Charles-Émile Gadbois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gadbois.
Charles-Émile Gadbois
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
MontréalVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion

Charles-Émile Gadbois est un prêtre catholique, musicien et folkloriste canadien (québécois) né le à Saint-Barnabé-Sud et mort le à Montréal, quelques jours avant son 75e anniversaire[1],[2]. Il a fondé le poste de radio CJMS (fusionné avec CKAC) et a créé en 1937 le recueil de chansons francophones La Bonne Chanson[3].

Fondation Abbé Charles-Émile Gadbois[modifier | modifier le code]

Raoul Gadbois, un philanthrope québécois, a créé en 1986 la Fondation Abbé Charles-Émile Gadbois, « du nom de son frère décédé en 1981, ce religieux qui a implanté dans toutes les chaumières du Québec et même au-delà le goût de chanson de la France profonde, celle puisée dans le répertoire de Théodore Botrel dont il a acquis les droits d'auteur et qu'il a enrichi d'une centaine de chansons de son cru pour constituer la série des dix albums de La Bonne Chanson »[4].

La mission de cette fondation était d’attribuer des bourses de perfectionnement à de jeunes chanteurs. Ainsi, de 1986 à 1993, plus de 164 bourses sont versées dans les catégories classique et semi-classique. En 1998 cependant, Raoul Gadbois se tourne vers la Faculté de musique de l’Université de Montréal pour poursuivre cette mission[5]. Sa fondation est maintenant intégrée aux fonds de bourses capitalisés de la Faculté de musique de l’Université de Montréal sous le nom Fonds Abbé Charles-Émile-Gadbois de l’Université de Montréal. Un premier don de 100 000 $ a été fait en 1998 et un second, de 50 000 $, en 2001. Grand ami de la Faculté de musique, Raoul D. Gadbois est décédé en août 2002 »[6].

Les droits d’impression et de diffusion de La Bonne Chanson ont été acquis en 1991 par la maison d'édition Louise Courteau Éditrice.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cécile Huot, « Garbois, Charles-Émile », sur Historica Canada (consulté le 27 novembre 2014)
  2. « Biographie de l'abbé Charles-Émile Gadbois » (consulté le 27 novembre 2014)
  3. « La Bonne Chanson », sur Le réseau de diffusion des archives du Québec. Bibliothèque et Archives nationales du Québec
  4. Marie Laurier, « Raoul Gadbois philanthrope. Défenseur de La Bonne Chanson et de la survivance de la langue française, cet octogénaire a créé une fondation qui attribue des bourses de perfectionnement à de jeunes chanteurs », Le Devoir,‎ , B6
  5. « La Fondation Abbé Charles-Émile Gadbois », sur La Bonne Chanson (consulté le 27 novembre 2014)
  6. « Donateurs. Fonds de bourses de la Faculté de musique », sur Université de Montréal

Liens externes[modifier | modifier le code]