Catel Muller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Catel Muller
Image dans Infobox.
Catel Muller en 2008.
Naissance
Autres noms
Catel
Nationalité
Activité
Formation
Distinctions
Œuvres principales
  • Kiki de Montparnasse (2007) (illustratrice)
  • Olympe de Gouges (2012) (illustratrice)
  • Ainsi soit Benoîte Groult (2013) (auteure)

Catel Muller, dite aussi Catel, née le à Strasbourg, est une autrice de bande dessinée et illustratrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômée de l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, Catel Muller commence sa carrière en publiant des albums pour enfants aux éditions Hachette, Épigones, Nathan, Dupuis et Hatier. Une sélection à la Foire du livre de jeunesse de Bologne et une cinquantaine d’ouvrages illustrés jalonnent cette partie de son travail. Elle illustre également L’Encyclo des filles chez Plon.

Parallèlement, Catel Muller s’adresse pour la première fois aux adultes en 2000 en écrivant des scénarios pour la série télévisée Un gars, une fille. Désireuse de se lancer dans la bande dessinée, elle est galvanisée par le refus d'un éditeur qui souhaite la cantonner à la littérature jeunesse ; elle s'allie alors avec la scénariste Véronique Grisseaux pour créer le premier album de la série Lucie[1] qui ouvre la voie à une certaine bande dessinée féminine aux préoccupations contemporaines.

En 2005, elle obtient le prix du public au festival d'Angoulême pour l'album Le Sang des Valentines illustré et écrit en collaboration avec Christian De Metter[2]

En 2007, elle reçoit le Grand prix RTL de la bande dessinée[3], puis en 2008, le Grand Prix du Public Essentiel FNAC-SNCF à Angoulême pour sa biographie en bande dessinée homonyme de Kiki de Montparnasse mise en image d’après le scénario de José-Louis Bocquet.

Catel Muller a consacré des albums à l’historienne d’art Rose Valland, la chanteuse Édith Piaf et l’actrice Mireille Balin. Ce dernier album, intitulé Dolor et écrit par Philippe Paringaux, a été sélectionné Hors-compétition au festival d’Angoulême 2010 et a obtenu le prix Coup de foudre au festival Bulles en Nord.

Sa bande dessinée Olympe de Gouges qu'elle a illustrée, sur un scénario de José-Louis Bocquet[4],[5], a obtenu le Grand Prix littéraire de l’Héroïne Madame Figaro 2012 dans la catégorie Biographies/Documents.

En 2014, Catel reçoit le Prix Artemisia de la bande dessinée féminine pour Ainsi soit Benoîte Groult, publiée aux éditions Grasset[6], bande dessinée qu'elle a scénarisée et illustrée.

Elle a récemment publié une adaptation en BD de la vie de la mère de l'actrice Mylène Demongeot[7], Adieu Kharkov avec Claire Bouilhac et un roman graphique sur la vie de Joséphine Baker[8] sur un scénario de son compagnon José-Louis Bocquet.

Ils travaillent en 2018 à une biographie dessinée de la pionnière du cinéma Alice Guy[1]. En 2019 paraît Le Roman des Goscinny, naissance d’un Gaulois (Grasset), biographie dessinée sur René Goscinny[9].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  1. Le Train fantôme, 2003 (ISBN 2-203-39010-7)[11].
  2. La Funambule, 2004 (ISBN 2-203-39400-5)
  3. Tout conte fait, 2006 (ISBN 2-203-39404-8)
  1. Un très très grand sorcier, 2003 (ISBN 2-203-11220-4)
  2. À la poursuite du chien géant, 2003 (ISBN 2-203-11221-2)
  3. La Colère de l'oiseau-tonnerre, 2003 (ISBN 2-203-11222-0)
  4. Un amour de squaw, 2004 (ISBN 2-203-11223-9)
  5. Des Tchipiwas dans les rapides, 2004 (ISBN 2-203-11224-7)
  6. Du rififi dans la prairie, 2005 (ISBN 2-203-11225-5)
  7. Un froid de loup, 2005 (ISBN 978-2-203-11226-1)

Hors-série : Les papooses à l'école des Tchipiwas, 2015 (ISBN 978-2-203-09100-9)

  • Bob et Blop, avec Paul Martin, Bayard, coll. « Bayard Poche » :
  1. La Nuit des soucoupes volantes, 2003
  2. Mystère et boule de neige, 2003
  3. Panique cosmique, 2003
  4. Anniversaire interstellaire, 2004
  1. Trop Top Linotte !, 2010 (scénario, dessin et couleurs) (ISBN 978-2-8001-4679-9)
  2. Tromp Pimpon, 2012 (scénario avec Claire Bouilhac et dessin) (ISBN 978-2-8001-4963-9)
  3. Trop classe, 2013 (scénario et dessin avec Claire Bouilac) (ISBN 978-2-8001-5991-1)

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • L'Encyclo des filles, Sonia Feertchak, Gründ, 2014
  • Marion & Charles, feuilleton illustré écrit par Fanny Joly. En parution mensuelle dans le magazine Je bouquine (Bayard Presse), le feuilleton est publié en recueils aux éditions Bayard Jeunesse :
    • Mon frère, quelle galère... Ma sœur, quelle horreur !, 2002
    • La paix ? Jamais !, 2003 (ISBN 978-2-7470-1125-9)
    • Jennifer, l'enfer !, 2004
    • Restons zen !, 2004
    • Baby-sitter, l'horreur !, 2004
    • L'Amour, toujours !, 2004
    • Trop stars !, 2005 (ISBN 2-7470-1804-0)
    • Fast-food, c'est fou !, 2005
    • Tante Charlotte, le choc !, 2005
    • Un frère, ça ment...énormément !, 2005
    • Elle est pas belle, la vie ?, 2006
    • Y a-t-il quelqu'un qui m'aime sur cette planète ?, 2008
    • La Vie, l'Amour, l'ADSL, 2009
  • Marion & Cie est également édité chez Gallimard Jeunesse :
  1. J'adoooore les histoires d'amour !, 2012
  2. À fond les vacances !, 2012
  3. Collège, fuyons!, 2013

Prix[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anne Douhaire, « Bande dessinée : Catel, bientôt une grande rétrospective à Bruxelles », sur France Inter, (consulté le 21 décembre 2020)
  2. a et b « Alph'Art (Prix) | CNLJ - La joie par les livres », sur cnlj.bnf.fr (consulté le 26 mai 2021)
  3. a et b Didier Pasamonik, « « Kiki de Montparnasse », lauréat 2007 du Grand Prix RTL de la BD », sur Actua BD,
  4. M. Natali, « Olympe de Gouges », sur BD Gest', .
  5. Gilles Médioni, « Olympe de Gouges, par Catel Muller et José-Louis Bocquet », sur L'Express, .
  6. « Catel reçoit le Prix Artemisia 2014 de la bande dessinée (...) », sur ActuaBD (consulté le 21 décembre 2020)
  7. Claire Bouilhac, « • Adieu Kharkov », sur clairebouilhac.com (consulté le 21 décembre 2020)
  8. « - Joséphine Baker », sur catel-m.com (consulté le 21 décembre 2020)
  9. Didier Pasamonik, « La légende des Goscinny », sur Actua BD, .
  10. Sophie Gouin, « Merci Bernard ! », BoDoï, no 28,‎ , p. 11.
  11. Nicolas Pothier, « Lucie, cent soucis », BoDoï, no 60,‎ , p. 14.
  12. Clément Solym, « De Montparnasse à Montmartre, les artistes dans leur tanière », sur ActuaLitté, .
  13. A. Perroud, « Dolor », sur BD Gest', .
  14. M. Natali, « Olympe de Gouges », sur BD Gest', .
  15. A. Perroud, « Adieu Kharkov », sur BD Gest', .
  16. J. Milette, « Joséphine Baker », sur BD Gest', .
  17. S. Salin, « La Princesse de Clèves », sur BD Gest', .
  18. « Prix Artémisia | CNLJ - La joie par les livres », sur cnlj.bnf.fr (consulté le 26 mai 2021)
  19. Rédaction de Tout en BD, « Catel Muller, Grand Prix Diagonale 2018 », sur Tout en BD,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Chroniques[modifier | modifier le code]

  • A. Perroud, « Rose Valland, capitaine Beaux-Arts », sur BD Gest, .
  • Estebe, « La vie de Mylène Demongeot couchée sur BD », Tribune de Genève,‎ .
  • La rédaction, « Mylène Demongeot : une BD et une expo », Ouest-France,‎ .
  • Daniel Couvreur, « Le visage ukrainien de Mylène Demongeot », Le Soir,‎ .
  • Myriam Hassoun, « BD. La mère à l'horizon », Charente libre,‎ .
  • Michaël Degré, « Catel, au nom des autrices », L'Avenir,‎ .
  • Lucie Servin, « Benoîte Groult, le féminisme jusqu'au bout du crayon », L'Humanité,‎ .
  • Catel (interviewée) et Flavie Gauthier, « Catel « Ce n’est pas une volonté consciente de nous évincer » », Le Soir,‎ .
  • Frédéric Vidal et Catel Muller, « Goscinny conté par Goscinny », Casemate, no 128,‎ , p. 24-25.

Interviews[modifier | modifier le code]

  • M. D., Catel (int.) et Claire Bouilhac (int.), « Catel, une figure de la BD », Paris-Normandie,‎ .
  • Delphine Peras et Catel (int.), « Dans le bureau de... Catel », Libération,‎ .
  • « Un festival féministe et glamour », Paris-Normandie,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]