Château de la Fontaine-du-Houx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de la Fontaine.

Château de la Fontaine-du-Houx
Image illustrative de l’article Château de la Fontaine-du-Houx
Le château de la Fontaine-du-Houx.
Type château
Début construction XIVe siècle
Propriétaire actuel Habitation
Destination actuelle Domaine privé
Protection  Inscrit MH (1971)
Logo des sites naturels français Site inscrit (1942)
Coordonnées 49° 24′ 43″ nord, 1° 37′ 22″ est
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Normandie
Région Normandie
Département Eure
Commune Bézu-la-Forêt

Géolocalisation sur la carte : Eure

(Voir situation sur carte : Eure)
Château de la Fontaine-du-Houx

Géolocalisation sur la carte : Normandie

(Voir situation sur carte : Normandie)
Château de la Fontaine-du-Houx

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de la Fontaine-du-Houx

Le château de la Fontaine-du-Houx est un château situé dans le département de l'Eure en Normandie.

Historique[modifier | modifier le code]

Siège du pouvoir royal[modifier | modifier le code]

Le roi de France Charles le Chauve (823-877) venait dans son domaine de "Basiu" identifié par Julien Hayet comme étant celui de Bézu-la-Forêt. En 847, il y reçoit les envoyés qui lui annoncèrent la mort du Breton Maugilius. La même année, au lieu d'user de son pouvoir royal, il aurait écrit dans son château royal de Bézu une longue requête contre Wenilon, archevêque de Sens, qui l'avait excommunié et déposé malgré ses serments de fidélité. Le prêtre parjure et rebelle s'était lié à Louis le Germanique contre le roi de France. C'est de Basiu que le roi expédia en 856 les capitulaires adressés aux Francs et aux Aquitains par l'intermédiaire d'Hadabran et de Betton. Un diplôme pour la cathédrale et l'abbaye de Saint-Lucien de Beauvais est daté de la trentième année de son règne : apud salas, id est palatium Basiu. Un autre diplôme destiné à l'abbaye Saint-Ouen de Rouen est donné par Charles la trente-sixième année de son règne et est aussi daté de Basiu : Actum Basiu palatio.

Il est devenu château royal et un lieu de séjour apprécié de Philippe le Bel. Le château actuel est du XVIe siècle, avec la partie occidentale datant peut-être du XVe siècle. Le corps central est remanié au XVIIIe siècle.

Au début du XIVe siècle, s'implanta à Bézu-la-Forêt la première verrerie à vitre et les feuilles planes (« plats de verre »). La plus ancienne fabrique de "gros verre" était la verrerie royale sous Philippe le Bel. Elle dépendait du manoir royal de la Fontaine du Houx et était dirigée par maître Gobert ou Gaubert, maître verrier en 1302.

Chapelle Saint-Eutrope[modifier | modifier le code]

Située à l'écart du château, une chapelle Saint-Eutrope constitue le seul élément véritable du XIVe siècle.

Protection[modifier | modifier le code]

Le château de la Fontaine-du-Houx fait l'objet d'une inscription par arrêté du [1],[2]. Celle-ci comprend les façades et toitures du château, de la chapelle et des communs.

Site inscrit

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Château de la Fontaine-du-Houx », notice no PA00099344, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. « Château », notice no IA00016870, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. « Le château », sur Carmen - L'application cartographique au service des données environnementales (consulté le 6 août 2018).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]