Château de Marcellus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Marcellus
Image illustrative de l’article Château de Marcellus
Début construction Fin XVIe-début XVIIe siècle
Fin construction 1772 - 1775
Propriétaire initial Maison d'Albret
Propriétaire actuel SCI du château de Marcellus
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1986)
Coordonnées 44° 29′ 07″ nord, 0° 05′ 07″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Agenais
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Commune Marcellus
Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne
(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Château de Marcellus
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Château de Marcellus
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Marcellus

Le château de Marcellus est situé sur le territoire de la commune de Marcellus, dans le département français de Lot-et-Garonne et domine la vallée de la Garonne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un premier château a été édifié sur le site au XIVe siècle, peut-être par la famille d'Albret qui possède la seigneurie depuis 1383.

En 1581 Henri de Navarre vend le château-fort à Aymeric de Gasq, conseiller au parlement de Bordeaux, que la famille conserve jusqu'au début du XVIIIe siècle. Le château est alors reconstruit à la limite entre le XVIe siècle et le XVIIe siècle comme peut le montrer la présence d'un portrait équestre d'Henri IV sur une cheminée. Le château a quatre pavillons cantonnés, et les vestiges d'une plate-forme.

Au début du XVIIIe siècle le château devient la propriété de la famille Demartin du Tyrac (plus tard de Martin du Tyrac de Marcellus). En 1772, les deux pavillons septentrionaux en demi hors d'œuvre sont reliés par une terrasse soutenue par des arcades. En 1773, Richard-François Bonfin, architecte de Bordeaux, a dressé les plans et le devis pour le comte André Joseph de Martin du Tyrac (1745-1789), mari de Suzanne Angélique de Piis-Beauséjour qui avait désiré construire un château à cet endroit. Il a surveillé les travaux commencés en octobre 1773 par le maître-maçon Joseph Cazade dit Jolycœur. Les travaux ont été terminés en octobre 1775, après avoir détruit l'ancien château sauf les étages en soubassement.

Marcellus devient ensuite la propriété d'une branche de la famille de Chérade de Montbron à la suite de l'union de Louise de Martin du Tyrac de Marcellus, fille de Paul, comte de Marcellus avec Louis-Jean-Henri de Chérade de Montbron[2]. Le château de Marcellus est de nos jours la propriété de la SCI du château de Marcellus[3].

Le château, les pavillons d'entrée, les communs ont été inscrits monument historique le [4].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château actuel, dessiné par l'architecte Dufart de Bordeaux, forme un plan en U avec le logis et deux pavillons à un étage carré. La ferme a également un plan régulier en U en face de laquelle des écuries et un château d'eau viennent refermer la cour. Le bâtiment est en pierres de taille et le toit à long pans est composé de tuiles[5].

Le nouveau château a été construit en remployant des matériaux, avec une clôture autour des anciens pavillons qui ont été transformés, l'un en chapelle, l'autre en bibliothèque.

Les peintures du XVIIIe siècle sont un travail du peintre Joseph Antoine et sont achevées en 1775[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. Henri Beauchet-Filleau et Charles Chergé, Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou, Oudin, (lire en ligne)
  3. « SCI DU CHATEAU DE MARCELLUS (MARCELLUS) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 333519189 », sur www.societe.com (consulté le )
  4. « Inventaire général : Château fort dit le Château de Marcellus », notice no IA00062156, base Mérimée, ministère français de la Culture
  5. a et b Olivier Schiltz et Claude Laroche, « Inventaire général du patrimoine culturel : château fort, dit "château de Marcellus" », sur www.culture.gouv.fr, 20 août 1990 (maj: 4 octobre 2012) (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]