Chantiers Claparède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Claparède.
Chantiers Claparède

Création 1882
Disparition 1888
Siège social Le Petit-Quevilly
Drapeau de France France
Produits Navires

Le chantier naval Claparède et Cie est un ancien chantier naval situé au Petit-Quevilly en Seine-Maritime.

Ce chantier naval ouvre ses portes en 1882. L'arrêté préfectoral d'autorisation date de janvier 1882.

Ce chantier fut construit pour fabriquer des navires en fer de cent mètres de long et de plus de trois mille tonnes. Il était équipé de chaudières à vapeur, de forges, de marteaux-pilons, de laminoirs, de scieries, et possédait quatre cales de construction.

En 1885, le chantier est chargé de la construction d'équipements pour le port de Rouen : quatre hangars couverts, deux accumulateurs hydrauliques et plusieurs grues hydrauliques, pour un coût de 140 000 francs.

Les chantiers Claparède ferment en 1888 à la suite de difficultés économiques. La société des Ateliers et Chantiers de la Loire rachète les équipements qui sont transférés à Saint-Nazaire.

Quelques dates de lancement[modifier | modifier le code]

  • 29 août 1882 : lancement du premier cargo : le Druenta, long de 75 mètres et jaugeant 1 600 tonnes.
  • 20 août 1883 : lancement du Neustria, cargo au long cours long de 105 mètres et jaugeant 3 000 tonnes.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]