Compaq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Compaq
logo de Compaq

Création Février 1982
Disparition Voir et modifier les données sur Wikidata
Fondateurs Rod Canion, Jim Harris, Bill Murto
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Houston, Texas
Drapeau des États-Unis États-Unis
Actionnaires Hewlett-PackardVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité PDA et Matériel informatique
Produits Presario Ordinateur de bureau et portable, iPAQ
Société mère HP
Effectif 63700 (2001)
Site web compaq.com

Chiffre d'affaires en augmentation 86,696 million de $USD (2006)
Un Compaq Presario SN5130NX

Compaq Computer Corporation est une entreprise d'informatique créée en 1982 par Rod Canion, Bill Murto et Jim Harris à Houston, Texas (États-Unis). Compaq est l'abréviation de COMPatibility And Quality.

En mai 2002 Compaq est intégrée à la société Hewlett-Packard, après avoir souffert au cours de la seconde partie des années 1990 de la concurrence de Dell, dont l'investissement sur les serveurs a bénéficié de la bulle boursière internet et de la très forte hausse des sociétés de technologie.

Fin 2012, le site internet Compaq.com redirige automatiquement vers celui d'HP, c'est la disparition de la marque Compaq.

Histoire[modifier | modifier le code]

La création de l'entreprise à Houston[modifier | modifier le code]

Compaq Computer Corporation est créée par Rod Canion, Bill Murto et Jim Harris, trois anciens ingénieurs de Texas Instruments[1] à Houston, Texas (États-Unis), en février 1982[2]. Le siège social européen est installé à Munich (Allemagne) en octobre 1983 par E. Pfeiffer, et son introduction au Nasdaq est réalisée en décembre. Le premier ordinateur produit par Compaq est portable, il pèse 12 kg et est compatible avec les PC d'IBM[3]. Plus de 53 000 portables sont livrés par Compaq sur l'année 1983 aux États-Unis et au Canada. L'année 1984 commence bien pour Compaq qui annonce en janvier 111,2 millions de dollars de chiffre d'affaires pour la première année, un record dans l'industrie américaine. Dans la lancée sort en juin le premier ordinateur de bureau, le Deskpro et en septembre est créée la filiale française à Paris.

La première usine européenne[modifier | modifier le code]

En avril 1986, Compaq livre son 500 000e micro-ordinateur et en octobre, construit sa première usine européenne à Erskine (Écosse). En 1986, Compaq lance le Deskpro 386, le premier ordinateur équipé de la puce Intel 80386. Pour la première fois, Intel ne donne pas à IBM la primeur de son nouveau processeur. Compaq prend l'avantage sur IBM avec des PC plus performants[3].

En novembre 1987, Compaq atteint un million de micro-ordinateurs fabriqués. En 1988, Compaq s'accorde avec les autres constructeurs de PC, contre IBM, au sein du forum de l'industrie EISA (Extended Industry Standard Architecture)[3]. En octobre 1989, l'entreprise lance une nouvelle gamme d'ordinateur plus léger et donc plus facilement portable, le Compaq LTE, suivi en novembre par le lancement du premier serveur PC, le Compaq Systempro 386 à bus EISA.

En 1991, Compaq enregistre ces premières pertes trimestrielles pour 20 millions de dollars. En octobre 1991 Eckard Pfeiffer est nommé Président et Chief Executive Officer en remplacement de Rod Canion[3].

En juin 1992, Compaq lance ses premiers PC et portables à prix réduits (ProLinea et Contura). Août 1993 voit le lancement d'une nouvelle ligne de micro-ordinateurs spécialement conçus pour les familles, la gamme Compaq Presario. En septembre 1993, de nouveaux serveurs haut de gamme, les Compaq ProLiant, sont commercialisés. Compaq est alors n°1 sur le marché français. En février 1994, le mini-portable Compaq Contura Aero est commercialisé.

N°1 mondial des ventes de PC[modifier | modifier le code]

En novembre 1994, Compaq est en tête du marché européen de la micro-informatique avec 14 % de part de marché (Source: Dataquest) et devient en décembre 1994 n°1 mondial des ventes de PC[4]. En mars 1995, Compaq sort de nouvelles gammes de micro-ordinateurs de bureau ProLinea et Deskpro, puis, en août, il devient le premier constructeur à proposer Windows 95. En octobre, Compaq acquiert Thomas Conrad, une entreprise qui construit des cartes d'interfaces réseau et de concentrateurs, et en novembre, c'est au tour de NetWorth, leader dans la fabrication et la commercialisation de hubs Fast Ethernet, de commutateurs et de produits de gestion de réseau. En octobre 1996, Compaq annonce ses premières stations de travail, les Compaq Professional 5000 et le millionième serveur au niveau mondial est livré en novembre. En janvier 1997, Compaq lance une filiale nommée Compaq Capital pour le financement et la location d'équipement informatique.

Premier portable multimédia grand public[modifier | modifier le code]

Février 1997 voit l'annonce du premier portable multimédia conçu pour le grand public, le Compaq Presario 1060. En mai 1997, Compaq acquiert Tandem Computers et livre en décembre son deux millionième PC. En janvier 1998, Compaq annonce l'acquisition de Digital Equipment Corporation et en février, la filiale française lance un plan d'équipement informatique pour les PME. En mai est lancé l'ordinateur de poche C-Series. En octobre est lancé une nouvelle génération de serveurs à base de processeurs Alpha 64-bits. En janvier 1999, Compaq acquiert Shopping.com, une entreprise américaine spécialisée dans la vente en ligne et crée le site Compaq.com. En février, le premier assistant de poche à écran couleur, Aero 2100, est lancé. En avril, la filiale française annonce sa nouvelle stratégie PME avec des solutions métiers et des produits totalement dédiés avec la gamme Prosignia. En juillet, Michael D. Capellas est nommé PDG de Compaq Corp.

Le rachat par Hewlett-Packard[modifier | modifier le code]

Entre 1995 et 2000, Compaq souffre de la concurrence de Dell, l'éclatement de la bulle internet et le krach de mars 2000 menace l'entreprise[4]. Le 4 septembre 2001 est annoncé le rachat de Compaq par Hewlett-Packard ; la fusion-acquisition devient effective en mai 2002.

Marketing[modifier | modifier le code]

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Clip video[modifier | modifier le code]

Pour plusieurs campagnes publicitaires comme celle du Portable II, en 1984 et du Desktop 386 en 1986, Compaq travaille avec l'acteur John Cleese cofondateur des Monty Pithon. Ces clips surréalistes ont beaucoup de succès auprès des geeks et permettent à Compaq d'augmenter fortement les ventes[3].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.01net.com/actualites/compaq-une-fin-sans-gloire-158406.html
  2. (en) FRONTAIN, MICHAEL, « COMPAQ COMPUTER CORPORATION », sur tshaonline.org, (consulté le 28 mars 2018)
  3. a b c d et e (en) Jason Cohen, Silicon Cowboys, Documentaire produit par Zipper Bros Films, (lire en ligne)
  4. a et b « 8 grandes marques qui ont disparu ou vont bientôt disparaître », sur Express, (consulté le 25 mai 2019)