CXCR4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

CXCR4, ou CD184 est le récepteur membranaire de la protéine CXCL12) qui joue un rôle dans la réponse immunitaire. Son gène est le CXCR4 situé sur le chromosome 2 humain.

Rôles[modifier | modifier le code]

Il se lie au CXCL12 mais aussi au MIF

Il intervient dans la mobilisation des cellules progénitrices de la moelle osseuse vers les tissus périphériques[1].

CXCR4 est aussi le co-récepteur (avec l'antigène CD4) du virus VIH responsable du SIDA. Cela signifie que le virus se lie en même temps à CD4 et à CXCR4 pour entrer dans les cellules et les infecter.

Il joue un rôle dans le développement de la vascularisation[2], du cerveau et des organes hématopoïetiques[3], ainsi que dans la cicatrisation vasculaire[4]. Il aurait un rôle protecteur contre l'athérome[5] en jouant, en particulier, sur les polynucléaires neutrophiles[6].

Son inhibition facilite la mobilisation des lympocytes T régulateurs et diminue l'inflammation locale, ce qui favorise la cicatrisation en cas d'infarctus du myocarde[7].

En médecine[modifier | modifier le code]

Une mutation du gène, avec gain de fonction de la protéine, est responsable du syndrome WHIM[8].

Le plerixafor est une molécule inhibitrice du CXCR4 et utilisé dans les leucopénies dans certaines maladies hématologiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Döring Y, Pawig L, Weber C, Noels H, The CXCL12/CXCR4 chemokine ligand/receptor axis in cardiovascular disease, Front Physiol, 2014;5:212
  2. Tachibana K, Hirota S, Iizasa H et al. The chemokine receptor CXCR4 is essential for vascularization of the gastrointestinal tract, Nature, 1998;393:591–594
  3. Nagasawa T, Hirota S, Tachibana K et al. Defects of B-cell lymphopoiesis and bone-marrow myelopoiesis in mice lacking the CXC chemokine PBSF/SDF-1, Nature, 1996;382:635–638
  4. Zernecke A, Schober A, Bot I et al. SDF-1alpha/CXCR4 axis is instrumental in neointimal hyperplasia and recruitment of smooth muscle progenitor cells, Circ Res, 2005;96:784–791
  5. Döring Y, Noels H1, van der Vorst EPC et al. Vascular CXCR4 limits atherosclerosis by maintaining arterial integrity: evidence from mouse and human studies, Circulation, 2017:136:388-403
  6. Bot I, Daissormont IT, Zernecke A et al. CXCR4 blockade induces atherosclerosis by affecting neutrophil function, J Mol Cell Cardiol, 2014;74:44–52
  7. Wang Y, Dembowsky K, Chevalier E et al. C-X-C motif chemokine receptor 4 blockade promotes tissue repair after myocardial infarction by enhancing Regulatory T Cell mobilization and immune-regulatory function, ,Circulation, 2019;139:1798–1812
  8. Murphy PM, Heusinkveld L, Multisystem multitasking by CXCL12 and its receptors CXCR4 and ACKR3, Cytokine, 2018;109:2-10