Charles Joret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joret.
Charles Joret
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Distinction

Charles Joret, né le à Formigny (Calvados) et mort le à Paris (Seine), est un historien de la littérature, philologue et botaniste français.

Agrégé d'allemand, docteur ès-lettres et diplômé de l'École pratique des hautes études, il est professeur de littérature étrangère à la Faculté des lettres d’Aix-en-Provence. Il est nommé membre de l’Académie des sciences, arts et belles-lettres de Caen le 29 juillet 1887 et il est élu membre libre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1901.

Le nom de Charles Joret reste associé aujourd’hui à la ligne Joret, une isoglosse allant d’Avranches à Vernon, partageant le dialecte normand entre normand septentrional et normand méridional, lesquels se distinguent notamment par la palatalisation du c et du g.

Choix de publications[modifier | modifier le code]

  • Du C dans les langues romanes, Paris, Franck, Texte en ligne
  • Herder, et la renaissance littéraire en Allemagne au XVIIIe siècle, Paris, Hachette, Texte en ligne
  • Essai sur le patois normand du Bessin : suivi d'un dictionnaire étymologique, Paris, Vieweg, Texte en ligne
  • Des caractères et de l'extension du patois normand : étude de phonétique et d’ethnographie, suive d’une carte, Paris, Vieweg, 1883
  • Mélanges de phonétique normande, Paris, Impr. nationale,
  • La Crise agricole en Normandie, Paris, Cerf,
  • Jean-Baptiste Tavernier, écuyer, baron d'Aubonne, chambellan du Grand électeur, d'après des documents nouveaux et inédits, Paris, E. Plon, Nourrit et Cie,
  • Flore populaire de la Normandie, Caen, Delesques,
  • Les Dictionnaires du patois normand, Mâcon, Protat,
  • La Rose dans l'Antiquité et au Moyen Âge : Histoire, légendes et symbolisme, Paris, Émile Bouillon, Texte en ligne
  • Les Jardins dans l'ancienne Ėgypte, Le Puy, Marchessou fils, Texte en ligne
  • Caen et Rouen, Caen, Delesques,
  • Les Plantes dans l'Antiquité et au Moyen Âge : histoire, usages et symbolisme, Paris, Émile Bouillon, . Première partie : Les Plantes dans l'Orient classique (1) Égypte, Chaldée, Assyrie, Judée, Phénicie Texte en ligne (2) L'Iran et l'Inde Texte en ligne
  • Un helléniste voyageur normand : J.-B. Le Chevalier, membre du « Lycée » de Caen, d’après sa correspondance avec Böttiger, Caen, Delesques,
  • La Bataille de Formigny, Paris, Émile Bouillon,
  • D'Ansse de Villoison et l'hellénisme en France pendant le dernier tiers du XVIIIe siècle, Paris, H. Champion, Texte en ligne
  • Préface à R.-G. de Beaucoudrey, Le Langage normand au début du XXe siècle noté sur place dans le canton de Percy (Manche), Paris, Picard,
  • Les Noms de lieu d'origine non romande et la colonisation germanique et scandinave en Normandie, Rouen, Laîné,

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]