Cathédrale de Vicence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale de Vicence
Cathedral (Vicenza) - Sud esposizione.jpg
Présentation
Culte
Type
Architecte
Localisation
Pays
Région
Province
Commune
Adresse
Piazza DuomoVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

La cathédrale de Vicence est une église catholique romaine de Vicence, en Italie. Il s'agit de la cathédrale du diocèse de Vicence.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction de la cathédrale a commencé en 1482 d'après les plans de Lorenzo da Bologna et terminée dans les années 1560[1]. La coupole a été projetée par Andrea Palladio et probablement aussi le portail latéral nord et la chapelle Almerico[2].

La façade originale et le campanile ont survécu aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale ; le reste de l'édifice actuel a été reconstruit.

Les « maestri di cappella » comprennent Fra Ruffino d'Assisi (1525-1531)[3], Nicola Vicentino (1563-1565), Giammateo Asola et son élève Leone Leoni (1588-1627)[4].

Exterieur[modifier | modifier le code]

La façade-pignon

La façade originale est gothique et attribuée à Domenico da Venezia (XVIe siècle).

Elle est bichrome, divisée en quatre secteurs : l'inférieur est à cinq arcades en impostes, le second à lésènes percée en son centre d'un oculus, le troisième lisse, le cinquième décoré de cinq statues (et deux pinacles ajoutés en 1948).

Le campanile

Il est légèrement détaché de l'église et placé dans la rue qui longe le côté sud de la cathédrale. Il repose sur une base en pierre du xe siècle, le clocher en brique date du XIIe siècle et possède cinq cloches, dont la plus ancienne encore en place a été coulée au XVIIe siècle.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Intérieur[modifier | modifier le code]

L'intérieur de la cathédrale est de style gothique, avec une seule nef sur laquelle diverses chapelles latérales sont ouvertes. L'ensemble est couvert par des voûtes en berceau avec croisées d'ogives.

Éléments remarquables[modifier | modifier le code]

  • Première chapelle de gauche, la chapelle Thiene ou de la Passion, avec sur le mur de gauche le monument funéraire à Lavinia Thiene, par Giulio Romano (1544), du côté droit cénotaphe aux armes de la famille et de Gaétan de Thiene.
  • Seconde chapelle de gauche, dédiée à sainte Marie, sur le mur de droite, une huile sur toile d'Alessandro Maganza : Adorazione della Vergine con gli Angeli
  • Troisième chapelle de gauche dédiée à la famille Loschi. Au dessus du retable on retrouve les armes de la famille. Monuments funéraires d'Alfonso Loschi et d'Antonio Loschi.
  • La quatrième chapelle de gauche permet de voir une huile sur toile Madonna col bambino tra le Sante Maddalena e Lucia, par Bartolomeo Montagna.

L'orgue[modifier | modifier le code]

L'orgue Mascioni opus 721

Dans la dernière chapelle de droite, il y a l'orgue Mascioni opus 721, construit en 1955 et ensuite agrandie. L'instrument est alimenté électriquement et sa console, mobile autonome, comporte trois claviers de 61 notes chacune et un pédalier concave-radial de 32 notes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • AA.VV., Arte e artisti dei laghi lombardi, Noseda, Côme, 1959 .
  • Franco Barbieri, Renato Cevese, Vicenza, ritratto di una città, Angelo Colla editore, Vicence, 2004, (ISBN 88-900990-7-0) .
  • Lelia Cracco Ruggini, Storia totale di una piccola città: Vicenza romana, in Storia di Vicenza, Vol. I, Neri Pozza editore, Vicence, 1988 .

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. P. Guidolotti, G. Beltramini, (2001): Andrea Palladio: the complete illustrated works, p.  308
  2. Portail de Palladio (CISA)
  3. Cori Spezzati: An Anthology of Sacred Polychoral Music, vol. 2, Anthony F. Carver
  4. Sadie, Julie-Ann (n.d.): Companion to Baroque Music, p.  31