Chambre des députés d'Argentine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chambre des députés d'Argentine
Cámara de Diputados
de la Nación Argentina
Description de l'image Cámara de diputados de Argentina.svg.
Type
Type Chambre basse du Congrès national argentin
Présidence
Président Emilio Monzó (PRO-Cambiemos)
Élection
Vice-président José Luis Gioja (FPV-PJ)
Élection
Structure
Membres 257 députés
Description de cette image, également commentée ci-après
Composition actuelle.
Groupes politiques

Majorité (108)

  •      Cambiemos (108)

Opposition (149)

  •      FPV-PJ (68)
  •      AF (31)
  •      UNA (20)
  •      FCpS (6)
  •      PpV (4)
  •      SD (4)
  •      CF (4)
  •      TJpSJ (3)
  •      PTS-FIT (2)
  •      EC (2)
  •      Autres (8)
Élection
Dernière élection Élection générale de 2017 ()

Palais du Congrès de la Nation Argentine, Buenos Aires.

Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie du lieu de réunion.
Divers
Site web http://www.diputados.gov.ar/
Voir aussi Sénat (Argentine)

La Chambre des députés de la nation argentine est la chambre basse du Congrès national du parlement argentin. Cette chambre possède les droits exclusifs pour lever des impôts, envoyer des troupes ou inculper un président, les ministres et les membres de la cour suprême.

Système électoral[modifier | modifier le code]

La Chambre des députés (Cámara de Diputados) est la Chambre basse du parlement bicaméral d'Argentine. Elle se compose de 257 sièges renouvelables par moitié. Les députés sont élus pour un mandat de quatre ans au Scrutin proportionnel plurinominal à la plus forte moyenne, selon la méthode d'Hondt dans 24 circonscriptions électorales plurinominales correspondants aux vingt-trois provinces de l'Argentine plus Buenos Aires, à raison de plusieurs sièges par circonscription selon leur population, entre les listes de candidats ayant remporté au moins 4 % des suffrages exprimés au niveau national[1].

Composition de la Chambre[modifier | modifier le code]

Partis Sièges[2] +/-
Total
avant
Dont
en lice
Résultat Total
après
Cambiemos 89 41 61 109 en augmentation 20
Unidad Ciudadana 5 3 28 30 en augmentation 25
Parti justicialiste 98 43 18 73 en diminution 25
Unis pour une nouvelle alternative 41 24 7 24 en diminution 17
Front civique pour Santiago 6 3 3 6 en stagnation
Front pour le renouveau de l'unité 3 1 2 4 en augmentation 1
Front de gauche des travailleurs 4 3 2 3 en diminution 1
Évolution Nv Nv 2 2 Nv
Chubut Para Todos 3 2 1 2 en diminution 1
Front progressiste, civique et social 4 4 1 1 en diminution 3
Mouvement populaire Neuquén 2 2 1 1 en diminution 1
Parti intransigeant Nv Nv 1 1 Nv
Salta Somos Todos 1 0 0 1 en stagnation
Projet sud 1 1 0 0 en diminution 1
Total 257 127 127 257 -

Femmes à l'Assemblée[modifier | modifier le code]

Le suffrage féminin est adopté en 1949 en Argentine. En 1952, pour la première fois, 22 femmes deviennent parlementaires (à l'Assemblée et au Sénat). En 1953, Delia Parodi devient première vice-présidente de l'Assemblée, première femme à occuper cette fonction (depuis, aucune femme n'à occupé un tel poste dans le système parlementaire argentin).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cámara de Diputados (Chambre des Députés)Union Interparlementaire
  2. (es) « Elecciones legislativas de Argentina de 2017 », Wikipedia, la enciclopedia libre,‎ (lire en ligne).