Claire Bouilhac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claire Bouilhac
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Claire Bouilhac est une dessinatrice de bande dessinée, travaillant notamment pour le journal de Spirou et Fluide glacial. Elle dessine principalement les séries Maude Mutante, Francis Blaireau Farceur et Melody Bondage.

Biographie[modifier | modifier le code]

À partir de 1994, elle s'associe avec le scénariste Jake Raynal pour la série Francis Blaireau Farceur, qui connaît sept volumes et un hors-série[1]. En 2016, adaptant la série Francis, la compagnie Victor B. organise le spectacle Francis sauve le monde au Théâtre de Namur, reprenant 30 des 240 petites histoires[2].

L'artiste collabore avec Catel à plusieurs reprises ; toutes deux se sont rencontrées en marge du festival d'Angoulême et se trouvent des affinités, notamment en matière de féminisme[3]. Elles collaborent sur la série Top Linotte et pour deux biographies : Rose Valland, capitaine Beaux-Arts (2009) et une autre sur Mylène Demongeot, Adieu Kharkov, publiée en 2015 et dont Pierre Richard signe la préface[4]. Les deux auteurs entament leur travail avec Les lilas de Kharkov mais, après de longs entretiens avec l'actrice, elles retracent sa vie ainsi que celle de sa mère Claudia. La réalisation de l'album a pris trois ans, à partir de photos d'époque. Dans le sillage de cette œuvre, une exposition sur ce roman graphique se tient à Château-Gontier[5].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

Francis Blaireau Farceur
  • n°1 Francis blaireau farceur, Cornélius coll. « Delphine », (ISBN 2-909990-06-0), 1994
    Scénario : Jake Raynal - Dessin : Claire Bouilhac - Couleurs : N&B
  • n°2 Francis veut mourir, Cornélius coll. « Delphine », (ISBN 2-909990-10-9), 1996
    Scénario : Jake Raynal - Dessin : Claire Bouilhac - Couleurs : N&B
  • n°3 Francis cherche l'amour, Cornélius coll. « Delphine », (ISBN 2-909990-39-7), 1997
    Scénario : Jake Raynal - Dessin : Claire Bouilhac - Couleurs : N&B
  • n°4 Francis sauve le monde, Cornélius coll. « Delphine », (ISBN 2-915492-04-2), 2005
    Scénario : Jake Raynal - Dessin : Claire Bouilhac - Couleurs : N&B
  • n°5 Francis rate sa vie, Cornélius coll. « Delphine », (ISBN 978-2-915492-68-2), 2009
    Scénario : Jake Raynal - Dessin : Claire Bouilhac - Couleurs : N&B
  • n°6 Francis est malade, 2013, Cornélius coll. « Delphine », N&B
    Scénario : scénariste - Dessin : Jake Raynal - Couleurs : Claire Bouilhac - (ISBN 978-2-360-81065-9)
  • n°7 Francis est papa, Cornélius coll. « Delphine », (ISBN 978-2-360-81134-2), 2017
    Scénario : Jake Raynal - Dessin : Claire Bouilhac - Couleurs : N&B
  • HS Francis, Cornélius coll. « Delphine », (ISBN 978-2-360-81069-7), 2013
    Scénario : Jake Raynal - Dessin : Claire Bouilhac - Couleurs : N&B
Melody bondage
  • n°1 My name is bondage, Audie, (ISBN 2-85815-377-9), 2003
    Scénario : Jake Raynal - Dessin et couleurs : Claire Bouilhac
Top Linotte
  • n°2 Trop Pimpon, Dupuis, (ISBN 978-2-8001-4963-9), 2012
    Scénario : Catel et Claire Bouilhac - Dessin : Catel - Couleurs : Nathalie Plee
  • n°3 Trop classe, Dupuis, (ISBN 978-2-8001-5991-1), 2013
    Scénario et dessin : Catel et Claire Bouilhac - Couleurs : Claire Bouilhac et Nathalie Plee

One shots[modifier | modifier le code]

Collectifs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Quentin Girard, « BD / «Francis», mon père ce blaireau », Libération,‎
  2. La rédaction, « L’homme est un blaireau pour l’homme », Le Soir,‎
  3. M. D., Catel (int.) et Claire Bouilhac (int.), « Catel, une figure de la BD », Paris-Normandie,‎
  4. Estebe, « La vie de Mylène Demongeot couchée sur BD », Tribune de Genève,‎
  5. La rédaction, « Mylène Demongeot : une BD et une expo », Ouest-France,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Chroniques
Interviews
  • Ronan Lancelot et Claire Bouilhac (interviewée), « Claire Bouilhac, Coups au cœur », dBD, no 131,‎ , p. 74-75

Liens externes[modifier | modifier le code]