Cégep Marie-Victorin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cégep Marie-Victorin
Image illustrative de l'article Cégep Marie-Victorin
Devise : Savoir inventer demain
Coordonnées
Localisation Montréal, Québec
Canada
Adresse 7000, rue Marie-Victorin
Coordonnées 45° 36′ 57″ N 73° 36′ 34″ O / 45.61579, -73.609419 ()45° 36′ 57″ Nord 73° 36′ 34″ Ouest / 45.61579, -73.609419 ()  
Site web www.collegemv.qc.ca/
Informations
Fondation 1969
Régime linguistique Français
Fondateur Frères des Écoles chrétiennes, Frères Maristes, Frères de Saint-Gabriel, Frères du Sacré-Cœur, Frères de la Charité et Frères Sainte-Croix.
Chiffres clés
Nombre d'étudiants 3980 au secteur régulier
Nombre d'employés 302 au régulier
Nombre de programmes offerts 19

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Cégep Marie-Victorin

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

(Voir situation sur carte : Région métropolitaine de Montréal)
Cégep Marie-Victorin

Le Cégep Marie-Victorin est un collège d'enseignement général et professionnel situé au nord-est de l'Île de Montréal. Il a été nommé en l'honneur du Frère Marie-Victorin.

Le Cégep Marie-Victorin est un établissement d’enseignement supérieur collégial qui offre une formation à une population jeune et adulte d’environ 3 900 étudiants à l’enseignement régulier et d’environ 2 500 étudiants à temps complet dans différents programmes à la Formation continue sur plusieurs sites d’enseignement. C'est un cégep public, depuis 1993, entouré de plusieurs pavillons formant une véritable cité étudiante.

Historique[modifier | modifier le code]

Pavillon principal du Cégep Marie-Victorin

L'ère du Scolasticat[modifier | modifier le code]

D’abord fondé en 1965 par six communautés religieuses, le Scolasticat central de Montréal, alors école normale privée pour jeunes gens laïcs et religieux, a plusieurs missions, dont celle d’assurer la formation ou le recyclage des maîtres. Il offre également des cours pour les élèves de 5e secondaire de 1968 à 1971. Entre 1969 et 1970, à la suite des recommandations du rapport Parent, le Scolasticat prend le nom du Collège Marie-Victorin et devient une institution privée d’ordre collégial. Le service de l’Enseignement aux adultes est officiellement créé. C’est aussi l’apparition des premiers cours d’été et des sessions sportives.

Le passage du « privé » au « public »[modifier | modifier le code]

Le 15 janvier 1993, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Science du Québec achète le Collège Marie-Victorin et en fait le 47e cégep de la province. Sa conversion lui permet d’accueillir plus de 2800 étudiants dès le mois de septembre de la même année.C'est à ce moment que de nouveaux programmes techniques sont implantés : Commercialisation de la mode, Design d’intérieur, Graphisme, Réadaptation physique, Travail social et Architecture, un programme aujourd’hui suspendu. Entre temps, des travaux d’aménagement et d’agrandissement dotent l’établissement de plusieurs bâtiments. La toile pavillonnaire du Cégep s’étend jusqu’au centre-ville, où il y aura un campus de 1985 à 1995.

Les principaux travaux de 1977 à 2011[modifier | modifier le code]

  • Pavillon Triest (1re annexe 1977, aile « S », et construction de la 2e annexe mai 1980, aile « R »)
  • Inauguration de la nouvelle cafétéria, anciennement chapelle (1981)
  • Inauguration de l’aile « F » du pavillon central qui abrite aujourd’hui les « Techniques humaines »; Éducation à l’enfance, Éducation spécialisée et Travail social (1985)
  • Pavillon Bélanger pour la Formation continue et les Services aux entreprises (inauguré en 1989)
  • Transformation du Pavillon Champagnat (1994)
  • Agrandissement de la bibliothèque (1998)
  • Nouveau pavillon pour le Département de musique, le pavillon Guillaume-Couture (2002)
  • Transformation du pavillon « S » pour le Département de mode (2002) et construction d’un nouveau pavillon attenant celui-ci, le Pavillon Gaby-Bernier (2003)
  • Centre de la petite enfance Picasso avec un centre d’observation pour les étudiants du programme d’Éducation à l’enfance (inauguré en 2005) et centre de formation Danielle-Laporte (2006).
  • Transformation du pavillon Dujarié aménagé afin de centraliser les locaux de la Formation continue (2007)
  • Rénovation des locaux et laboratoires du programme de Sciences de la nature (2009)
  • Construction du Complexe sportif Marie-Victorin[1] avec un stade de soccer intérieur pouvant accueillir 900 spectateurs (Inauguration en 2010).

L’inauguration des ailes[modifier | modifier le code]

En 2006, le Cégep Marie-Victorin procède à l’inauguration de trois ailes, soit le pavillon des techniques humaines qui abrite les programmes d’Éducation à l’enfance, d’Éducation spécialisée et de Travail social, et qui prendra le nom de Léa Roback, une célèbre militante du droit des femmes. Le pavillon Triest et ses trois blocs (T, S et R) changeront de nom en hommage à Jean-Paul-Limoges (Bloc S), un enseignant qui a collaboré à l’élaboration du programme de Design de mode, et à Fernand Dumont (Bloc R), professeur de sociologie impliqué dans les sciences sociales.

Plan éducatif[modifier | modifier le code]

En 2000, le Cégep dépose le projet éducatif, projet qui deviendra son leitmotiv et une ligne de conduite vers une institution ouverte sur le monde qui encourage le développement d’étudiants autonomes et de citoyens responsables. Le projet s’appuie d’ailleurs toujours aujourd’hui sur les trois mêmes principes fondateurs soit :

  • L’ouverture aux savoirs
  • La découverte d’autrui et du monde
  • Le développement de la personnalité

Programmes[modifier | modifier le code]

Recherche[modifier | modifier le code]

Chaire UNESCO[modifier | modifier le code]

La Chaire UNESCO[2] de recherche appliquée pour l’éducation en prison s’inscrit dans le prolongement du Cadre d’action de Bélem, adopté à la Sixième Conférence internationale sur l’éducation des adultes qui recommande d’assurer l’éducation des adultes en milieu carcéral à tous les niveaux appropriés. Compte tenu du rôle et des mandats de l’UNESCO pour la mise en œuvre du Cadre d’action de Bélem, la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison contribue à assurer l’éducation des adultes en milieu carcéral. À l'échelle mondiale, le Cégep Marie-Victorin est le premier cégep à obtenir une Chaire UNESCO et le premier également dans le domaine de l'Éducation en prison.

La Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison a pour mission de promouvoir, stimuler et encourager la recherche appliquée liée aux différents aspects de l’éducation en prison et d’intensifier la réflexion et les actions en la matière sur le plan international.

Depuis près de 40 ans, le Cégep Marie-Victorin, en partenariat avec le Service correctionnel du Canada et le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, assume l’exclusivité de l’enseignement collégial en milieu carcéral. Il offre des programmes diplômant en diverses disciplines ainsi que des programmes non formels, tels que la « préparation à la sortie », « vivre au masculin » et « l’accompagnement en communauté » dans les pénitenciers fédéraux de la province de Québec.

Vestechpro[modifier | modifier le code]

Le Cégep Marie-Victorin détient, depuis le 20 septembre 2011, un nouveau centre de recherche et d’innovation en habillement, vestechpro[3]. Le centre a pour objectif de proposer aux entreprises du milieu de l’habillement des services de soutien à l’innovation, à la recherche et au développement, en leur offrant des activités de formation et de perfectionnement et en diffusant de l’information stratégique qui leur permettra de se positionner avantageusement dans un contexte mondialisé.

Projets internationaux[modifier | modifier le code]

Le Bureau de développement international[4] offre à la communauté collégiale un service de développement, de coordination, de conseil et d’encadrement des activités de formation à l’étranger, en lien avec la politique de l’internationalisation du Cégep Marie-Victorin. Il recommande à la direction les projets issus des différents programmes de formation. Il recueille et diffuse l’information relative aux projets internationaux. Il est responsable des communications avec les divers partenaires et bailleurs de fonds. Il est également responsable de l’accueil et de l'intégration harmonieuse des étudiants étrangers.

Campus Marie-Victorin[modifier | modifier le code]

Le campus comporte le Complexe sportif Marie-Victorin[5], la Salle Désilets[6], un Centre de la petite enfance[7] (CPE) et une clinique-école de physiothérapie[8].

Complexe sportif Marie-Victorin[modifier | modifier le code]

Le Complexe sportif Marie-Victorin est situé au 7000, boulevard Maurice Duplessis, à Montréal et a été inauguré le 17 septembre 2010. Il est l’un des 6 stades de soccer certifiés 2 étoiles par la FIFA en Amérique du Nord. Il dispose d’un gymnase double, de trois salles polyvalentes, d’une salle d’entraînement en musculation entourée d’une piste de course intérieure.

Espace 7000 | Salle Désilets[modifier | modifier le code]

Le Centre culturel Espace 7000 permet au public d’assister à des spectacles présentés par la maison de la culture Rivière-des-Prairies, les Grands Explorateurs, l’Orchestre Métropolitain ainsi que par des organismes locaux.

CPE Picasso[modifier | modifier le code]

Le Cégep Marie-Victorin a établi un partenariat avec le Centre de la petite enfance Picasso, dont la deuxième installation, La Vigie, est située sur son campus, adjacent au Département d’éducation à l’enfance. La Vigie peut accueillir 80 enfants, de la pouponnière à l'âge de 5 ans, dont 50 places sont réservées aux enfants du personnel de même qu’aux étudiants.

Clinique-école de physiothérapie[modifier | modifier le code]

La Clinique de physiothérapie du Cégep Marie-Victorin vous offre la possibilité d'être traité par les étudiants du programme de Réadaptation physique, sous la supervision étroite de membres de l'Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec. Le service offert est le même que celui proposé en centre hospitalier ou en clinique privée.

Prix, mentions et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2009 - Lauréat du 2e prix au Défi Meilleurs Employeurs[9] dans la catégorie 500 employés et plus
  • 2011 - Prix d’excellence CECOBOIS [10] pour Le Complexe sportif Marie-Victorin, catégorie concept structural
  • 2011 - Mention spéciale Grafika [11] pour le réaménagement du hall et du Foyer en collaboration avec les enseignants des départements de Graphisme, de Design d’intérieur et d’Arts plastiques.
  • 2011 - Certification Cégep Vert[12], niveau excellence
  • 2011 - Lauréat aux Grands Prix du Design[13] dans la catégorie Grandes idées à petit budget pour le réaménagement du Rond-Point

Transports[modifier | modifier le code]

En 2002, une navette qui relie directement le Cégep au métro Radisson en 15 minutes est mise en place en collaboration avec la Société de Transport de Montréal (STM). Depuis janvier 2012, la navette se nomme 444-Express Cégep Marie-Victorin.

L’ouverture du pont A25, en mai 2011, a considérablement augmenté l’accessibilité du Cégep Marie-Victorin. Un autobus, la 25-A25, effectue le trajet entre le Terminus Terrebonne et le Cégep Marie-Victorin en 12 minutes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]