Candélabre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Candélabres.

Un candélabre est un grand chandelier à plusieurs branches. À Versailles, dans la galerie des Glaces, les candélabres étaient posés sur des torchères (sortes de grands guéridons porte-lumière). Il est possible de transformer un simple chandelier en candélabre par l'ajout d'un bouquet à plusieurs bras de lumière.

On nomme plus spécifiquement « girandole » les candélabres garnis de pendeloques de cristal ou de fleurs de porcelaine. Ils se présentent alors comme de petits lustres pyramidaux posés sur un pied.

Ce mot désigne aussi un lampadaire ou un réverbère ; son usage est aujourd'hui vieilli, sauf dans les domaines des travaux publics, de l'aménagement urbain. Il est encore beaucoup usité par certains villageois du canton de Neuchâtel (notamment dans le Val-de-Ruz).

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Motif ornemental[modifier | modifier le code]

Par analogie de forme avec le chandelier, le candélabre désigne un motif ornemental fait de divers éléments (vases, masques, palmettes, feuillages, rinceaux, objets divers…) superposés symétriquement le long d'un axe vertical. Ce motif ascendant est courant dans le style Renaissance[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Delumeau, R. W. Lightbown et Daniel Alcouffe, La Renaissance, Seuil, , p. 164.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :