Concerto pour piano no 1 de Saint-Saëns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Concerto pour piano no 1
en ré majeur
op. 17
Image illustrative de l’article Concerto pour piano no 1 de Saint-Saëns
Saint-Saëns, en 1858

Genre Concerto
Nb. de mouvements 3
Musique Camille Saint-Saëns
Durée approximative Environ 25 minutes
Dates de composition 1858
Dédicataire Marie Jaëll
Création
Paris (Drapeau de la France France)
Interprètes Camille Saint-Saëns (piano)
Anton Rubinstein (dir.)

Le concerto pour piano no 1 en ré majeur (op. 17) de Camille Saint-Saëns a été composé en 1858[1]. Dédié à Marie Jaëll, il a été créé à Paris le [2]. L'œuvre n'a été publiée qu'en 1875. En 1920, Saint-Saëns a écrit que son inspiration pour écrire ce concerto trouvait sa source dans la forêt de Fontainebleau.

Structure[modifier | modifier le code]

Il comporte trois mouvements[1] :

Durée : environ 25 minutes

Orchestration[modifier | modifier le code]

Instrumentation du concerto pour piano no 1
Clavier
piano (soliste)
Cordes
premiers violons,
seconds violons,
altos,
violoncelles,
contrebasses
Bois
2 flûtes (absentes dans l'andante),
2 hautbois (absents dans l'andante),
2 clarinettes en la (1 en si bémol dans l'andante) ,
2 bassons (1 basson dans l'andante)
Cuivres
4 cors en ré (absents dans l'andante) ,
2 trompettes (absentes dans l'andante)
Percussions
timbales en ré et la, dans le finale

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Jeanne-Marie Darré, piano, Orchestre National de la Radiodiffusion Française, dir. Louis Fourestier (intégrale des concertos pour piano et orchestre). 2 CD EMI 1955 1957 report 1996
  • Aldo Ciccolini, piano, Orchestre de Paris, dir. Serge Baudo (intégrale des concertos pour piano et orchestre). 2 CD Emi 1971. Choc de Classica 2019
  • Philippe Entremont, piano, Orchestre du Capitole de Toulouse, dir. Michel Plasson( intégrale des concertos pour piano et orchestre)., 2 CD CBS Sony 1976
  • Jean-Philippe Collard, piano, Royal Philarmonic Orchestra, dir. André Previn (intégrale des concertos pour piano et orchestre). 2 CD EMI classics 1987.
  • Pascal Rogé, piano, Philarmonia Orchestra, dir. Charles Dutoit (intégrale des concertos pour piano et orchestre). 2 CD Decca 1981
  • Stephen Hough, piano, City of Birmingham Symphony Orchestra, dir. Sakari Oramo (intégrale des concertos pour piano et orchestre). 2 CD Hyperion 2001. Gramophone Awards record of the year 2002. Diapason d'or, Choc Le Monde la Musique
  • Anna Malikowa, piano, Orchestre Symphonique de la WDR de Cologne, dir. Thomas Sanderling. 2 SACD Audite 2010
  • Romain Descharmes, piano, Malmö Symphony Orchestra, dir. Marc Soustrot (intégrale des concertos pour piano et orchestre et des oeuvres pour piano et orchestre). 3 CD Naxos 2017
  • Louis Lortie, piano, BBC Philarmonic, conductor, Edward Gardner (intégrale des concertos pour piano et orchestre, Allegro appassionato Op.70, Rapsodie d'Auvergne Op.73). 2 CD Chandos 2018-2019


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b François-René Tranchefort, Guide de la musique symphonique, Fayard 1986, p. 668 (ISBN 2-213-01638-0)
  2. Concerto pour piano nº 1 sur data.bnf.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]