Carol Couture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Carol Couture
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Distinction

Carol Couture, né le à Jonquière, est un archiviste, professeur et chercheur québécois ayant contribué à la reconnaissance des archives et à l'avancement de l'archivistique, notamment dans la formation offerte à l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (Université de Montréal).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît le 8 octobre 1945 à Jonquière[1]. Il obtient un baccalauréat ès arts à l'Université Laval en 1967 qu'il enrichit d'une licence en histoire en 1970[1]. La même année, il réalise deux certificats d'études en archivistique à l'Université Carleton et à l'Université Laval[1]. Il complète son parcours académique avec un DESS en archivistique à l'Université de Haute Alsace en 1995[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

De 1970 à 1972, il occupe un poste d'archiviste aux Archives nationales du Canada[2]. Il entre en fonction à l'Université de Montréal comme adjoint au directeur du Service des archives de 1972 à 1976 où il lui succède ensuite jusqu'en 1988[1]. Il assure la relève en tant que chargé de cours du premier cours d'archivistique (de 3 crédits) inclus à l'École de bibliothéconomie intitulé « Archives du Québec et du Canada » au cours de l'année 1977-1978[3]. Lors de la réforme du programme de maîtrise mise en œuvre à l'année 1980-1981, deux cours d'archivistique sont alors proposés aux étudiants, soit Archivistique (traitement des archives historiques) et Gestion de la documentation (traitement des documents administratifs) tous deux pris en charge par Carol Couture[3]. Travaillant si bien avec ses collaborateurs Jacques Ducharme et Jean-Yves Rousseau, le Service des archives reçoit en 1981 le Prix de l'Association des archivistes du Québec[4]. Le directeur du Service des archives ne cesse de défendre la légitimité du domaine des archives et réclame une plus grande place de cette branche au sein de l'École de bibliothéconomie. C'est grâce à ses propositions qu'en 1982, une concentration archivistique voit le jour comprenant trois cours et un stage[3]. Carol Couture est également à la base de la création du certificat de premier cycle en archivistique composé de 10 cours de 3 crédits chacun[3].

Il devient professeur agréé à mi-temps en 1985 tout en demeurant directeur à mi-temps du Service des archives de l'université[3]. En 1988, Carol Couture passe à temps plein comme professeur et contribue à l'avancement de la recherche encore peu développée en archivistique. En 1987, en collaboration avec Jacques Ducharme et Jean-Yves Rousseau, il met en place un programme nommé Groupe interdisciplinaire de recherche en archivistique (GIRA) qui a pour objectif d'enrichir et de contribuer à la recherche du domaine des archives[3]. Il devient professeur titulaire en 1995 pour être ensuite nommé directeur de École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (Université de Montréal) de 2001 à 2005[1]. De 2006 à 2012, il occupe l'emploi de conservateur et directeur général des archives de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

En plus d'être chercheur et professeur, il rédige plusieurs ouvrages en collaboration avec Jean-Yves Rousseau dont son premier livre en 1982, Les Archives au XXe siècle : une réponse aux besoins de l'administration et de la recherche, qui renouvelle la vision des archives au Québec faisant la synthèse du records management américain[4]. Il publie ensuite Les fondements de la discipline archivistique (1994), Les fonctions de l'archivistique contemporaine (1999) qui a été récipiendaire du Prix Jacques-Ducharme 2001 de l'Association des archivistes du Québec[4], L'archiviste : constructeur, gardien et communicateur (2009) et L' archivistique à l'ère du numérique (2014)[5].

Carol Couture est également le premier président de la Section pour l'enseignement de l'archivistique et la formation des archivistes du Conseil international des archives[4]. Consultant auprès de l'UNESCO, il participe également à plusieurs conférences autour du monde de 1985 à 2001[4].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les fondements de la discipline archivistique (préf. Frank B. Evans), Presses de l'Université du Québec, coll. « Gestion de l'information », , 370 p. (ISBN 978-2-7605-0781-4)[5]
  • Les fonctions de l'archivistique contemporaine (préf. Robert Caron), Presse de l'Université du Québec, coll. « Gestion de l'information », , 584 p. (ISBN 978-2-7605-0941-2)[5]
  • L' archivistique à l'ère du numérique, Québec, Presses de l'Université du Québec, coll. « Gestion de l'information », , 298 p. (ISBN 978-2-7605-3998-3)[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « COUTURE, CAROL 1945- », sur Division de la gestion de documents et des archives, (consulté le )
  2. a et b Sabine Mas, « Carol Couture », sur Groupe interdisciplinaire de recherche en archivistique (consulté le )
  3. a b c d e et f « Le Service des archives de l’Université de Montréal et la formation des archivistes », Archives, vol. 46, no 2,‎ , p. 81–90 (ISSN 0044-9423 et 2369-9256, DOI https://doi.org/10.7202/1040381ar, lire en ligne, consulté le )
  4. a b c d et e Gaëtan Lemay, « Récipiendaire : Couture, Carol », sur Les Prix du Québec, (consulté le )
  5. a b c et d « Carol Couture », sur Presses de l'Université du Québec (consulté le )
  6. « Carol Couture », sur Prix et distinctions - Université de Montréal (consulté le )
  7. « Prix annuels | Association des archivistes du Québec », sur L’Association des archivistes du Québec (AAQ) (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]