Civipol Conseil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
CIVI.POL Conseil
logo de Civipol Conseil

Création 2001
Forme juridique Société anonyme
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Yann Jounot
Actionnaires État français, DCI, Airbus, Thales, Morpho, Sfere, Allianz, etc.
Activité Conseil, formation, opérateur de gestion
Filiales Transtec (Belgique)

GIE MILIPOL

Site web http://www.civipol.fr

CIVI.POL Conseil[1] est la société de service et de conseil du ministère de l'Intérieur. Elle a pour mission de valoriser le savoir-faire du ministère essentiellement à l'étranger dans le cadre des actions de coopération technique à l’international du ministère. Société de droit privé, elle est détenue à 40 % par l'État français.

Activités[modifier | modifier le code]

Civipol est depuis 2001 l’opérateur de coopération technique du ministère de l’Intérieur qui assure pour son compte des missions de conseil, d'assistance technique et de formation dans l’ensemble de ses champs de compétence : sécurité, contrôle des migrations, protection civile, administration territoriale. Civipol a également développé depuis une dizaine d’années son activité dans le domaine de l’état civil, en particulier sur le continent africain où elle aide les Etats à consolider leurs sytèmes d’état civil. Son activité se déroule à titre principal à l’international, essentiellement sur financement des bailleurs internationaux, avec une très forte prédominance des financements européens.

Civipol a acquis, dans le cadre d’une stratégie de croissance externe lui permettant d’augmenter sa taille critique sur les marchés de la coopération, la société de conseil belge Transtec[2], filiale à 100 % de Civipol, qui constitue aujourd’hui avec Civipol-siège à Paris le groupe Civipol.

Le président-directeur général de Civipol est également président du groupement d'intérêt économique MILIPOL. Il est à ce titre président des salons du réseau international MILIPOL (Paris, Doha, Singapour) qui assurent en France et à l’international la promotion de la filière industrielle de sécurité.

Historique[modifier | modifier le code]

Civipol a été créé en 2001[3].

Dirigeant, Statut et Organisation[modifier | modifier le code]

Le préfet Yann Jounot (ancien Coordonnateur National du Renseignement auprès du Président de la République) est PDG de Civipol Conseil depuis fin juin 2017.

L'entreprise a un statut de société anonyme régie par le droit des sociétés. Son capital social est détenue majoritairement par des actionnaires privés (à hauteur de 60 %), l'État détenant une participation de 40 % du capital (au travers de l’Agence des participations de l’État). Les actionnaires privés présent au tour de table sont Airbus DS, Thalès, MORPHO, Défense Conseil International, Société française d'exportation des ressources éducatives (SFERE).

Dans le cadre de sa stratégie de croissance, Civipol-siège a consolidé son organisation interne autour de deux piliers, incarnés par deux adjoints directement rattachés au PDG: un pilier production qui associe les fonctions de développement et de mise en œuvre des projets et un pilier affaires administratives et financières et relations institutionnelles qui assure le fonctionnement transversal de la société. Le PDG est par ailleurs assisté d’un conseiller qui lui est directement rattaché.

Dans le cadre de sa politique qualité, Civipol est depuis 2014 certifiée ISO 9001.

Données d'activité et données financières[modifier | modifier le code]

Le poids économique en volume annuel d’activité pour l'année 2017 représente 70M€ pour un portefeuille de projets de près de 250M€.

CIVIPOL Groupe intervient aujourd’hui dans 62 pays avec une zone d’intervention qui s’étend majoritairement en Afrique (zone sahel élargie, Afrique de l’Ouest et centrale, Corne de l’Afrique) ainsi dans le bassin méditerranéen, au Moyen-Orient, et plus marginalement aujourd’hui en Asie et en Amérique latine. Civipol groupe projette près de 1000 experts annuellement pour la mise en œuvre de ses projets de coopération technique. La société emploie 100 salariés dans ses deux établissements de PARIS et de Bruxelles.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Le sigle est constitué des premières lettres de (Protection) Civile et de Police
  2. Site Transtec
  3. « Civipol, l'expertise publique en matière de sécurité » sur le site du ministère de l'Intérieur - entretien avec Alain Rondepierre, alors président-directeur général