Gustave Popelin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gustave Popelin
Gustave Popelin photo portrait.png
Autoportrait (1889)
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Formation
Père
Distinction
Prix de Rome ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Gustave-Léon-Antoine-Marie Popelin (né à Paris le , mort dans la même ville en février 1937) est un artiste peintre et photographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du peintre et émailleur Claudius Popelin, Gustave Paupelin reçoit les conseils d'Ernest Hébert, puis entre à l'École des beaux-arts en 1879 où il intègre les ateliers de Gabriel Ferrier et Eugène Giraud. Il obtient après une tentative infructueuse le prix de Rome en 1882 avec Mattathias refusant de sacrifier aux idoles (conservé à l'ENSBA). Il expose au Salon des artistes français entre 1880 et 1911, des peintures d'Histoire et des portraits : il obtient une mention honorable en 1880, une médaille de deuxième classe en 1896, et une médaille de bronze à l'exposition universelle de 1900.

En 1892, il épouse Henriette Doumerc. Le couple réside à Paris au 7 rue de Téhéran[1], dont un fils, Claude Popelin, avocat, marié à Nina Negri en 1927[2].

Il meurt en [3].

Le musée d'Orsay possède un important fonds photographique.

Liste des peintures[modifier | modifier le code]

Tableau Titre Date Dimensions Notes Lieu de conservation
Offrande à Esculape Gustave Popelin.png Le Sacrifice d'Esculape 1880 Dessin reproduit par Ludovic Baschet d'après l'œuvre originale[4] Localisation actuelle inconnue
La Colère d'Achille 1881 147 x 114 cm Peint pour le concours du Prix de Rome en 1881 Collection particulière
L'Argiphonte Popelin Le Rat.png L'Argiphonte 1881 Eau-forte de Paul-Edme Le Rat (1849-1892) d'après l'œuvre originale Localisation actuelle inconnue
Popelin Prix de Rome.JPG Mattathias refusant de sacrifier aux idoles 1882 145 x 113 cm Prix de Rome en 1882 Paris, École nationale supérieure des Beaux-Arts
Portrait du sculpteur Maurice Ferrary 1882 Collection particulière
Portrait d'homme 1884 32 x 24 cm Collection particulière
Terpsichore 1884 221 x 106,5 cm Collection particulière
La Vierge à l'enfant et sainte Anne
(d'après Bernardino Luini)
1886 145 x 130 cm Envoi de Rome en 1886 Paris, École nationale supérieure des Beaux-Arts
La Fuite de Néron (esquisse) 1886
Marcheur dans un sous-bois 1887 55 x 45 cm Collection particulière
Portrait d'Eugène d'Argence 1890 106,5 x 89 cm Collection particulière
Femme couchée 1895 Salon de 1895 Non localisée
Portrait de femme 1896 114 x 96,5 cm Collection particulière
Portrait de madame Fontaine 1902 101 x 75 cm Beauvais, musée départemental de l'Oise
Portrait de madame Popelin 129,5 x 89,5 cm Collection particulière

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Revue mondaine illustrée, Paris, 10 avril 1892, page 5 — sur Gallica.
  2. Comœdia, Paris, 23 mars 1927, page 3 — sur Gallica.
  3. « Carnet et nécrologie », in Le Figaro, Paris, 23 février 1937, page 2 — sur Gallica.
  4. Reproduit dans Cigale au Salon de 1882 par Emmanuel Duclos, Paris, éd. Ludovic Baschet, page 98 — sur Gallica.

Liens externes[modifier | modifier le code]