Bus d'Acier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Bus d’Acier, créé et organisé par Sylvie Jouffa, aussi appelé Grand Prix du rock français, est une récompense musicale attribuée de 1981 à 1996, parrainée par la discothèque parisienne le Bus Palladium et sponsorisée par la Sacem.

Il était décerné, lors d'un déjeuner en présence d'un huissier de justice, à l’issue du vote d’un jury composé d'une trentaine de journalistes spécialisés et de représentants des médias audiovisuels.

Quelques lauréats[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Alain Bashung pour le futur tube Gaby.
  • 1982 : Charlélie Couture pour l'album Poèmes Rock.
  • 1983 : Indochine pour le titre L'Aventurier.
  • 1984 : Lizzy Mercier Descloux pour le titre Mais où sont passées les gazelles, enregistré en Afrique du sud.
  • 1985 : Étienne Daho
  • 1986 : Stephan Eicher pour l'album I Tell This Night.
  • 1987 : Carte de Séjour. Anecdote : la statuette du Bus d'acier ayant été dérobée par Gogol Premier, pendant le déjeuner du vote du jury de journalistes, le Maître la rendit le soir à « Carte de crédit », sur le podium du Bus Palladium, sous les yeux ébahis du ministre de la Culture Jack Lang qui était invité pour la remettre officiellement. Les médias s'emparèrent de cette affaire et le Bus d'acier devint un événement culturel national.
  • 1988 : Bérurier Noir. Anecdote : les deux leaders du groupe refusèrent le prix en adressant un doigt d'honneur au jury. Cependant dans un état d'ébriété avancé les choristes subtilisèrent la statuette qui fut, finalement, oublié dans la boite à gants du camion du groupe. Les organisateurs et une partie de la "presse rock", échaudés par le scandale, laissèrent entendre que le groupe avaient finalement accepté la récompense.
  • 1989 : Noir Désir pour l'album Veuillez rendre l'âme (à qui elle appartient) et le titre Aux sombres héros de l'amer.
  • 1990 : Mano Negra pour l'album Puta's Fever.
  • Et, la même année 1990, Rita Mitsouko reçut le « Bus d'acier de la décennie » pour l'ensemble de son œuvre.
  • 1991 : Paul Personne pour l'album La route de la chance.
  • 1992 : Les Innocents pour l'album Fous à lier.
  • 1993 : FFF pour l'album Free For Fever.
  • 1996 : Kat Onoma, meilleur groupe rock de l'année.