Christian Quesada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quesada.
Christian Quesada
Naissance (55 ans)
Antony
Nationalité Drapeau : France Française
Autres activités
Candidat de jeux télévisés

Christian Quesada, né le à Antony, est un candidat de jeux télévisés français.

Dans les années 1980-1990, il fait partie des meilleurs participants à l’émission Des chiffres et des lettres, diffusée sur Antenne 2. En 2016, il devient le meilleur candidat de l’émission Les Douze Coups de midi, sur TF1, avec 193 participations et quelque 800 000 euros de gains.

En , il est placé en détention provisoire et mis en examen pour des faits de détention et diffusion d'images pédopornographiques ainsi que tentative de corruption de mineurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Christian Quesada est né le à Antony[1] dans le département de la Seine (aujourd'hui dans les Hauts-de-Seine). Son père est comptable et sa mère coiffeuse[2].

Célibataire, il est père de deux garçons.

Jeux télévisés[modifier | modifier le code]

Il participe à Des chiffres et des lettres à partir de 1986, alors âgé de 22 ans. Il est à ce jour le seul joueur à avoir remporté les trois grandes épreuves télévisées : la Coupe des Champions en 1987, les Masters en 1989 et la Coupe des Clubs en 1991[3], il y participe à nouveau en 2007 et 2008. Le présentateur Patrice Laffont indique en 2019 l’avoir blacklisté[4].

Le , il participe au Grand Concours Spécial Champions de Jeux TV, où il est battu en finale par Khorêm Majeur, un candidat de Questions pour un Champion[5].

Il participe également à l'émission Le Plus Grand Quiz de France en 2009 et 2011[6].

Le , il participe au jeu télévisé Les Douze Coups de midi. Il est éliminé le , après 193 participations et 809 392 € de gains et de cadeaux, un record. C'est le deuxième plus grand gagnant de l'histoire des jeux télévisés en France en termes de gains, devant un candidat de l'émission À prendre ou à laisser qui avait remporté 620 000 € en 2004, et derrière Marie, gagnante des 1 000 000 € de l'émission Qui veut gagner des millions ?, aussi en 2004.

Affaires judiciaires[modifier | modifier le code]

Entre 2001 et 2009, Christian Quesada est condamné plusieurs fois pour « corruption de mineur »,« exhibition sexuelle », « détention et diffusion d'images pédopornographiques »[7],[8]. En 2017, il est condamné pour tentative de proxénétisme aggravée[9].

Le , dans le cadre d’une enquête commencée à la fin de l’année 2017 à la suite d'une plainte d'une mineure, il est mis en examen et placé en détention provisoire[10]. Après une accusation de tentative de corruption sur mineurs, la gendarmerie décide d'inspecter ses disques durs et y trouve des milliers d’images et vidéos pédopornographiques[11]. Il reconnaît les faits[2].

Dans la foulée de cette mise en cause, des internautes, dont certaines femmes mineures au moment des faits, affirment sur les réseaux sociaux avoir reçu des propositions sexuelles de la part de Quesada. Parmi elles, Émeline, qui a affronté le quinquagénaire en 2016 dans Les Douze Coups de midi, déclare avoir reçu de sa part plusieurs photos de son sexe lors de conversations privées. Audrey entre en contact avec Christian Quesada à l’automne 2016 « pour le féliciter de son parcours », et affirme : « Il m’a répondu et nous avons commencé à discuter régulièrement via les réseaux sociaux. Nous parlions de tout et de rien, de nos vies… Nous avions une vraie relation amicale. ». Comme pour Émeline, le champion du jeu de TF1 lui propose de lui envoyer une photo de son sexe tordu à la suite d'une chute[12]. Le 17 avril 2019, une certaine Mélissa affirme, sur le plateau de l'émission Touche pas à mon poste, avoir été violée par Christian Quesada dans un hôtel parisien en 2017, quand elle avait 17 ans[13],[14] ; dans le documentaire Du rêve au cauchemar : le point sur l'affaire (2019), Mélissa évoque une simple tentative[2].

Jean-Luc Reichmann — l'animateur de l'émission télévisée Les Douze Coups de midi dans laquelle Christian Quesada a été connu — a dit ressentir du « dégoût » et de la « colère »[15]. Quesada est rayé des archives de l'émission à la suite de ces accusations[16].

Publication[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

Le , la chaîne de télévision C8 lui consacre un documentaire d'une heure et demie, Du rêve au cauchemar : le point sur l'affaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L. B., « Pédopornographie: La chute de Christian Quesada, star des «12 Coups de midi», mis en examen », sur le site du quotidien 20 minutes, (consulté le 29 mars 2019).
  2. a b et c Du rêve au cauchemar : le point sur l'affaire, C8, .
  3. Damien Mercereau, « Christian Quesada des 12 coups de midi se redécouvre dans Des chiffres et des lettres », sur le site tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 29 mars 2019).
  4. « Christian Quesada blacklisté par Patrice Laffont : la vraie raison dévoilée », sur Non Stop People (consulté le 15 août 2019)
  5. Damien Mercereau, « Les 12 coups de midi : le candidat qui a battu Christian sur TF1 », sur le site tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 28 mars 2019).
  6. « Christian a raté la finale de peu en 2010... et est sélectionné pour la finale 2011 ! », sur le site purepeople.com, (consulté le 22 avril 2019).
  7. Vincent Gautronneau, « Christian Quesada avait déjà été impliqué dans des affaires avec des mineurs », sur le site du quotidien Le Parisien, (consulté le 28 mars 2019).
  8. « Le champion des "12 Coups de midi", Christian Quesada, avait déjà été condamné pour des affaires avec des mineurs », sur le site de France Télévisions, (consulté le 29 mars 2019).
  9. « Christian Quesada : son casier judiciaire bien fourni dévoilé à la télévision - Elle », sur elle.fr, (consulté le 13 août 2019).
  10. Frédéric Perruche et Cassandre Jeannin, « "Les 12 Coups de midi" : Christian Quesada écroué pour détention d'images pédopornographiques », sur le site de RTL, (consulté le 27 mars 2019).
  11. Florian Guadalupe, « Christian Quesada ("Les 12 coups de midi") mis en examen pour détention et diffusion d'images pédopornographiques », sur le site de PureMédias, (consulté le 27 mars 2019).
  12. « Affaire Christian Quesada : le témoignage accablant d’une ancienne candidate des 12 coups de midi », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 25 avril 2019)
  13. (fr) « Christian Quesada : le récit pétrifiant d'une jeune victime présumée », (consulté le 17 avril 2019).
  14. (fr) « «Il était en train de me violer» : Mélissa, victime présumée de Quesada, témoigne », (consulté le 17 avril 2019).
  15. a et b François Rousseaux, « Affaire Christian Quesada : la «rage» de Jean-Luc Reichmann », sur le site du quotidien Le Parisien, (consulté le 28 mars 2019).
  16. (fr) « Christian Quesada a disparu ! », (consulté le 12 mai 2019)
  17. « Christian Quesada: la maison d'édition J'ai Lu retire son autobiographie de la vente », sur le site de BFM TV, (consulté le 28 mars 2019).