Cirrocumulus castellanus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cirrocumulus castellanus
Cirrocumulus castellanus undulatus and Cirrocumulus floccus.jpg
Abréviation METAR
Ccc
Symbole
CH 9.png
Classification
Famille A
(Étage supérieur)
Altitude
5 000 - 12 000 m

Le Cirrocumulus castellanus est une espèce de cirrocumulus[1]. Le nom de castellanus est dérivé du latin qui signifie château[2]. Ces nuages ont l'apparence de tours arrondies s'élevant à partir d'une ligne ou couche nuageuse[3]. Lorsque ces tours sont observées à un angle au-dessus de l'horizon supérieur à 30 degrés, leur largeur apparente est inférieure à 1 degré[1]. La présence de cirrocumulus castellanus indique la présence d'une instabilité au niveau supérieur. Ces nuages se forment lorsqu'il existe une instabilité conditionnelle au niveau de la couche nuageuse sous-jacente. Ainsi, une parcelle d'air en s'élevant va condenser la vapeur d'eau et libérer de la chaleur latente et va s'accélérer[4].

Aéronautique[modifier | modifier le code]

À l'intérieur d'un cirrocumulus castellanus, la turbulence peut être modérée à forte. Ces nuages sont constitués principalement de cristaux de glaces avec quelques gouttelettes d'eau fortement surfondue. Le pilote aura l'impression de voler dans un brouillard peu dense. Au-dessus du nuage, les cirrocumulus castellanus ressemblent à des bancs de cumulus assez développés reposant sur une base commune[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Atlas I, p. 29
  2. (en) Numen - The Latin Lexicon, « Definition of castellanus » (consulté en =13 juillet 2011)
  3. (en) Storm Dunlop, The weather identification handbook, Lyons Press, , 66 p. (ISBN 1-58574-857-9)
  4. (en) C. Donald Ahrens, Meteorology Today: An Introduction to Weather, Climate, and the Environment, Cengage Learning, , 158 p. (ISBN 0-495-01162-2)
  5. Atlas I, p. 60


Bibliographie[modifier | modifier le code]