Chiton (vêtement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chiton (homonymie).
Chiton
Caryatid Erechtheion BM Sc407.jpg
L'aurige de Delphes, revêtu d'un chitôn long, dit chitôn ionique.
Caractéristiques
Type
Tunique, costume de la Grèce antique (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Le chiton (en χιτών / khitốn ; génitif singulier : χιτῶνος / khitỗnos) est un vêtement de la Grèce antique. C'est un vêtement drapé en lin parfois plissé, cintré à la taille, portée par les hommes comme par les femmes. Il est maintenu par des fibules (épingles) aux manches. Le port de ce vêtement est complété par une écharpe, teinte ou non de pourpre.

Chez les hommes, il peut couvrir la jambe jusqu'à mi-cuisse ou descendre jusqu'au pied, on parle alors de chiton ionique, comme pour l'aurige de Delphes. Il peut être orné de dessins géométriques pour les jours de fête. Il peut se porter avec un himation, sorte de manteau drapé. Dans l'armée, le chiton est porté sous la cuirasse (thorax) et est d'une couleur vive généralement bleu ou rouge[1].

Chez les femmes, il se porte long. Avec l'apparition du lin, il remplace progressivement le péplos, drapé en laine, dont il se différencie car il ne retombe pas en plis sur la poitrine et se porte bouffant à la taille grâce à une ceinture.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Soldats de l'Antiquité à nos jours, ERPI, , 360 p. (ISBN 978-2-7613-2725-1), p. 22.

Bibliographie sur le chiton[modifier | modifier le code]

  • (en) Margaret C. Miller, Athens and Persia in the fifth century, a study in cultural receptivity, Cambridge, Cambridge University Press, , p. 135 - 187.
  • (en) Liza Cleland, Glenny Davies et Lloyd Llewellyn-Jones, Greek and roman dress from A to Z, Oxon, Routledge, , p. 32 - 33.

Articles connexes[modifier | modifier le code]