Christophe Felder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Christophe Felder
Christophe Felder 08578.JPG
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (52 ans)
BenfeldVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

Christophe Felder, né en 1965 à Benfeld dans le Bas-Rhin[1], est un pâtissier chocolatier glacier confiseur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Christophe Felder passe son enfance à Schirmeck en Alsace, où son père est boulanger-pâtissier[2]. Il suit une formation à Strasbourg chez le pâtissier Litzler-Vogel puis chez Bourguignon à Metz. À 17 ans, il obtient sa première médaille d'or avec les félicitations du jury à la Foire européenne de Strasbourg.

Après avoir fait ses preuves chez Fauchon et Guy Savoy, à 23 ans il entre à l'hôtel de Crillon comme chef pâtissier et honorera ce poste durant 15 ans.

Christophe Felder est considéré, par certains critiques comme le créateur des desserts à l'assiette[3]. Il les a rendus célèbres et a insufflé le renouveau dans les desserts en France, il a révolutionné l'organisation de la pâtisserie dans l’hôtellerie de luxe, en particulier dans les palaces. Aujourd'hui on y retrouve ses bases. C'est le premier à avoir arrêté le chariot de desserts, afin d'améliorer la fraicheur des pâtisseries qui sont aujourd'hui fabriquées au jour le jour.

Il collabore également avec la société de pâtisserie française Henri Charpentier, la première au Japon, premier fabriquant mondial de financier pur amande (Guiness book), et qui compte plus de 100 magasins, en fabriquant ses pâtisseries à la main tous les jours.

Christophe Felder est élevé au grade de chevalier des Arts et des Lettres en 2004. La meme année, après son départ de l'hôtel de Crillon, il lance les premiers cours de pâtisserie artisanale seulement destinés au grand public amateurse[3]. À partir de 2005 il reprend des établissements hôteliers notamment l'hôtel Kleber de Strasbourg avec plusieurs amis d'enfance[4].

Il apparait à Masterchef lors d'une épreuve sous pression le 20 septembre 2012 et présente une œuvre à reproduire : la Valentine.

Fin 2012, il reprend la pâtisserie Oppé à Mutzig, en Alsace, et en confie les cuisines à Camille Lesecq (ancien chef pâtissier du palace parisien Le Meurice, pâtissier de l'année 2010). La pâtisserie garde encore le nom de Oppé, mais la transition se fait petit à petit vers le nom " Les Pâtissiers".

Distinction[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christophe Felder, Succulents Spéculos, Éditions De La Martinière, 2010
  • Christophe Felder, Les Folles Tartes, Éditions De La Martinière, 2010
  • Christophe Felder, Pâtisserie, l'Ultime Référence, Éditions De La Martinière, 2010
  • Christophe Felder, Les Clafoutis Maison, Éditions De La Martinière, 2011
  • Christophe Felder, Délicieux macarons salés, Éditions De La Martinière, 2011
  • Christophe Felder, Mes recettes HARIBO®, Éditions De La Martinière, 2011
  • Christophe Felder, Pièces Unique : 40 Desserts à L'Assiette Simples et Chics, Éditions De La Martinière, 2011
  • Christophe Felder, Mes p'tits choux, Éditions De La Martinière, 2012
  • Christophe Felder, Free sugar, Éditions De La Martinière, 2012
  • Christophe Felder, Chocolat, Éditions De La Martinière, 2012
  • Christophe Felder, Les Petits Gâteaux, Éditions De La Martinière, 2014
  • Christophe Felder, La confiserie, Éditions De La Martinière, 2014
  • Christophe Felder et Camille Lesecq, Gâteaux - 150 petits et gros gâteaux à dévorer, Éditions De La Martinière, 2015
  • Christophe Felder, Tartes & Clafoutis, Éditions de la Martinière, 2016
  • Christophe Felder et Camille Lesecq, Le Dessert Bistrot/Palace, Éditions de la Martinière, 2016

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie sur France3-régions
  2. « Christophe Felder, la crème des pâtissiers », sur economie.gouv.fr, (consulté le 9 juin 2017)
  3. a et b Rachel Chantal, « Les Étoiles du Management : Christophe Felder, Maître Pâtissier, Chocolatier, Confiseur (France) », sur journaldespalaces.com,
  4. « Strasbourg : Christophe Felder, co-propriétaire du Klébert Hôtel », sur lechef.com,