Château de Chilly-Mazarin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Chilly-Mazarin
Image illustrative de l'article Château de Chilly-Mazarin
Châteu de Chilly, 1660 env.
Période ou style Néoclassique
Type château
Début construction 1822
Fin construction 1822
Propriétaire initial Louis Isidore Jardin
Destination initiale Habitation
Propriétaire actuel Commune de Chilly-Mazarin
Destination actuelle Hôtel de ville
Protection  Inscrit MH (1926, 1929)
Coordonnées 48° 42′ 09″ nord, 2° 18′ 45″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Hurepoix
Région Île-de-France
Département Essonne
Commune Chilly-Mazarin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Chilly-Mazarin

Le château de Chilly-Mazarin est un château français situé dans la commune de Chilly-Mazarin, en pays Hurepoix, dans le département de l'Essonne et la région Île-de-France, à dix-sept kilomètres au sud-ouest de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation du château de Chilly-Mazarin dans l'Essonne.
Château de Chilly-Mazarin
Voir l’image vierge
Localisation du château de Chilly-Mazarin dans l'Essonne.

Le château de Chilly-Mazarin est situé dans le centre-ville ancien de la commune, sur la rive gauche et le versant nord de la vallée de l'Yvette sur l'actuelle place de l'hôtel de ville.

Histoire[modifier | modifier le code]

Clément Métezeau

Un premier château fut construit par les comtes de Dreux au XIIIe siècle. Au XVIIe siècle, Antoine Coëffier de Ruzé d'Effiat, seigneur du lieu réaménagea l'ensemble entre 1627 et 1632 par Métezeau et dota le château d'un jardin à la française avec un canal des douves et des pièces d'eau[1].

En 1804, Louise d'Aumont vendit le château à l'homme d'affaires Louis Joseph Lecocq qui en fit détruire deux ailes. En 1822, il revendit le domaine en deux lots distincts. Le bâtiment principal fut acheté par Louis Isidore Jardin qui rasa le tout pour reconstruire une demeure bourgeoise de style néoclassique, puis il fut remanié en 1903. Le , le pavillon du regard fut inscrit aux monuments historiques, puis le , les douves, le pont et le pavillon d'entrée furent à leur tour inscrits[2]. En 1971, l'ensemble fut racheté par la municipalité pour y installer l'hôtel de ville[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château actuel est construit sur un terre-plein engazonné encadré par des douves en eau[4] franchies par un pont à trois arches supportant un portail monumental[5]. Le côté nord de la cour est fermée par les communs composé de deux pavillons carrés à deux étages surmontés d'un toit en ardoise à quatre pans, reliés par un immeuble à toit mansardé[6]. Le bâtiment principal est construit en pierre de taille, un corps principal est encadré par deux pavillons symétriques en retrait de la façade, le tout est élevé sur quatre niveaux, le dernier mansardé. Trois baies sont percées à chaque niveau du corps principal et une sur chaque collatéraux, deux œils-de-bœuf surplombent les fenêtres latérales au niveau de la toiture faite d'ardoise et de zinc à quatre pans. Le parc du château est encore aujourd'hui composé d'un canal au sud et décoré d'une folie servant de regard pour l'aqueduc amenant les eaux des pièces d'eau[7].

Galerie[modifier | modifier le code]

Plan inédit du premier étage du château de Chilly.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]