Cirrus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cirrus
Cirrus (nuage).jpg
Abréviation METAR
Ci
Symbole
Clouds H1.svg
Classification
Famille A
(Étage supérieur)
Altitude
5 000 - 14 000 m

Le cirrus est un genre de nuage présent dans la couche supérieure de la troposphère (entre 5 000 et 14 000 mètres d'altitude[1],[2], dépendant de la latitude et de la saison), formé de cristaux de glace. Ces nuages ont l'apparence de filaments blancs et ne causent pas de précipitations. On le compare souvent à des cheveux d'ange.

Les cirrus, bien que ténus, ont un effet notable sur le bilan radiatif de la planète, tant à cause de la réflexion de rayonnement solaire vers l'espace (refroidissement) que par leur effet dans le domaine thermique (réchauffement). Les traînées de condensation d'avions ne sont pas des cirrus (genèse différente) mais présentent certains effets similaire, en particulier en ce qui concerne l'albédo, et leur étalement peut mener à leur transformation en cirrus. Les cirrus sont également présents sur d'autres planètes, notamment Mars, Jupiter, Saturne ou Uranus, certains de ces cirrus sont composés d'ammoniac ou de méthane glacé, plutôt que d'eau comme sur terre. Le terme cirrus est également applicable à certains nuages interstellaires composés de grains micrométriques de poussières.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme « cirrus », signifie « boucle de cheveux » en latin. Il a été donné à ce nuage en référence à la forme typique des cirrus uncinus (en « virgule »), qui ressemble à une boucle de cheveux.

Interprétation météorologique[modifier | modifier le code]

L'apparition de cirrus résulte de la présence d'une certaine humidité dans les couches supérieures de l'atmosphère. Dans un ciel bleu, il annonce généralement l'arrivée d'un front chaud. En effet, celui-ci cause un soulèvement à grande échelle menant à la congélation de l'humidité en cristaux de glace. Ceux-ci sont petits et clairsemés et ne forment donc que ces nuages très minces et effilochés[3]. Des cirrus peuvent également être générés à partir d'autres nuages, comme la région supérieure, ou enclume, du cumulonimbus[3].

Nuage vu d'avion[modifier | modifier le code]

Au-dessous du nuage

Un cirrus a la forme d'un ensemble de filaments blancs et délicats ou de bancs et bandes étroites. On distingue les cirrus des cirrocumulus par l'absence de petits éléments arrondis[4].

À l'intérieur du nuage

Le nuage n'a pas d'intérieur à proprement parler.

Au-dessus du nuage

Un banc de cirrus ressemble à un banc de brume sèche à travers lequel il est possible de voir le sol[4].

Espèces et variétés[modifier | modifier le code]

Le cirrus se subdivise en différentes espèces selon leur mécanisme de formation. Ces espèces se subdivisent également en variétés selon leur forme[3] :

Espèces
Variétés

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Atlas I, p. 18
  2. Atlas II, p. 89
  3. a, b et c « Cirrus », sur Météo-France (consulté le 2 juin 2014)
  4. a et b Atlas I, p. 59

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Atlas II] Atlas international des nuages, volume II, Organisation météorologique mondiale, 1975, 210 p. (lire en ligne)