (1960), et premier président de la République (1960 - 1967)

Le , Aden Abdullah Osman Daar, en sa qualité de président de l'Assemblée constituante, proclame l'indépendance de l'ancienne Somalie italienne. Il s'unit avec le Somaliland, indépendant depuis le 26 juin précédent, pour former la République de Somalie.

Aden Abdullah Osman Daar sera le premier chef de l'État somalien en 1960. Désigné par la nouvelle Assemblée nationale comme président provisoire pour une durée d'un an, il est élu premier président de la République en juillet 1961 (pour un mandat de six ans). Il sera aussi le premier dirigeant d'un pays africain indépendant à quitter le pouvoir pacifiquement après sa défaite à l'élection présidentielle de 1967.

À la suite du coup d’État d'octobre 1969, et l'assassinat du second président de la République somalienne Abdirashid Ali Shermarke le , la nouvelle Constitution somalienne de 1979 mettra en place la République démocratique somalienne (1969 - 1991).

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elections in Somalia African Elections Database
  2. « Somalia », Mongabay.com (consulté le 18 septembre 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]