Acquafondata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Acquafondata
Acquafondata
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Province Frosinone 
Code postal 03040
Code ISTAT 060001
Code cadastral A032
Préfixe tel. 0776
Démographie
Population 269 hab. (31-10-2019[1])
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 33′ 00″ nord, 13° 57′ 00″ est
Altitude Min. 926 m
Max. 926 m
Superficie 2 500 ha = 25 km2
Divers
Saint patron San Giovanni Battista
Fête patronale 29 août
Localisation
Localisation de Acquafondata
Localisation dans la province de Frosinone.
Géolocalisation sur la carte : Latium
Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Acquafondata
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Acquafondata
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Acquafondata
Liens
Site web www.comune.acquafondata.fr.it

Acquafondata est une commune italienne située dans la province de Frosinone, dans la région du Latium, en Italie centrale. Elle possède un important patrimoine culturel et architectural.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisée au milieu d'une vallée et entourée par les montagnes Meta, la ville est située à 926 m d'altitude. Elle se trouve sur une colline de calcaire dominé par Monte Monna Casale (1395 m d'altitude) dans la zone sud de Mainarde. La vallée, fertile et propice à la production d'excellentes pommes de terre et de légumineuses précieuses, est le fond drainé de l'ancien lac Acquafondata d'où le nom du village. Le travail de restauration, à travers la construction d'un tunnel pour le drainage des eaux malsaines et stagnantes, a commencé en 1882 et voit son achèvement en 1901. Près du hameau de Casalcassinese, se trouvent les sources du ruisseau Rava, qui coule vers le sud-est vers Pozzilli en Molise, avant de rejoindre la rivière San Bartolomeo (l'un des affluents de Volturno).

Les quatre communes limitrophes de la ville sont les suivantes : Filignano, Pozzilli, Vallerotonda et Viticuso. Le hammeau de Casalcassinese appartient à la ville.

Acquafondata.jpg

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

La ville détient un grand patrimoine culturel avec ses nombreux festivals. Le festival Gnocchi a lieu le dernier dimanche d'août. C'est un grand événement gastronomique et culturel ininterrompu depuis 1961. Le festival des macaronis se déroule au hameau de Casalcassinese le premier dimanche d'août. D'autres fêtes ont lieu dans la ville comme le festival de Zampogne, la fête du Saint Patron Saint Jean-Baptiste qui a lieu le , les charmantes processions du Sanctuaire de Notre-Dame du Carmel qui se déroulent le et le , la fête de Saint Antoine de Padoue au hameau de Casalcassinese les 17 et , ainsi que la fête de Saint Rocco à l'église du même nom le . Le , la ville commémore les morts polonais de la Seconde Guerre mondiale.

Bernard Simeone, écrivain, poète et traducteur français, né à Lyon le , décédé le , vient d'une famille d'Acquafondata émigrée en France.

"Les livres n'ont jamais été pour lui que des mots" (Philippe Jaccottet, Pour Bernard Siméon : au terme des mots, ENS éditions, 2003, p.12)

Patrimoine archituctural[modifier | modifier le code]

le Sanctuaire de Notre-Dame du Mont-Carmel

le sanctuaire de Notre-Dame du Mont-Carmel[modifier | modifier le code]

Le sanctuaire de Notre-Dame du Mont-Carmel longe la route provinciale 41. C'est une petite église nichée dans la verdure des lis séculaires et des forêts de conifères. Son importance réside dans sa construction et son histoire. De nombreuses personnes dévouées y sont allées, notamment au mois de juillet pour la fête de la Vierge du Mont Carmel.

Le sanctuaire comprend différents espaces pour prier ou pour la détente des visiteurs. Le cœur de la structure est l'ancienne chapelle de 1841, fabriqué localement en pierre pouzzolane. À l'intérieur, sur l'autel qui date du XIXe siècle, un haut-relief en marbre représente l'époque de l'apparition. Près de l'ancienne chapelle se trouve la plus grande chapelle construite dans les années 1930, qui abrite le simulacre en bois de Notre-Dame. À l'extérieur de la grande chapelle, sur la pelouse, se trouve un autel en pierre local pour la célébration de la messe les jours d'été. Le chemin de la prière « Via Siderum » (le chemin des étoiles) se situe à proximité et mène au sanctuaire du Sacré-Cœur de Jésus. Une autre voie pour les amateurs de montagne, relie l'église au sommet de la colline de retraite, sur laquelle se tient une croix de fer. Enfin, des espaces spéciaux sont équipés, avec des tables en bois et des jeux pour les enfants, pour se détendre.

La dévotion au caramel débute à Acquafondata et dans les communes voisines à partir du vendredi . Selon la religion, ce jour-là Nicolina Carcillo est allé dans les champs pour apporter de la nourriture à son mari et les autres agriculteurs qui travaillaient dans les champs quand il se rend compte qu'il est suivi d'une belle dame, jamais vu auparavant. La belle dame, qui se révèle plus tard être la Vierge du Carmel, gronde doucement le paysan de ne pas être resté dans le pays pour honorer la fête (. Le paysan est considéré comme celui qui préfère le travail à la pratique religieuse. Il demande qu'une petite chapelle soit construite sur le site de cette rencontre et que cela devienne le centre de prière. Le premier sera converti Benedetto Simeone, le mari athée Nicolina, qui croient la femme à la suite de la prodigieuse enlever une pierre, travaillée par Maria Vergine comme un signe. La chapelle fut bientôt construite et est désormais intégrée dans le petit sanctuaire de la Vierge, une destination pour ceux qui veulent vivre une expérience particulière du silence, la prière et la réconciliation avec Dieu.

Les initiatives au sanctuaire en l'honneur de Notre-Dame, lieu du premier dimanche de Juillet, avec la promenade de pèlerinage de Vallerotonda et une procession qui va de Acquafondata portant la statue de la Vierge, qu'au cours de l'année, il est conservé dans la paroisse . Avec la messe présidée par l'évêque, la période de célébration s'ouvre officiellement; Le sanctuaire reste ouvert tous les jours pour la célébration de la "sedicina" jusqu'au , une récurrence de la solennité mariale. Dans la soirée du , une torche suggestive, avec la statue de Notre-Dame, descend du sanctuaire vers la paroisse; l'image de Notre-Dame du Carmine remonte à son sanctuaire le dernier dimanche de juillet, l'anniversaire du couronnement (). Du sanctuaire, il sera certainement paroisse dans la soirée du (la veille du patron) accompagné de la procession solennelle avec la participation de tant de dévots.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Tommaso Leccisotti, I registri dell'Archivio, Montecassino, Vol 11,1964.
  • Leonis Marsicani et Petri Diaconi, Chronica Monasterii Casinensis
  • Erasmo Gattola, Accessiones ad historiamAbbattiae Cassinensis, Coleti, Venetiis, Vol II,1734
  • Emilio Pistilli, Acquafondata Casalcassinese, Comune di Acquafondata, 2004.