Normand méridional

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le normand méridional est le normand parlé au sud de l’isoglosse appelée ligne Joret.

Dans le normand méridional le c et le g du latin devant un a en début de syllabe se sont palatalisés, comme en français. On dit donc en normand méridional vache au lieu de vaque comme en normand septentrional. Le r est roulé, de manière assez proche du l.

Deux des rares auteurs à avoir rédigé des œuvres en normand méridional sont Charles Vérel, originaire du Sap près d’Alençon et Octave Maillot originaire du Frênes près de Tinchebray. Octave Maillot a publié des Contes normands en deux volumes en 1937 et 1948.

Vocabulaire (exemples)[modifier | modifier le code]

  • O = avec
  • An = on
  • An’hui = aujourd’hui (exemple: « An va aller âo marché d’Bercey an’hui » = On va aller au marché de Brécey aujourd’hui)
  • Berbis = brebis [prononcer : be(lr)bis]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Auguste Salles, le Pays bas-normand, Le patois de Céaucé (Orne), 1937.

Voir aussi[modifier | modifier le code]