Canule de Guedel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canules de Guedel de différentes tailles

La canule de Guedel est un dispositif médical inventé par Arthur Guedel, et qui permet de préserver le passage de l'air jusqu'aux poumons chez un humain inconscient.

Description et utilisation[modifier | modifier le code]

Une canule de Guedel appelée aussi canule oropharyngée est un tube semi-rigide en plastique, en forme de point d'interrogation utilisé pour maintenir les voies aériennes d'un patient ouvertes (empêche l'affaissement de la langue contre le pharynx).

Mise en place, elle n'élimine pas la nécessité de mettre le patient en position latérale de sécurité (PLS) : si elle empêche l'affaissement de la langue, elle n'empêche pas la fermeture de l'épiglotte ni le syndrome de Mendelson.

La canule est insérée pointe vers le haut, et retournée vers le bas lorsqu'elle est complètement enfoncée.

Les canules de Guedel ne doivent être utilisées que sur des patients inconscients (score de Glasgow inférieur à 5), en arrêt cardio-respiratoire ou sédaté : elle risque de provoquer un vomissement, et un patient reprenant conscience va spontanément recracher la canule lorsqu'il retrouvera le réflexe de la toux.

Liens externes[modifier | modifier le code]