CD7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CD7 est une protéine présente chez l'homme qui est codée par le gène CD7[1]. Elle est présente à la surface des Lymphocytes T matures et des Thymocytes.

Fonction[modifier | modifier le code]

Ce gène code une protéine transmembranaire de la superfamille des immunoglobuline. Cette protéine est présente sur les thymocytes matures et des cellules de T. Elle joue un rôle essentiel dans les interactions des lymphocytes T et en particulier dans la relation des lymphocyte T/B au cours du début du développement des lymphoïdes[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Interactions[modifier | modifier le code]

CD7 peut interagir avec PIK3R1[2],[3].

La signification clinique[modifier | modifier le code]

CD7 peut être exprimé de manière aberrante dans l'anémie réfractaire avec excès de blastes (RAEB) et peut conférer un plus mauvais pronostic[4]. Un manque de l'expression de CD7 pourrait insinuer unemycosis fongoïde (MF) ou le syndrome de Sezary (SS)[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Entrez Gene: CD7 CD7 molecule »
  2. DM. Lee, D. D. Patel, A. M. Pendergast et B. F. Haynes, « Functional association of CD7 with phosphatidylinositol 3-kinase: interaction via a YEDM motif », Int. Immunol., vol. 8, no 8,‎ , p. 1195–203 (PMID 8918688, DOI 10.1093/intimm/8.8.1195)
  3. G. Subrahmanyam, C. E. Rudd et H. Schneider, « Association of T cell antigen CD7 with type II phosphatidylinositol-4 kinase, a key component in pathways of inositol phosphate turnover », Eur. J. Immunol., vol. 33, no 1,‎ , p. 46–52 (PMID 12594831, DOI 10.1002/immu.200390006)
  4. « CD7 Expression On Blasts Of Myelodysplastic Syndromes Is Associated With Apoptosis Resistance With Decreased Expression Of The Proapoptotic Protein Bad and An Independent Unfavorable Prognostic Factor Together With The Revised IPSS Score In Patients », Blood, vol. 122, no 21,‎ , p. 2799 (lire en ligne)
  5. S. R. Stevens, E. D. Baron, S. Masten et K. D. Cooper, « Circulating CD4+CD7- lymphocyte burden and rapidity of response: predictors of outcome in the treatment of Sézary syndrome and erythrodermic mycosis fungoides with extracorporeal photopheresis », Arch Dermatol, vol. 138, no 10,‎ , p. 1347–50 (PMID 12374541, DOI 10.1001/archderm.138.10.1347)

Liens externes[modifier | modifier le code]