Château des Maillys (Côte-d'Or)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château des Maillys
Image illustrative de l’article Château des Maillys (Côte-d'Or)
Château des Maillys (côté jardin), en 2012
Type Château
Début construction Fin XVIe siècle, début XVIIe siècle
Propriétaire initial Jean Pennet
Destination initiale Résidence
Propriétaire actuel Raymond Cêtre
Coordonnées 47° 08′ 16″ nord, 5° 20′ 27″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Les Maillys

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Château des Maillys

Le château des Maillys est un édifice érigé à partir de la fin du XVIe siècle, à Mailly-l'Église, par le maître d'œuvre Nicolas de Rouvrai[1], à la demande de Jean Pennet, seigneur de Mailly. Ravagé par un grave incendie en 1997, il ne reste plus aujourd'hui du château que sa structure maçonnée[2].

Description générale[modifier | modifier le code]

L'édifice a une maçonnerie faite de briques et de pierres, ainsi qu'une toiture polychrome de tuiles vernisées, architecture typique du sud de la Bourgogne.
Il est flanqué de trois tours carrées, dont les deux placées de part et d'autre du corps central, côté jardin, sont construites en biais, toutes percées de fenêtres à meneaux[2].
Toujours côté jardin, un grand escalier en pierre, à double-volée, orne la terrasse de l'entrée.
Une conciergerie et une ferme, eux aussi fait de briques, se trouvent à proximité du château.

Usages[modifier | modifier le code]

Initialement résidence, le château est réquisitionné par les Allemands en 1940, investit par un contingent français en 1945, avant d'être acheté par la mairie du 5e arrondissement de Paris, qui en fait une colonie de vacances jusqu'en 1983. En vente pendant près de 10 ans, le château est racheté au début des années 1990, par un antiquaire. En 1997, un grave incendie le ravage. Il ne reste plus aujourd'hui que la structure maçonnée de l'édifice[2], mais aussi les vitraux et l'autel de la chapelle démontés après guerre, et entreposés dans les caves.
En 2002, la famille Cêtre rachète le château ruiné ainsi que ses dépendances. Ils aménagent dans ces dernières des gîtes (labellisé Gîtes de France 2 épis), qui accueillent les touristes depuis 2005[3].

Propriétaires[modifier | modifier le code]

Depuis la construction du château au XVIIe siècle, de nombreux propriétaires se succèdent[2] :

  • Famille Penet, jusqu'en 1619.
  • Famille de Berbis, jusqu'en 1859, par la succession de Pierre Penet, fils de Jean Penet et d'Anne de Berbis, mort sans hoirs en 1619.
  • Famille Le Caruyer de Beauvais, de 1861 à 1939, par succession de Louis Antoine de Berbis, qui lègue le château à la fille de sa cousine paternelle de Gémeaux, mariée à Adolphe Le Caruyer de Beauvais.
  • Famille Schneider, de 1939 à 1945.
  • Famille de Morgues, de 1945 à 1946.
  • Mairie du 5e arrondissement de Paris, de 1946 à 1983.
  • Famille Mougin, des années 1990 à 2002.
  • Famille Cêtre, depuis 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Courtépée C, Description du duché de Bourgogne, tome 3, Causse, Dijon, 1778 (1re édition)
  2. a b c et d Jovignot P, Si Mailly m'était conté, 2006
  3. Site du gîte