Genitus et mutatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Genitus et mutatus sont des suffixes utilisés dans le nom d'un nuage pour indiquer son origine ou sa transformation.

Le suffixe genitus est utilisé pour désigner un nuage qui se développe quand des prolongements plus ou moins importants, attenants ou non, à un nuage d'origine deviennent des nuages d'un genre autre que celui du nuage d'origine. Par exemple, un stratocumulus cumulogenitus est un stratocumulus provenant des extensions nuageuses autour d'un cumulonimbus[1].

Mutatus est plutôt un suffixe utilisé pour indiquer qu'une partie importante ou que la totalité d'une nuage est le siège d'une transformation interne le faisant passer d'un genre à un autre[2]. Par exemple, un altocumulus castellanus qui prend de l'ampleur pour devenir un nuage d'orage à base élevée sera appelé (alto)cumulonimbus altocumulomutatus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Organisation météorologique mondiale, « Genitus », Glossaire météorologique, sur Eumetcal (consulté le 17 octobre 2015)
  2. Organisation météorologique mondiale, « Mutatus », Glossaire météorologique, Eumetcal (consulté le 17 octobre 2015)