PD-L1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le PD-L1 (pour « Programmed death-ligand 1 » ), ou CD274 (pour « cluster de différenciation 274 »), ou B7H1 (pour « B7 homolog 1 ») est une protéine dont le gène est CD274 situé sur le chromosome 9 humain.

Rôle[modifier | modifier le code]

À l'état normal, PD-L1 n'est exprimé qu'à la surface des macrophages. Il se lie au récepteur PD1 et module l'activation ou l'inhibition des cellules du système immunitaire.

Il est également exprimé à la surface de plusieurs cellules cancéreuses. Son expression est augmentée par l'interféron gamma. Il empêche l'apoptose des cellules porteuses[1].

Intérêt thérapeutique[modifier | modifier le code]

L'atezolizumab et le durvalumab sont des anticorps monoclonaux ciblant le PD-L1 et en cours d'évaluation contre certains cancers. D'autres anticorps monoclonaux sont dirigés contre son récepteur PD-1[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dong H, Strome SE, Salomao DR et al. Tumor-associated B7-H1 promotes T-cell apoptosis: a potential mechanism of immune evasion, Nat Med, 2002;8:793–800
  2. (en) Martin Reck, Delvys Rodríguez-Abreu, Andrew G. Robinson et Rina Hui, « Pembrolizumab versus Chemotherapy for PD-L1–Positive Non–Small-Cell Lung Cancer », New England Journal of Medicine, vol. 375, no 19,‎ , p. 1823–1833 (ISSN 0028-4793, PMID 27718847, DOI 10.1056/NEJMoa1606774, lire en ligne, consulté le )