Civilisation de Paracas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paracas.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2008).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Civilisation de Paracas
localisation
Forme de gouvernement théocratie
religieux
Naissance
Disparition
600 av. C.
200 ap. C.
Superficie 3350 km²
Textile de Paracas
Crânes déformés du Museo Regional de Ica

La civilisation de Paracas est une ancienne civilisation précolombienne, située sur la presqu'île de Paracas, au Pérou. Elle aurait existé selon les suppositions entre 800 av. J.-C. et 200 ap. J.-C. et connu son apogée entre 600 av. J.-C. et 400 av. J.-C..

"Cette civilisation pratiquait le tissage (laine et coton) ainsi que la poterie. Elle pratiquait également une déformation cranienne par allongement dans un but esthétique, ainsi que la trépanation rituelle, parfois répétée. Après l'an 200, la civilisation de Paracas se fond dans celle de Nazca.". Elle est une des plus importantes cultures pré-incas du Pérou qui émergea après la disparition de la domination Chavín pendant la période de l'Horizon Ancien dans la région de Ica-Nazca. C'est l'archéologue Julio C. Tello qui en fait la découverte dans les années 1920 et qui, après l'analyse du style d'enterrement et des motifs qui ornent les fardos funéraires trouvés dans les cimetières (comme celui de Wari Kayan) divise son occupation en deux périodes distinctes: Paracas Cavernas (700 av. J.-C. - 200 av. J.-C.) et Paracas Necropolis (200 av. J.-C. - 200 apr. J.-C.).

A l'intérieur de ces fardos, les archéologues retrouvèrent de multiples offrandes comme des colliers fabriqués à base de coquillage Spondyle (provenant généralement des eaux chaudes des côtes équatoriennes), de la céramique, différents types d'instruments, ainsi que d'exceptionnels manteaux de textile qui recouvraient les défunts, faits à base de coton et de laine de camélidés, sur lesquels les Paracas transmettaient leurs croyances et mythologie. En effet, les nombreux motifs et personnages, ainsi que les fabuleuses représentations de leur environnement naturel laissent entrevoir une cosmovision extrêmement riche et complexe probablement à l'origine de la culture Nazca.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ancien Pérou, pouvoir et mort, catalogue exposition, Paris, 1987.
  • Bird J.-B., Bellinger L., Paracas Fabrics and Nazca needlework : 3rd Century B.C.-3rd Century A.D, Washington, 1954.
  • Bonavia D., Peru, hombre e historia. De los origenes al siglo XV Lima, 1991.
  • Derobert L., Reichlen H., Campana J.-P., Le monde étrange des momies, Paris, 1975.

Sur les autres projets Wikimedia :