Appomattox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Appomattox (homonymie).
image illustrant une localité de Virginie
Cet article est une ébauche concernant une localité de Virginie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Appomattox
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Virginie Virginie
Comté Appomattox
Type de localité Town
Démographie
Population 1 761 hab. (2000)
Densité 309 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 21′ 32″ nord, 78° 49′ 35″ ouest
Superficie 570 ha = 5,7 km2
· dont terre 5,6 km2 (98,25 %)
· dont eau 0,1 km2 (1,75 %)
Fuseau horaire EST (UTC-5)
Localisation
Carte du comté d'Appomattox.
Carte du comté d'Appomattox.

Géolocalisation sur la carte : Virginie

Voir sur la carte administrative de Virginie
City locator 14.svg
Appomattox

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Appomattox

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Appomattox
Liens
Site web http://www.appomattox.com/

Appomattox est une ville de Virginie, à l'est de Lynchburg.

En 1865, le général Robert Lee s'y retire après la défaite du siège de Petersburg et l'incendie de Richmond. Il signe, le dans la maison de Wilmer McLean, sa reddition à Ulysses Grant et met fin de ce fait à la guerre de Sécession, même si quelques généraux comme Kirby Smith ne se rendront que le .

Histoire[modifier | modifier le code]

Le syndicat d’initiative d'Appomattox (juillet 2011).

Cette ville doit son nom à la rivière Appomattox, elle-même nommée d'après la tribu algonquienne des Appamattocs, membres de la confédération des Powhatans, et que les colons anglais de la Colonie de Roanoke avaient combattue. À l'origine, ces indiens vivaient un peu à l'est de la ville, à l'emplacement de Petersburg. À l'époque de la colonie de Virginie, la moitié du comté d'Appomattox se trouvant sur le plateau faisait partie du territoire de la tribu Manahoac, locutrice du Siouan.

Le village historique d'Appomattox Court House (alias « Clover Hill ») se trouve 5 km à l'est de la ville : c'est là que le général de l'armée confédérée, Robert E. Lee, signa l'armistice avec le général Grant, le 9 avril 1865, mettant de fait un terme à la Guerre de Sécession.

À l'époque de la Guerre de Sécession, la ville d'Appomattox n'était encore qu'une gare de triage de la ligne de chemin de fer reliant Petersburg et Lynchburg : elle s'est appelée « Nebraska » jusqu'en 1855, et en 1895 fut rebaptisée « West Appomattox. » Le premier receveur des postes de "Nebraska, Virginia" était un certain Samuel D. McDearmon[1].

Vers la fin de la Guerre de Sécession, Robert E. Lee entreprit une dernière fois de rallier cette petite gare dans l'espoir de faire embarquer les débris de l’Armée de Virginie du Nord, vers le sud et de faire sa jonction à Greensboro (Caroline du Nord) avec l'Armée du Tennessee commandée par Joseph E. Johnston ; mais l'arrivée d'une armée fédérale acheva de couper tout espoir de retraite au général sudiste et Lee résolut de se rendre le 9 avril. Johnston et son armée de 98 270 hommes se rendit à son tour, consacrant la fin du conflit, le 26 avril 1865 ; toutefois, de petits groupes de forcenés poursuivirent les coups de main jusqu'en juin 1865.

Note[modifier | modifier le code]

  1. « Appomattox town history » (consulté le 11 janvier 2009)

Lien externe[modifier | modifier le code]