Carl Froelich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Froelich.
Carl Froelich
Fonction
Président
Reichsfilmkammer
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Carl Froelich (né le à Berlin et mort dans la même ville, le ) est un réalisateur et un pionnier du cinéma allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carl Froelich est le fils d'un employé des postes de Berlin. Il fait des études d'électro-technique à Darmstadt et à Berlin, puis travaille chez Siemens.

Carl Froelich dirigeant Die Regimentstochter (1908) au côté de Oskar Messter.

Il travaille à partir de 1903 avec Oskar Messter, pionnier du cinéma allemand, en tant que caméraman pour les actualités cinématographiques. Il filma en particulier la catastrophe ferroviaire de la Hochbahn (métro régional berlinois) de Berlin du .

Entre 1912 et 1951 il réalise ou produit 77 films. Il commence sa carrière de réalisateur avec un film sur Richard Wagner en 1913. Il fonde sa propre société de production, la Froelich-Film GmbH, en 1920, et produit de nombreux films du cinéma muet qui marquent les esprits d'alors, comme Kabale und Liebe en 1921, ou Mutter und Kind en 1924 d'après l'œuvre de Friedrich Hebbel. Henny Porten, qui avait débuté dans ses premiers films[1] en tant qu'actrice, collabore avec lui pour ses scénarios et ses productions.

Il réalise le premier film parlant allemand en 1929, Die Nacht gehört uns (La Nuit nous appartient). Il acquiert en 1930 des bâtiments à Tempelhof[2], dans la banlieue de Berlin, qui deviendront alors ses propres studios de tournage et ateliers de cinéma. Il produit les premiers films en couleur. Il est le directeur artistique du film de Leontine Sagan en 1931, Jeunes filles en uniforme. À partir de 1933, il lance des acteurs aussi célèbres que Hans Albers, Heinz Rühmann, Ingrid Bergman, ou Zarah Leander

Contrairement à beaucoup d'acteurs ou producteurs de l'époque qui avaient adhéré au parti par pur opportunisme matériel, Froelich fait partie de la minorité de ceux qui ont pris leur carte au NSDAP par conviction. Il devient alors membre de plusieurs organisations officielles de l'industrie cinématographique allemande. Il devient même de 1939 à 1945 président de la Reichsfilmkammer. Cette organisation était une filiale de la Reichskulturkammer, voulue par Goebbels, qui agissait comme un organe syndical pour contrôler l'activité culturelle de l'Allemagne soumise au parti national-socialiste. Aussi, il est emprisonné par les Alliés à la chute du Troisième Reich, puis dénazifié en 1948. Ses studios sont complètement détruits. Il ne réalise plus que deux films après la guerre, Drei Mädchen spinnen et Stips.

Carl Froelich était l'époux depuis 1938 de l'actrice Edith Elisabeth Faust.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur de films muets[modifier | modifier le code]

  • 1911 : Zu spät
  • 1913 : Richard Wagner
  • 1914 : Le Tyrol en armes (de) (Tirol in Waffen)
  • 1916 : Der schrim mit dem schwan
  • 1919 : Der liebesroman den Käthe Keller
  • 1921 : Les frères Karamazov (Die bruder Karamazoff)
  • 1921 : Die toteninsel
  • 1921 : Irrende seelen
  • 1921 : Im banne der Kralle
  • 1922 : Don Correa
  • 1922 : Josef und seine brüder
  • 1922 : Luise Millerin
  • 1923 : Der wetterwart
  • 1924 : Mutter und kind
  • 1924 : Das abenteuer der Sybille Brandt
  • 1925 : Kammermusik
  • 1925 : Tragödie
  • 1926 : Die flemmen lügen
  • 1926 : Rosen aus dem Süden
  • 1926 : Wehe, wenn sie losgelassen
  • 1927 : Die grosse pause
  • 1927 : Meine tante - Die tante
  • 1928 : Violantha
  • 1928 : Liebe im Kuhstall
  • 1928 : Lotte
  • 1928 : Zuflucht
  • 1929 : Die frau, die jeder liebt, bist du ?

Réalisateur de films parlants[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Elle avait tourné dans un de ses premiers films muets Porcelaine de Meissen en 1906.
  2. Ceux-ci avaient servi à des tournages de films muets auparavant.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :