Scrutin direct

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le scrutin direct est une opération de vote dont le système d'élection permet aux électeurs de choisir directement la ou les personnes, qu'ils souhaitent voir élues[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le suffrage direct peut être uninominal (un seul individu est élu) ou plurinominal (plusieurs individus sont élus).

Il peut être ou proportionnel (le nombre d'élus est lié au nombre de votes obtenus), comme pour les élections du Parlement européen, ou majoritaire (un ou plusieurs candidat emporte l'élection s'il emporte le plus de voix) comme pour le deuxième tour des élections présidentielles françaises où la majorité absolue est requise pour le futur président.

Il peut être à un tour dans le cas de l'élection de la Chambre des communes britannique, ou à deux tours dans le cas des élections législatives françaises[2].

Avantages[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Quelques exemples[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

L'élection présidentielle est réalisée au scrutin direct universel majoritaire à deux tours[2].

L'élections législative est réalisée au scrutin direct universel à deux tours[2].

En Europe[modifier | modifier le code]

L'élection européenne des députés est réalisé au scrutin universel direct proportionnel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]