Championnat de France masculin de handball de Nationale 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nationale 1 masculine
Description de l'image Logo-Nationale1-Handball-FFHB.png.
Généralités
Sport Handball
Création 1956 (Honneur)
1968 (Excellence)
1985 (Nationale II)
1996 (Nationale I)
Organisateur(s) Fédération française de handball
Éditions 66e en 2021-2022
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 60 clubs pour 2021-2022
Statut des participants Amateur
Semi-professionnel
Site web officiel Site officiel de la FFHB
Hiérarchie
Hiérarchie 3e échelon
Niveau supérieur Division 2
Niveau inférieur Nationale 2

Palmarès
Tenant du titre Bordeaux Bruges Lormont (2022)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la dernière compétition voir :
Nationale 1 2021-2022

Le Championnat de France masculin de handball de Nationale 1 est une compétition de handball qui représente en France le 3e échelon des clubs masculins.

Actuellement, ce championnat se déroule avec cinq poules de douze équipes : une poule dite élite, qui regroupe les équipes ayant demandé le statut VAP et les meilleures équipes de la saison précédente, et quatre poules géographiques.

Formule de la compétition[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2021-2022, faisant suite à celle annulée par la pandémie de Covid-19 en France, le championnat se déroule avec cinq poules de douze équipes.

Comme pour la saison précédente, la poule 1 a un statut particulier car elle regroupe les équipes ayant demandé le statut VAP, accompagnées des meilleures équipes de la saison précédente. Les autres poules sont constituées sur des critères géographiques.

À l'issue de la phase régulière, les deux meilleurs clubs de la poule 1 qui ont le statut VAP sont promus en Proligue. Les deux derniers de poule élite intègrent les poules géographiques l'année suivante, à moins d'obtenir le statut VAP. Les premiers des poules géographiques sont « prioritaires » pour intégrer la poule élite. Les deux derniers de chaque poule géographique ainsi que les deux moins bons dixièmes de ces mêmes poules sont relégués en Nationale 2 pour la saison suivante. Avec dix descentes pour six montées, la N1 comptera 56 équipes réparties en quatre poules la saison suivante.

En outre, les premiers de poule sont qualifiés pour la phase finale. Le premier de chaque poule géographique participe au tournoi à quatre organisé début sur le terrain de celui qui présente le meilleur bilan. Le vainqueur de ce tournoi affronte le premier de la poule élite en un match sec pour le titre de champion de France.

Statut VAP[modifier | modifier le code]

Depuis la saison 2016/2017, la Fédération Française de Handball a mis en place un système d'aide à la professionnalisation des clubs évoluant en Nationale 1 masculine.

Le statut VAP (voie d'accession au professionnalisme) est un statut "semi-professionnel" qui donne le droit d'accéder au niveau supérieur, la Proligue sous certaines conditions administratives, sportives et financières.

Généralement seules 3 à 4 obtiennent ce statut VAP chaque saison.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès des championnats de France de troisième niveau est le suivant :

Honneur
Excellence
Nationale II
Nationale I

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Palmarès 1955-1956 » [PDF], sur Centre de ressources documentaires de la FFHB, Fédération française de handball (consulté le )
  2. « Palmarès 1957-1958 » [PDF], sur Centre de ressources documentaires de la FFHB, Fédération française de handball (consulté le )
  3. « Palmarès 1958-1959 » [PDF], sur Centre de ressources documentaires de la FFHB, Fédération française de handball (consulté le )
  4. « Palmarès 1959-1960 » [PDF], sur Centre de ressources documentaires de la FFHB, Fédération française de handball (consulté le )
  5. « L'USAM Nîmes dans l'arène de Nationale 1 », Basket, handball, no 7,‎ , p. 54 (lire en ligne, consulté le ).
  6. En 1971, l'USM Gagny s'impose 17-13 sur le COM Argenteuil en finale du championnat de France Excellence. Source : « L'USM Gagny lorgne vers les sommets », Basket, handball n°8, (consulté le ), p. 36.
  7. En 1972, le Stade de Vanves bat l'AS Mantes 21-19 en finale. Source : « Palmarès 1971-1972 », Hand-ball : bulletin fédéral n°85, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 20 et 21
  8. « Palmarès 1984-1985 », Hand-ball : bulletin fédéral n°211/212, Fédération française de handball, (consulté le )
  9. En 1986, le CSA Kremlin-Bicêtre bat en finale le SLUC Nancy 19 à 17. Source : « Palmarès 1985-1986 - Nationale II », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 221,‎ , p. 23 (lire en ligne, consulté le )
  10. En 1987, l'US Altkirch bat en finale les Girondins de Bordeaux HBC 28 à 27. Source : Hand-ball : bulletin fédéral de juillet 1987.
  11. En 1988, l'Istres Provence Handball bat en finale Saint-Michel-sur-Orge (victoires 32-23 à Istres et 35-32 à Saint-Michel). Source : Hand-ball : bulletin fédéral de juin 1988.
  12. « Palmarès 1988-1989 - Nationale II », Fédération française de handball, (consulté le )
  13. « Palmarès 1989-1990 - Nationale II », Fédération française de handball, (consulté le )
  14. En 1991, le Sporting Toulouse 31 est champion de France de Nationale 2. Source : « Palmarès 1990-1991 - Nationale II », sur Archives de la Fédération française de handball, (consulté le )
  15. En 1993, l'US Saintes CC bat en finale le Nice HB Côte d'Azur 22 à 24 et 29 à 17. Source : « Finales Nationale 2 masculine », Hand-ball : bulletin fédéral n°103, Fédération française de handball, (consulté le )
  16. En 1994, le Dijon Bourgogne Handball bat en finale l'AS Saint-Raphaël 43 à 38 (23-17 et 20-21).
  17. En 1995, le GFCO Ajaccio bat en finale l'AS Folschviller 30 à 27 mais n'est pas promu du fait du passage de la D2 de 36 à 14 équipes. Source : « Finalités et barrages », Hand-ball : bulletin fédéral n°103, Fédération française de handball, (consulté le )
  18. « Saison 2019-2020 : Arrêt définitif des championnats amateurs et annulation de la Coupe de France », sur www.ffhandball.fr, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]